Final Fantasy VII – Faites péter le réacteur !

Luclis
1 0
Temps de lecture:4 Minutes

FF7- LogoBien connu des joueurs de PlayStation 1, attendu depuis plus de cinq ans des nostalgiques, Final Fantasy VII fait son retour sur PlayStation 4 au travers d’une démo à couper le souffle.

 

Final Fantasy VII – Un lancement en grande pompe …

Pour comprendre l’engouement derrière ce jeu, il faut repartir quelques années en arrières. Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

En janvier 1997 sortait au Japon l’un des premiers jeux 3D de l’ère des consoles. Jusqu’alors paru exclusivement sur Nintendo, Final Fantasy VII est le premier à prendre le train « PlayStation« . Prévu pour décembre 1996, le nouveau né de Square arrive un mois  de retard et pas vraiment achevé.. Il faudra attendre la sortie en septembre de la même année en Amérique pour obtenir une édition définitive.

A cette époque, les consoles devaient lutter contre les bornes d’arcades, souvent plus performantes et conviviale. Il faut bien se rappeler que Sony venait à peine de se séparer de son ancien compagnon, Nintendo et que ces deux-là n’arrivent pas à se rabibocher malgré plusieurs tentatives. Après presque trois ans de services, Sony décida de miser Final Fantasy pour booster ses ventes. Pari réussi, plusieurs magasins Américains ont  distribué le jeu plusieurs jours avant sa sortie officielle tant la demande était forte.

FF7 - Original
De toute beauté n’est-ce pas ?

Sorti deux mois plus tard en Europe, Final Fantasy VII fait partie des premiers RPG à dépasser les frontières du Pays du Soleil Levant. Son prédécesseur n’est paru dans nos contré qu’en 2002 alors que sa version japonaise date de 1994. Vendu à près de 10 millions d’exemplaires, les formes tétraédriques de « Clad Striff » (dans sa version française) ou encore de Sephiroth ont donc marqué une génération entière de passionnés.

… Un retour attendu …

Dès 2005, Sony présente une cinématique refaite pour faire honneur aux capacités supérieures de la PlayStation2. En même temps, ces derniers réfutent tout Remake et propose un remaster légèrement plus joli mais toujours aussi cubique que son ancêtre. Square, devenu le plus connu Square Enix, quant à lui envisage de répondre aux requêtes des fans avant de se rétracter et annoncer que la quantité de travail pour un tel jeu nécessiterait près de 10 ans, laissant ces derniers déçus.

Et c’est en 2015, toujours lors de la même conférence, que le Grall refait son apparition. Alors que se sont enchaînés remaster en tous genre sur PlayStation 2, 3 et 4, cette fois-ci, même si la musique reste la même le tempo a changé. Final Fantasy VII va s’offrir une beauté intégrale : gameplay, graphismes, quêtes annexes … Tout en gardant les codes qui ont fait de cet opus un best-seller. Conscient du travail qu’il reste à accomplir, les joueurs prennent leur mal en patience encore un peu plus…

Et enfin, une démo jouable !

C’est mardi 3 mars 2020 que la première démo est enfin rendu public !

Alors, oui, le gameplay a changé : le tour par tour a disparu au profit d’un style hybride en temps réel.
Oui, le Victory Fanfare qui a accompagné des centaines de milliers de combats, se fait beaucoup moins présente (pour le malheur des anciens).
Mais il faut voir la beauté des personnages et des décors. Cloud Striff ressemble au Cloud d’Advent Children, Barret nous montre un personnage explosif mais attachant.
La musique arrive aussi bien à nous faire voyager au film de cette (courte) démo et nous (re-)transporte dans la cité de Midgar où l’on s’attend déjà à rencontrer Tifa, Youffie, Valentin et même Rouge XIII, même si ce dernier semble ne pas être jouable ..

Cette démo sur PlayStation 4 nous permet de vivre la première mission, la destruction du réacteur Mako perpétrée par le groupe extrémiste Avalanche aidé d’un ancien soldat de la Shinra..

Conclusion

Sans vous en dire plus sur le scénario (qui semble respecter la trame originale), Final Fantasy VII – Remake annonce de longues heures de jeu et vous laisse jusqu’au 10 avril 2020 pour finir tous les jeux qui attendent devant votre console.
Que ça soit votre première fois ou alors que vous ayez déjà fini le jeu une bonne centaine de fois, il y a de grande chance que cette œuvre vous fasse redécouvrir le plaisir de joueur sur une console dernière génération à un jeu connu de tous tant les spin-offs, références et autres apparitions dans l’univers vidéo-ludique sont importantes.

La version standard est dors et déjà en précommande en physique ou sur le PlayStation Store et la version Deluxe embarque un artbook en numérique ainsi que la bande son du jeu.
Pour les collectionneurs, la version physique deluxe propose en plus un boîtier steelbook Sephiroth, l’artbook étant relié et la bande son sur CD.
Enfin, pour les nostalgiques qui posséderaient une PlayStation1 japonaise et envie de vivre originalement ce moment, vous trouverez le lien du jeu original NEUF ! Pour la modique somme de 850€…

Un portage semble également en cours sur Xbox One et Nintendo Switch sans qu’il n’y ai plus d’informations que précédemment..

FF7 - Edition delux

D’ici là, n’hésitez pas à suivre les dernières actualités sur Geek’n’Play ou encore directement sur notre page Facebook et on se retrouve le 13 Avril quand après 48h consécutif de jeu (au moins) nous posterons un test complet de ce remake.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Spirit Of The North et Dungeon Of The Endless - Bientôt en version physique !

Just For Games et Merge Games ont récemment annoncé la distribution en version physique de deux nouveaux titres : Spirit Of The North, un jeu d’exploration onirique développé par Infuse Studio, ainsi que Dungeon Of The Endless, célèbre jeu du studio français Amplitude. Ces titres seront disponibles en version Standard […]