Moo Lander – Bovins et bon délire

Partager sur les réseaux sociaux :


Studio basé en Bulgarie, The Sixth Hammer nous propose un jeu complètement déjanté d’ores et déjà disponible sur PlayStation 4/5, XBOX One, XBOX Series X/S et PC. Il s’agira de combattre des vaches dans Moo Lander. Oui, vous avez bien lu. Mais pas n’importe quelles vaches. Celles-ci sont les gardiennes du lait, boisson la plus énergétique de la galaxie, et il nous revient de leur reprendre le précieux liquide pour ainsi sauver notre civilisation. Rien que ça. Plus sérieusement, le jeu donne envie par une sacrée direction artistique et un gameplay nerveux. Voyons donc cela de plus près.

Dans une espèce de petite soucoupe volante, il nous faudra traverser plusieurs époques et moult décors fabuleux (pâturages, forêts, marécages…) pour retrouver et combattre ces vaches sacrées. Granny Toxic, Lady Bones, Supreme Spider Cow, Cowger… Tels sont les noms de ces bovins aux immenses pouvoirs. Le scénario de Moo Lander est complètement farfelu et promet de bons moments de rigolade. Le gameplay emprunte au genre du shoot ’em up et le level-design au metroïdvania. Au dire des développeurs, nous avons là le premier mootroïdvania (moo = meuglement). Outre l’histoire principale, il existe également un mode permettant à quatre joueurs de participer à divers mini-jeux. Vraiment, Moo Lander semble fun au possible.

Voici un nouveau jeu vraiment original de par le thème abordé et l’univers proposé. Un gros délire nous mettant face à des vaches très spéciales. Le complétement fou Moo Lander est disponible dès à présent sur PlayStation 4/5XBOX OneXBOX Series X/S et PC. Il devrait arriver également sur Nintendo Switch à l’Automne. Il est temps de prendre le taureau par les cornes.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DickOReilly

Quinquagénaire et heureux papa deux princesses, je suis un amoureux des vieux bouquins et des gros pixels. J'aime particulièrement la scène homebrew sur Commodore 64, le versus fighting, les jeux d'horreur et quelques JRPG. Peace.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire