TEST – Just Die Already

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

s

On a tous une liste de chose que l’on rêve de faire pas vrai ? Pour ma part, j’ai toujours eu envie d’essayer un jeu de simulation loufoque comme Goat Simulator. Quand j’ai vu passer Just Die Already, je me suis que c’était l’occasion idéale … Des vieux qui sortent d’EHPAD, des armes et des vespa ? Que demander de plus !  Au final, que dire de Just Die Already après quelques heures de jeux ?

Les Clumsy Simulator

Les jeux de simulation font parti de la vie des joueurs depuis plusieurs années. Que ça soit toute la série des Sims ou encore les différentes Flight Simulator, presque tout le monde a déjà joué à un jeu de simulation de nos jours. Mais dernièrement, un nouveau genre plus décalé est mis à l’honneur de façon régulière. Ce sont les Clumsy Simulator. Quand Flight Simulator est connu pour son réalisme et son sérieux, les Clumsy eux prennent délibéré le choix de la légèreté. Pour n’en citer qu’un seul, il y a le très célèbre (?) Goat Simulator. Vous incarnez alors une chèvre comme son nom l’indique. Et vous devez vivre votre meilleur vie de chèvre. Pour ça, vous pourrez voler des vélos, frapper des gens, faire la fête etc … De quoi rendre chèvre toute la population locale !

Alors après avoir pu jouer de nombreuses heures au Sims 4, j’ai vu passer l’annonce de Just Die Already. ici aussi, il ne faudra pas rendre tout le monde chèvre … Le concept ? Vous êtes un retraité qui a fui sa maison de retraite. Son objectif : rayer les dernières choses de sa To-do list. Seulement quand vous et moi espérons un jour faire du saut en parachute ou de la plongée sous-marine, notre retraité lui a des rêves disons … plus particulier. Vous le comprenez sans trop de soucis, ici, il n’est pas question d’évaluer le scénario du jeu. Mais juste de foutre le bordel !

Just Die Already : quand mémé revit ses vingt ans.

Mais avant de partir explorer la ville et y mettre littéralement le feu, il va falloir vous faire exclure de votre Établissement Hospitalier pour Personnes Âgées ou Dépendantes. Cet espèce de tutoriel va donc vous permettre d’apprendre le B.A-BA du boulot d’emmerdeur. Vous pourrez dès lors vous balader à poil, casser des portes, ou encore pisser par tout, toutes les excuses sont bonnes pour trouver la sortie. Et c’est une fois dehors que le jeu commence réellement.

Ici, vous êtes libre de faire tout ce que vous désirez. Libre de taper les passants, jouer à Gandalf avec les voitures (vous ne passerez pas !) etc. Mais comme toute personne âgée, votre squelette est fragile. Au bout de quelques voitures qui vous passeront sur le corps, il y a de grande chances que vous ayez un bras arraché ou une jambe en moins. Mais cela ne vous empêchera pas de continuer à semer la zizanie. C’est à en perdre la tête !

À force de remplir vos “dernières volontés” (et de mourir une centaine de fois), vous débloquerez différents objets. Poissons, Sabre ou encore pistolet, tout dans le monde de Just Die Already va pouvoir vous servir d’arme ! Et il faudra abuser de chacun d’entre elle, pour remplir de nouveaux chalenges. Malheureusement, c’est ici où les choses se compliquent pour ce jeu. Quand la plupart des jeux réussissent facilement à vous tenir au moins une paire d’heure, ici la donne devient plus compliquée. La plupart des défis simple se font en quelques minutes tout au plus. Les plus ardus le sont principalement parce qu’il faut répéter un grand nombre de fois la tâche.

Je vous laisse donc voir le hic, si vous réussissez rapidement les premières et que les suivantes vont venir au bout d’un long moment, l’entre deux est plus compliqué à peupler … Heureusement pour ça l’éditeur a prévu un mode multijoueur ! Jusqu’à 4 joueurs, vous pourrez continuer à semer la pagaille dans la ville. Et ce mode en ligne est plus que bienvenue ! Ce dernier rajoute un effet encore plus comique grâce à la présence de plusieurs personne et permet de facilement augmenter la durée du jeu de quelques bonnes heures. De plus, un nouveau mode joueur contre joueur est désormais disponible ! Vous pourrez affronter vos amis dans le monde courant mais également dans des arènes dédiées à vos bastons les plus folles.

Les graphismes

Arrive la fameuse question de l’univers graphique. Sans trop d’étonnement, on peut s’apercevoir que nous ne sommes pas face à un jeu en Ray-Tracing ou autre nouveauté qui vont faire chauffer votre NVIDIA 3090. Non, Just Die Already est même un jeu plutôt léger qui pourra tourner sur un PC portable avec un simple processeur Intel XE Graphics. Ce choix faire par DoubleMoose Games est plutôt ingénieux. Comme on vient de le dire, on aura plus tendance à faire des petits rush par-çi par là plutôt qu’une grosse session. Cette décision va permettre de jouer à peu près n’importe quand. On vous aura prévenu : une pause repas en OpenSpace sur Just Die Already peut rapidement mener à des quiproquo.

Avec des graphismes respectables, on va surtout pouvoir profiter d’un monde coloré. Nous sommes loin des couleurs ternes et sepia de l’EHPAD de mémé. Non, une fois sortie, nous arrivons dans un monde aux couleurs claires et flash. Et c’est un vrai bonheur d’avoir un jeu qui illumine nos écrans. Et cette lumière semble même sortir de nos écrans quand on peut entendre la Bande Son du jeu. Là encore, nous n’assistons pas à un concert de Chopin en personne ni même à du Hardwell. Mais là encore, elle s’harmonise plutôt bien avec le thème global du jeu et réussis à rester enjouée.

Conclusion

Alors je ne vous caches pas que le test de Just Die Already fut complexe. Pour ma part, une grande partie du plaisir d’un jeu vient du scénario. Certains jeux gagnent leur lettres de noblesses grâce à leur mode compétitif ou encore leur complexité. Dans Just Die Already, on est loin de tout ça. Il s’agit là d’un jeu rapide et fun que vous pourrez lancer au cours d’une soirée entre pote. On peut sans soucis imaginer des défis et faire des jeux d’alcool avec. Mais on se voit moins speed-run le jeu pour débloquer tous les trophées et succès. Le mode multijoueur rapporte un petit piment supplémentaire avec des mini-jeux qui peuvent vous faire affronter vos amis.

Mais si vos amis n’ont pas prévu de jouer à ce jeu, il vous est toujours possible de trouver dans le jeu du studio DoubleMoose Games un moyen de vous défouler. L’univers loufoque est sympa, et les décors colorés.  De plus, l’univers est réellement grand avec plein  de chose à utiliser ou explorer. Vous pourrez facilement trouver quelques objets insolites ou gangs à affronter. Ainsi, même seul, Just Die Already reste sympathique à jouer. Mais principalement à petite dose.

Just Die Already

0.00
7.2

Note

7.2/10

POINTS POSITIFS

  • Un jeu haut en couleur
  • Un style graphique intéressant

POINTS NÉGATIFS

  • Un gameplay parfois compliqué
  • Dur de s'imaginier y jouer longtemps

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire