TEST – Final Fantasy VII Remake

Luclis
2 0
Temps de lecture:13 Minutes


Le mois dernier, avait été publié sur vos PlayStation 4 la démo de Final Fantasy VII Remake. Le remake d’une oeuvre majeure de la Playstation a vu le jour le 10 avril. Après une semaine de jeu intensif, un bonne dose de fous rire et quelques larmes, GeekNPlay a le plaisir de vous annoncer le test de Final Fantasy VII Remake ! Adaptation bâclée, modifications mineures ou alors nouveaux chefs d’œuvres des studios Square Enix ? La réponse ci-dessous !

Final Fantasy VII Premier du nom

FINAL FANTASY VII REMAKE MidgarAu commencement, il y a eu la Playstation. Pendant longtemps en étroite coopération avec Nintendo, la première console de Sony se retrouve confrontée aux mastodontes de son époque ainsi qu’aux fameuses bornes d’arcades. La petite dernière, concurrencée par la Nintendo 64 et la Saturn, commence à peine trouver ses marques sur le marché du jeux vidéo. C’était sans compter la sortie en grande pompes de Final Fantasy VII qui débarque au japon le 31 janvier 1997. Pour nous autres Européens, il faudra attendre jusqu’en novembre de la même année pour découvrir ce chef d’œuvre.

Bienvenue à Midgar, une cité industrialisée qui a connu un pic de croissance énorme grâce à la découverte d’une énergie quasiment illimitée : le Mako. Exploitée par la Shinra, Midgar est vite devenue une ville à deux facettes : les riches vivent sur « Le Plateau », une plateforme suspendue à des centaines de mètres du sol, tandis que les autres vivent dans les bidonvilles situés juste en dessous. Cependant, un groupe terroriste cherche à détruire les Extracteurs de Mako. Se faisant connaitre sous le nom d’Avalanche, ils disent lutter pour la planète : d’après certaines théories, le Mako n’est rien d’autre que la vie de la planète.
Au travers de cette lutte, vous incarnerez Cloud, un mercenaire et ancienne troupe d’élite de la Shinra, recruté par Avalanche. Il vous faudra prendre part à une lutte acharnée pour arrêter ces réacteurs et sauver le monde des abus de la Shinra. Seulement, ces derniers ont la main mise sur la capital et nos héros ne sont pas au bout de leurs aventures …

Final Fantasy VII : La route du Remake

FINAL FANTASY VII REMAKE Aerith robeA l’époque où la 3D commence à peine, Square fait un pari fou : faire un Jeu de Rôle vu du dessus en 3D, le doter d’une histoire extrêmement longue et de multiples choix modifiant certaines scènes de l’histoire à court et long terme.  Tous ces points font de Final Fantasy VII un jeu qui change énormément des anciens de la licence. Devant le succès de Final Fantasy VII, un projet intitulé Compilation of Final Fantasy VII a vu le jour.
Parmi eux, on se doit de citer le film Final Fantasy VII : Advent Children. Le travail sur la modélisation a permis de refaire le design des personnages. Pour ceux qui voulaient comprendre pourquoi Cloud se retrouve à Midgar au côté d’Avalanche, un tour du côté de Final Fantasy VII : Crisis Core qui est enrichissant. Malgré tout ça, Square devenu Square Enix refuse catégoriquement de ré-éditer Final Fantasy VII, pour eux, la charge de travail serait trop conséquente. C’est en 2014 que tout change.

Le travail sur Final Fantasy VII Remake commence vers septembre 2014, et déjà énormément de changements sont prévus. Les musiques doivent être intégralement refaites, les graphismes mis à jour, tout jusqu’ici tient d’une bonne remise à niveau. Seulement, Square Enix ne peut s’arrêter à une bonne remise à niveau. La volonté de l’éditeur est de rendre l’expérience aussi passionnante pour les nouveaux joueurs que les anciens. Pour se faire, il a été décidé de changer le mode de combat pour rendre le jeu beaucoup plus dynamique. Fini le tour par tour qu’on connu les anciens, place au combat en temps réel qui demande un tout autre niveau de dextérité.

Alors que le premier opus nous emmenait visiter Gaia, le scénariste, Yoshinori Kitase est sans appel : refaire intégralement le jeu demanderait plus de dix ans de travail. Quand Final Fantasy VII tenait sur 3 CDs (oui oui, il pesait près d’1Go !), le Remake annoncé lui devra être découpé en plusieurs parties également.

 

Le déroulé de l’histoire

FINAL FANTASY VII REMAKE Victory ColliseeToutes ces années de travail ont donc permis d’aboutir à ce remake. Et elles n’ont pas été vaines. Pendant que les connaisseurs pourront découvrir les ajouts, les autres pourront s’attarder sur la profondeur du scénario. L’histoire coule de façon fluide et captivante, vous emmenant dans divers lieux uniques tels que les rues du plateau ou encore un générateur Mako. Bien que leur exploration soit relativement linéaire, il faudra toutefois porter une attention extrême à tous les détails. En effet, plusieurs armes et matéria uniques se débloquent en fouillant en profondeur la carte. Et comme il ne vous sera plus possible de revenir sur vos pas, ces phases vont vous demander une attention permanente. (Adieu petite matéria d’invocation cachée derrière une bouche d’aération…).

Tout au travers de l’histoire se trouveront différents mini-jeux. Que ce soit un duel de flexions ou une simple partie de fléchettes, ces défis permettront de se détendre et de jouer pendant un petit moment d’une façon un peu différente. Un défi pour mélanger fiction et réalité consiste à faire autant de flexions que votre personnage dès que vous perdez… Vos cuisses vont chauffer !

Il vous sera possible de découvrir certaines quêtes sous un autre jour. En effet Final Fantasy VII regorge de facteurs qui vont changer votre jeu. Que ça soit une conversation discrète tenue avec votre amie d’enfance ou encore juste votre comportement lors d’une mission, certaines de vos actions ne seront pas anodines. Ces décisions arriveront un peu tout au long du jeu, et se feront très discrètes. Il faudra néanmoins y prêter attention : dans certains cas, leurs effets pourront se ressentir plusieurs chapitres plus tard. Malgré tout, ce sont ces petits changements qui vont nous faire prendre du plaisir à relancer le jeu une fois le chapitre final atteint.

Les quêtes Annexes

FINAL FANTASY VII REMAKE VREn plus de ces phases d’histoires vont s’ajouter diverses quêtes annexes. Tout d’abord, vous aurez des quêtes relativement classiques. Commune à tous les RPG, vous écumerez les zones de monstres, vous vous retrouverez à chercher des personnes ou encore à faire le facteur dans Wall Mark. (il est où ce foutu restaurant ?!). Certaines sont passionnantes alors que d’autres permettent uniquement de monter un peu plus vos personnages.

Les contrats de Chadley sont des quêtes à accomplir tout au long de votre aventure. Ces contrats devront souvent être rendus lors de votre prochaine rencontre avec le jeune scientifique. Ils apportent un petit peu de piment au jeu sans non plus que vous ayez à y prêter une attention particulière. En guise de récompense, ce dernier vous offrira divers materias. Une fois en votre possession, ces materias quant à elle vont très vite devenir des atouts de taille.

En plus de ces contrats, Chadley propose de faire des combats en VR. Dans un système d’arène, vous vous retrouvez à devoir tuer différents boss pour débloquer des objets aux facultés surprenantes. Autant les contrats de bases ne sont pas prenants, autant les quêtes en arène, elles sauront vous mettre au défi.

Entre histoire captivante et quêtes annexes qui vont vous faire relever des défis, Final Fantasy VII Remake place la barre haute. Beaucoup moins évidentes que par le passé, les décisions impactent toujours le jeu. Le cadre est posé, maintenant concentrons nous sur ce qui plaît aux joueurs : le gameplay.

Prise en main

FINAL FANTASY VII REMAKE ATBVous l’aurez compris, il va y avoir du combat. Et comme vous le savez, une prise en main compliquée peut gâcher les affrontements…. Comparé à son original, le Gameplay de Final Fantasy VII Remake a extrêmement changé. Là où à l’époque on jouait au tour par tour, le jeu se déroule désormais en temps réel et se retrouve ralenti lorsque vous souhaitez utiliser une compétence. Basée sur le fonctionnement Active Time Battle (ATB) déjà présent initialement, la barre d’action de vos personnages se chargera petit à petit et plus ou moins vite en fonction des actions que vous faites. Une fois celle-ci chargée intégralement, vous pourrez déclencher une compétence, un sort ou encore utiliser un objet. Il faudra donc alterner entre vos personnages afin de charger plus efficacement leur jauge ATB.

Si ce style de jeu vous parait trop compliqué, il est toujours possible de changer la difficulté du jeu en cours de partie ! En effet, 3 difficultés s’offrent à vous : Normal, le mode que choisira tout SOLDAT dans l’âme, il apporte la difficulté la plus accrue en début de jeu. Ensuite le mode Facile, on vous laisse deviner. Et finalement, le mode Classique. Pour les nostalgiques, ce mode permet de se concentrer uniquement sur la jauge ATB. On regrettera cependant que la difficulté en classique soit « facile », ce qui détruit quand même pas mal le challenge.

Comme dans la plupart des Role Play Game (RPG), vous serez amené à jouer plusieurs personnages et construire votre équipe. Au travers de différentes armes et en équipant vos personnages des compétences appropriées, chaque personnage trouvera rapidement sa place au sein de votre équipe. Mais là où les développeurs ont frappé fort, c’est que toutes les armes s’égalent au fil du jeu grâce à un système d’amélioration des armes.
Concrètement, l’arme de base sera aussi puissante que la dernière récupérée. Alors quel est l’intérêt de trouver des armes ? Celles-ci vont vous permettre de plus ou moins orienter votre personnage vers un style de jeu alternatif en débloquant diverses compétences.

De même, les sorts et compétences peuvent être distribués selon vos choix. Les habitués de la licence connaissent déjà les matérias, ces orbes magiques permettront d’améliorer vos caractéristiques, vous doter d’un sort qui consommera vos points de magie ou encore de compétences uniques qui pourront changer le cours de votre partie. Ces dernières ont la faculté d’évoluer au fil de leur utilisation, jusqu’à devenir un atout suprême dans vos mains. Seulement, vous ne pourrez en équiper qu’un nombre restreint variant en fonction de vos équipements.

En effectuant le bon choix d’armes et en l’associant à des matérias de qualité, rien n’empêchera à votre tank de devenir magicien et ainsi de tout détruire sur son passage !

Les phases de jeux

FINAL FANTASY VII REMAKE Combat RenoIl est donc possible de personnaliser complètement ses combattants. Cependant, que valent les combats, est-ce qu’on doit s’attendre à jeter la manette de rage ? Oui… Et non. Comme dans tous RPG, vous allez avoir des moments où les ennemis seront simples et répétitifs, ce qui vous permettra de monter en niveau et d’augmenter vos sorts. Quand bien même certains seront facile à tuer, d’autres vous donneront quand même du fil à retordre. A travers cet équilibre vous pourrez apprendre toutes les facettes de vos personnages. Là encore, il est facile de trouver une harmonie à vos protagonistes : que vous n’ayez qu’un personnage à contrôler ou trois, vous n’aurez pas de mal à donner à chacun d’entre eux un rôle clé.

Et fort heureusement, parce que l’heure du boss de niveau arrive. Ici, votre expérience sera bien plus compliquée que précédemment. Dès le premier boss, le challenge se fait sentir. Ces derniers vont vous pousser dans vos retranchements, vous faire réévaluer votre façon de jouer, vous obliger à prendre le temps de revoir vos équipements… Certains vous demanderont de la stratégie, d’autres de l’entraînement. Quoi qu’il en soit, vous vous sentirez grandi et fort à l’issue d’un duel de 20 minutes contre le Bahamut !

Quand vous ne passerez pas votre temps à taper sur les troupes de la Shinra, Cloud vivra sa vie de mercenaire. Entre missions facultatives et poursuite de l’histoire, vous aurez le droit de vous balader dans un monde ouvert qui vous fera découvrir les bidonvilles. Mais attention ! Ce qu’était présent le premier jour peut totalement avoir disparu le lendemain. Ainsi, même si l’univers libre est assez restreint, le voir sous différents angles permet de décupler très vite les choses à y faire et permet de profiter de ce monde ouvert.

Pour résumer cette deuxième partie, on se retrouve là avec un jeu qui a un gameplay très bien ficelé où il est simple de trouver une place pour chacun de vos protagonistes, mais qui demandera quand même de l’entraînement et de la ténacité pour passer les niveaux les plus ardus. Jusqu’à présent, tous les ingrédients d’un bon jeu sont dans la marmite. Il ne manque plus qu’à dresser les assiettes.

Une œuvre artistique

FINAL FANTASY VII REMAKE BidonVilleAu cours de ces vingt-trois années, les différents personnages ont eu le temps d’évoluer. Que ça soit à travers des films tel qu’Advent Children ou juste dans l’imagination des développeurs nippons, la version Remake nous fait découvrir nos protagonistes sous différents angles. C’est ici qu’on comprend ce que voulait dire Yoshinori Kitase : le jeu a été tellement approfondi que certains personnages secondaires nous emmènent cette fois ci dans une épopée. Au travers des petites répliques ou encore d’une scène courte, on se retrouve à s’attacher à ces bouts de code au point de se laisser rêver à leur vie passée. Loin de tout nous révéler de suite, le scénariste laisse quand même une grande part de mystère rodée autour de chacune de nos rencontres numériques.

Pour beaucoup, ce qui change entre un livre et un jeu vidéo reste quand même l’aspect graphique. Fidèle aux technologies de la Playstation4, cet opus nous en met encore plein la vue. Que ça soit à travers ses décors qui vous laissent bouche-bée, ou encore au travers de la modélisation des armes et personnages, on se rend compte que Square Enix a travaillé de longues heures sur cet aspect. La mythique scène du château d’eau vous a chamboulé sur Playstation1 ? Attendez de la redécouvrir en HD. La technologie de nos machines actuelles permet également de faire des personnages plus vrais que nature.

Ta da ta ta tam ta da ta tadam ! La musique iconique du jeu a été entièrement retravaillée. La plupart des grands classiques ont été remodelés aux goûts du jour pour notre plus grand bonheur. À l’image des graphismes, la bande son est variée et harmonieuse. Il n’est pas rare de se retrouver à rêvasser un moment et juste écouter les rues animées de Wall Market. En fonction des zones où vous vous retrouvez, vous aurez le droit à divers styles de musique qui rythment combats et visite.

Conclusion

Que ça soit au travers de l’exploration scénaristique de ses personnages ou encore du travail apporté aux sons et graphismes, Final Fantasy VII Remake se place dans la lignée des jeux d’exceptions déjà bien tracée par son prédécesseur. Autant lâcher la bombe de suite : Oui Final Fantasy VII Remake sera un « jeu en kit ». Certains personnages font leur apparitions mais ne sont pas (encore) jouables … Pour pouvoir profiter pleinement, il faut vraiment voir ce jeu comme une nouvelle histoire à part entière. Et cela ne sera pas dur tant la quantité d’ajout est fascinante. L’histoire splendide permettra à tout le monde de se plonger dans ce chef d’oeuvre. De plus, le gameplay couplé à la difficulté des boss rend passionnant la plupart des affrontements.

Que vous soyez déjà fan de la série ou que vous la commenciez, Final Fantasy VII Remake va vous faire vivre une aventure fantastique. Avec près de cinquante heures de jeu pour parcourir l’histoire, ce jeu a vraiment sa place dans nos bibliothèques. Le seul point obscure qui reste à l’heure actuelle est de savoir comment va arriver la suite de l’aventure. Des DLC gratuits ou payants ? Un jeu intégral à chaque fois ? 

Pour votre part, avez-vous déjà acheté Final Fantasy VII Remake ? Si non, pensez-vous désormais le faire ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires sur GeekNPlay ou via les réseaux sociaux (FacebookTwitter).

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Final Fantasy VII Remake

8.9

Note

8.9/10

POINTS POSITIFS

  • Une histoire spectaculaire,
  • Des graphismes à couper le souffle,
  • Un gameplay efficace,
  • Une très longue durée de vie...

POINTS NÉGATIFS

  • Des quêtes un peu répétitives,
  • Un mode classique peu mis en avant,
  • Ne pas savoir quand et comment sera livrée la suite,
  • ... Malgré tout moins long que son prédécesseur.

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Animal Crossing New Horizon - Comment calculer le cours du navet ?

Le navet est quelque chose de très importante dans Animal Crossing New Horizon. De nombreux joueurs espérant une fois qu’ils ont les navets, que le cours de celui-ci soit très haut. Il est possible de calculer ce fameux cours. Découvrons tout cela ensemble. Les navets sont d’une importance capitale pour […]
Animal Crossing