De la page du manga à l’écran de cinéma, Spy x Family nous dévoile une toute nouvelle histoire dans un film bien différent de l’histoire d’origine. En seulement cinq ans, ce manga est passé d’une œuvre totalement inconnue à avoir son propre film d’animation. Et ce n’est pas surprenant, car le manga a conquis les fans du monde entier grâce à ses personnages attachants, son humour décalé et son récit captivant. Le film Spy x Family Code : White, qui peut ou non être canon à l’œuvre originale, arrivera dans nos cinémas le 17 avril prochain. Êtes-vous prêt à plonger dans cette aventure ? Dans cette critique, GeeKNplay, qui a eu l’opportunité d’assister à une projection du film en avant-première en VOSTFR, vous livre tout ce que vous devez savoir sur ce petit bijou.

Mais de quoi parle le manga Spy x Family ?

Prépublié dans le Shonen Jump, Spy x Family célèbre déjà cinq ans de parution. L’auteur, Tatsuya Endō, a dernièrement saisi cette opportunité pour exprimer sa gratitude envers les fans pour le succès retentissant du manga. Et maintenant, le tout premier film de la série, qui a déjà conquis le Japon depuis fin 2023, arrive en France. Mais au fait, de quoi parle Spy x Family ? Dans un contexte de guerre froide entre deux nations, Westalis et Ostalia, un espion se voit confier une mission cruciale : créer une famille de toute pièce pour se rapprocher d’un politicien extrémiste. Malgré son expertise indéniable, l’espion, nommé Loid Forger, est complètement novice en matière d’enfants. C’est alors qu’il croise le chemin d’Anya, une fillette capable de lire dans les pensées et passionnée par le monde de l’espionnage. Pour mener à bien l’opération Strix, Anya s’engage à aider notre espion dans sa mission à réunir une famille hors du commun. Cette rencontre va déclencher toute une série de situations burlesques qui ne manqueront pas de nous faire sourire !

Pour que tout le monde puisse se mettre dans le bain, un petit résumé du manga est bien sûr mise en avant au début du film. La famille Forger mène une double vie palpitante : Loid est un espion chevronné tandis que Yor, sa femme fictive, est une redoutable tueuse à gages, mais tous deux incarnent parfaitement le rôle de parents aimants. À leurs côtés, la petite Anya, dotée du pouvoir de lire dans les pensées et pour qui leur double vie n’a aucun secret. Un beau jour d’hiver, la famille décide de partir en week-end pour permettre à Anya de remporter un concours à son école. Cependant, la petite Anya, passionnée par les séries d’espionnage, lit dans les pensées de militaires transportant un microfilm capable de faire basculer la guerre. Bien décidée à n’en faire qu’à sa tête, Anya se retrouve au cœur d’un énorme pétrin : sans le vouloir “vraiment”, elle avale le microfilm…

Si vous espérez un film dans la lignée de Demon Slayer ou de My Hero Academia, vous serez sans doute déçus. Écrit par Ichiro Okouchi et non par le mangaka lui-même, le film s’adapte à l’atmosphère unique du manga en explorant les thèmes fréquemment abordés dans celui-ci, notamment la guerre, la famille et surtout l’espionnage !

Une ambiance familiale et bon enfant

Comme mentionné précédemment, le film des studios CloverWorks (The Promised Neverland) et Wit Studio (L’Attaque des Titans) capture parfaitement l’ambiance du manga. En un peu moins de 2 heures, il est difficile de ne pas se laisser emporter par la légèreté du film. Malgré un contexte sérieux de guerre froide, le film parvient à nous plonger dans le quotidien déconcertant d’une famille tout sauf ordinaire, et c’est ce qui fait tout son charme. La naïveté d’Anya, la maladresse de Yor, la mignonnerie de Bond le chien et la confusion de Loid nous arrachent des éclats de rire, car rien dans cette histoire n’est pris au sérieux. Mais bien sûr, une famille doit se soutenir en toutes circonstances, et la famille Forger commence à en prendre conscience.

De l’action, des émotions et beaucoup d’humour !

La deuxième partie du film est un véritable spectacle visuel, avec des animations époustouflantes qui mettent en valeur chaque personnage. On est totalement captivé par les mouvements fluides et expressifs, notamment ceux d’Anya, qui arbore une animation adorablement enfantine. Les scènes de combat, en particulier celles de Loid et surtout de Yor, sont remarquablement bien réalisées et mettent en lumière leurs caractéristiques en tant que combattants, ce qui est un régal à regarder. On ressent clairement leur lien fort et leurs interactions touchantes, car après tout, la famille est au cœur de cette histoire.

Bien que le film véhicule une image idéalisée de la joie que peut apporter une famille et des enfants, il demeure réaliste. Les compromis auxquels doivent consentir Loid et Yor sont considérables, car ils doivent parfois faire preuve de conciliation face aux caprices d’Anya, qui, en raison de son jeune âge, n’a pas conscience de leurs sacrifices ni même parfois du danger auquel elle s’expose. Il est remarquable de voir comment le film manipule habilement nos émotions et met en lumière les péripéties que vit une famille à chaque instant.

L’humour du film nous réserve même des surprises inattendues, comme l’introduction d’un thème rarement abordé dans le cinéma et l’animation japonaise : Le caca ! Oui, vous avez bien lu. Le film ose explorer cet aspect, ce qui peut être soit déroutant pour certains, soit hilarant pour d’autres ! Malgré cela, les rebondissements de l’histoire maintiennent un suspense captivant tout au long du film, sans jamais nous laisser nous ennuyer. Dans l’ensemble, Spy x Family CODE: White est une extension brillante du manga, offrant une expérience cinématographique plus que satisfaisante.

Conclusion

Globalement, Spy x Family CODE: White est une véritable réussite cinématographique ! Il saisit brillamment l’essence du manga, mettant en lumière des personnages attachants et un récit captivant. Les scènes d’action sont époustouflantes, et l’humour est présent à chaque instant, même lorsqu’il aborde des thèmes inattendus ! En somme, Spy x Family CODE: White offre une expérience cinématographique divertissante aussi bien pour les fans de la série que pour les néophytes. Vous l’avez compris, Spy x Family CODE: White s’adresse à tout le monde, et même aux familles qui devraient passer un bon moment devant cette aventure hilarante.

Spy x Family CODE: White

9

Note

9.0/10

POINTS POSITIFS

  • L'animation de Wit studio et CloverWorks
  • Les personnages attachants
  • L'histoire
  • Les situations burlesques
  • L'ambiance bon enfant

POINTS NÉGATIFS

  • On cherche encore...
, , , , , , , , , , , ,

justmr

Fan de jeux vidéo et d'animation japonaise depuis mon enfance, j’espère partager ma passion avec tous les curieux.

One thought on “Critique – Spy x Family Code : White”
  1. Globalement d’accord avec cette critique. Même s’il n’apporte rien à l’histoire générale, ce long métrage de Spy X Family permet de passer un très bon moment.
    Je conseille d’ailleurs de le regarder juste avant le début de la saison 2. Le film est encore à l’affiche, alors ne le ratez pas ! Car même si le néophyte risque d’être un peu déstabilisé, il devrait également passer un très bon moment.

Laisser un commentaire