TEST – The Dark Pictures : Man of Medan

The Dark Pictures: Man of Medan

Chez GeekNPlay, on aime les jeux d’horreur, c’est pour cette raison que nous avons testé le nouveau titre horrifique du studio britannique Supermassive Games nommé The Dark Pictures : Man of Medan.

Que sait-il passé en 1947?

Supermassive Games n’est pas novice dans le domaine et on leur doit l’excellent Until Dawn sorti sur PlayStation 4 qui proposait une aventure mêlant narration, frisson et horreur ! The Dark Pictures : Man of Medan repose sur les mêmes mécaniques qu’Until Dawn ! Pour un résultat similaire ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous. Dans Man of Medan, nous démarrons l’aventure par un prologue se déroulant en 1947, on se retrouve sur un bateau militaire accueillant des cercueils de soldats scellés par des chaines et des cadenas…Peu de temps après l’arrivée des cercueils, il se passe des événements bizarres sur le bateau ! Est-ce des événements paranormaux ? Est-ce que les soldats sont devenus fous ? Une chose est sûre, aucun militaire ne survit et le navire devient un bateau fantôme errant dans l’océan !

Le début de l’histoire commence bien et le prologue permet d’installer la base scénaristique mais également de faire connaissance avec les commandes du jeu ! Une fois le prologue terminé, nous arrivons à notre époque où des jeunes plongeurs découvrent les coordonnées du bateau pour une expérience des plus traumatisantes…

Le gameplay

Voilà, les bases scénaristiques sont posées et nous voici en train de déambuler dans The Dark Pictures : Man of Medan avec un schéma similaire à celui que nous avons vu dans Until Dawn ! C’est-à-dire que nous changeons régulièrement de personnage et que nous contrôlons ceux-ci à la troisième personne ! Au programme, il faudra explorer les lieux, collecter des objets, regarder des notes et des cadres photos pour comprendre ce qui se passe sur le bateau … Bien évidemment, l’équipe de Supermassive Games n’a pas fait un jeu de plaisance et nous pouvons être surpris à tout moment par des screamers ou des entités étranges mettant à mal les joueurs ! Mais ce n’est pas tout, comme pour Until Dawn, il faudra régulièrement tisser des liens entre les cinq protagonistes du jeu pouvant amener des personnages à être proche de vous ou non…Et chaque décision prise pourra jouer en votre faveur ou défaveur ! Car, l’ensemble de vos actions crée l’effet papillon et il est possible que certains membres ne vous aiment pas ou ne vous aident pas quand vous serez en difficulté… D’ailleurs, si The Dark Pictures : Man of Medan permet de prendre des décisions dans un laps de temps chronométré (est-ce que nous courons ou nous cachons ? Soutenons-nous quelqu’un ou le décourageons-nous ?) faisant les traits des personnages, le titre ne s’arrête pas là !

Les traits de caractères rendent nos protagonistes plus humains et permettent de façonner le jeu à sa façon ! Mais rappelez-vous, vous êtes sur un bateau fantôme où il se passe des choses pas nettes et ici, il faudra également survivre… De ce côté-là, le jeu met en avant un mécanisme des plus classique avec des QTE ! Oui, les Quick Time Event sont légion dans The Dark Pictures : Man of Medan et il faudra aller vite pour ne pas mourir !

Un exemple, vous êtes suivi et vous ne devez pas faire de bruit pour éviter de vous faire repérer ! Pour cela, il faudra rester calme et appuyer sur un bouton en même temps que le rythme cardiaque apparaissant à l’écran et si vous loupez un pic, préparez-vous à courir si vous ne souhaitez pas mourir rapidement.

A côté de cela, The Dark Pictures : Man of Medan propose des combats sympathiques où il faudra une nouvelle fois utiliser les QTE. Si pour l’électrocardiogramme, il ne fallait appuyer que sur la touche X de votre manette, les combats demanderont une dextérité à toute épreuve où il faudra enchaîner les boutons carré, rond, triangle et croix rapidement pour sortir vainqueur d’un combat ou d’une situation délicate en espérant survivre…Si vous mourrez, le scénario continuera de se dérouler avec quatre personnages restant sur cinq en espérant que d’autres personnes ne meurent pas au court de l’aventure…Souvent la mort d’un personnage crée un interlude où le conservateur réagit à nos choix et nous propose des indices que nous pouvons accepter ou refuser !

Il est bon de noter que le conservateur est le seul personnage que nous verrons dans tous les jeux de Dark Pictures Anthology et qu’il est semblable au psychologue d’Until Dawn, il nous introduit à l’histoire et sait ce qui se passe réellement, mais il veut voir comment nous modifions les événements pour nous juger.

A plusieurs ou en solo ?

The Dark Pictures : Man of Medan.Si Until Dawn était une aventure solo, les développeurs de Supermassive Games en ont décidé autrement pour The Dark Pictures : Man of Medan ! En effet, si le jeu peut se faire en solo, les développeurs osent un pari risqué en proposant la possibilité d’y jouer en multijoueur ! Et là, nous ne parlons pas d’un mode multijoueur, mais bien la possibilité de faire la campagne accompagné d’un ou plusieurs amis.

En effet, il existe deux possibilités distinctes, la première est de jouer avec un ami en ligne de façon assez classique où les deux joueurs finiront par utiliser l’ensemble des personnages à un moment ou à un autre en faisant l’aventure toujours deux par deux (vous contrôlez un personnage et le jeu nous indique quel personnage votre ami contrôle à ce moment-là).

La deuxième possibilité se nomme soirée télé, ici, il faudra jouer avec des amis localement et bonne nouvelle le jeu supporte jusqu’à cinq joueurs ; Oui, vous avez bien lu, le mode cinéma permet à chaque joueur de diriger l’un des cinq personnages de l’histoire ! Chaque joueur contrôle toujours le même personnage et c’est à vous de le maintenir en vie le plus longtemps possible à moins que les choix de vos amis soient fatals pour vous…Et si l’on pouvait être dubitatif sur la présence de multi sur un jeu solo, fort est de constater que cela marche plutôt bien et permet de passer une bonne soirée horrifique avec ses amis !

Un jeu imparfait ?

The Dark Pictures Man of Medan.Si The Dark Pictures : Man of Medan propose un scénario de qualité qui pourra faire frissonner quelques joueurs, le jeu est court, trop court ? Peut-être ! En effet, l’aventure se finit en 4h et si nous pouvons y revenir pour changer nos choix ou sauver la vie d’un personnage, de nombreux joueurs ne feront qu’un seul run et iront vite revendre le titre…C’est dommage, car l’intrigue reste sympathique et le titre permet de passer un bon moment en solo ou avec des amis !

Si la durée de vie peut rebuter certains joueurs, il existe également d’autres défauts minimes pouvant jouer sur la qualité du titre ! En premier lieu, il arrive par moment que les découpages des scènes soient mal faits et l’on se demande s’il s’agit d’un bug ou une transition mal effectuée par Supermassive Games ! La réponse nous vient rapidement et l’on constate ici et là quelques petits ratages de la part du studio ! Ont-ils voulu sortir le jeu trop vite sans prendre le temps de peaufiner la technique ? La question reste posée !

A côté de cela, on pourrait également noter le manque d’expression sur les visages…Car, si The Dark Pictures : Man of Medan propose un bon scénario, une bande son de qualité et des commandes aux petits oignons, les visages des personnages sont par moment (pas tout le temps) inanimés, comme s’ils n’avaient pas de vie ou n’avaient aucune émotion face à l’événement qui vient de se passer…Cela est rare dans le jeu, mais il y a quelques passages à vide qu’il fallait noter !

Maintenant, on va parler de fluidité et de ce côté-là, on est un peu déçu ! Car si le titre propose une fluidité sympathique dans 80% des cas, il arrive que l’image saccade un peu par moment…Au final, cela peut affecter quelque peu le gameplay en nous faisant passer à côté d’un indice ou en faisant cogner notre personnage contre un mur…

Pour finir, il est bon de noter que le gameplay ne plaira pas forcement à l’ensemble des joueurs ! The Dark Pictures : Man of Medan est un jeu d’horreur/narratif, ce qui fait que de lui un  titre proposant beaucoup de dialogues et des choix à effectuer avec une pointe d’exploration…Pour ce dernier point, l’exploration reste au minima, car le jeu de Supermassive Games nous propose un jeu couloir où nous n’aurons jamais l’impression d’être dans un monde libre… Ici, on suit un couloir, une passerelle et les peu de fois où vous serez libre, cela sera dans des cabines du bateau faisant 3m2…Autant dire, que vos mouvements seront limités et qu’il ne faut pas être claustrophobe pour jouer au titre !

Voilà, on a fait le tour du jeu et l’on se pose une question : Malgré ses défauts, achetons-nous The Dark Pictures : Man of Medan chez GeekNPlay ? Bien sûr que oui ! Car celui-ci est vendu à petit prix et propose un scénario de qualité et pour le reste, on vous invite à lire la conclusion ci-dessous !

Conclusion :

The Dark Pictures : Man of Medan aurait pu être un excellent titre, si celui-ci avait proposé une aventure un peu plus longue…Malheureusement, le titre possède une durée de vie assez courte de 4 heures, néanmoins celui-ci propose une rejouabilité! The Dark Pictures : Man of Medan reste un jeu sympathique proposant un scénario de qualité que l’on peut faire seul ou avec des amis en local ou en ligne ! De plus, le titre propose quelques moments frissonnants qui devraient réjouir les fans du genre ! Au final pour une trentaine d’euros, il serait dommage de ne pas se laisser tenter par l’aventure de Supermassive Games malgré ses défauts.

The Dark Pictures : Man of Medan

6.5

Note

6.5/10

POINTS POSITIFS

  • Un scénario de qualité
  • Le mode soirée télé
  • La possibilité d’y jouer en coopération
  • Permet une rejouabilité scénaristique
  • Vendu à petit prix

POINTS NÉGATIFS

  • Durée de vie assez courte
  • Certaines scènes semblent mal découpées
  • Les expressions faciales sont parfois ratées
  • Quelques soucis de fluidités

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire