INTERVIEW – De Derek Neal producteur du jeu Cris Tales

Partager sur les réseaux sociaux :


Cris Tales

Une interview sur Cris Tales, ça vous tente ? Voici ce que nous a répondu Derek Neal !

Bien souvent, on essaie de tester les grosses sorties AAA du moment. Mais parmi nos lecteurs comme nos rédacteurs, certains aiment particulièrement les jeux indépendants. D’une part, c’est un moyen de découvrir d’autre studio qui pourront percer comme Torn Banner. D’autre part, c’est également un moyen de dire aux gros studios que des graphismes sympa, ça fait pas tout ! Et pour le coup, que ça soit par son gameplay original ou encore ses graphismes vraiment agréables, Cris Tales fait parti de nos coups de cœurs du moment. Alors, on a été maintes fois déçu à cause de ses reports. Mais dernièrement, on a eu le droit à une surprise fort agréable. On nous a proposé d’envoyer une série de question à Derek Neal, le producteur principal de Cris Tales.

Avant tout ça, c’est quoi Cris Tales ?

Parce que bon, lire une interview sur un sujet que l’on ne connait pas bien, c’est pas super évident pas vrai ? Donc on va commencer par un petit récapitulatif si vous le voulez bien. Sinon, on vous laisse aller au chapitre suivant pour les questions ! Cris Tales est un jeu de rôle (RPG) où vous incarnez la jeune Crisbel. Cette dernière en cherchant une fleur tout ce qu’il y a de plus banal se retrouve à pouvoir voir dans les temps. D’un côté de l’écran se trouvera votre passé quand de l’autre se trouvera le futur. Et vous l’aurez deviné, une action passée entrainera des conséquence sur votre présent … Et une action présente chamboulera le futur.

C’est donc avec une dynamique qui s’annonce intriguant que les jeunes studios Dreams Uncorporated et SYCK compte commencer dans l’univers vidéoludique. Mais le studio colombien a bien d’autres choses à vous proposer. En plus du côté original de leur gameplay, les développeurs se sont entouré de bons graphistes… Ou plutôt dessinateurs. En effet, l’ensemble des dessins du jeu est fait main. Mais comme notre chère Crisbel peut agir dans le passé, le présent et le futur à la fois, la plupart des décors ont du être refait 3 fois !

On vous laisse imaginer le travail … Et l’on ne peut que se réjouir que Derek Neal, le producteur principal du jeu ai pris du temps pour nous !

Questions – Réponses

Avant de commencer deux petits points restent à éclaircir. D’une première part, la conversation s’est déroulée en anglais. Ainsi, nous avons traduit les réponses de M. Neal, afin qu’elles soient comprises de tous. Autre point, afin de rendre le texte un peu plus lisible, nous avons mis nos questions en gras et la réponse du producteur principal en italique.

Bonjour M. Neal. Nous sommes bien conscient que vous avez tout un tas de travail à faire, on vous remercie de cette opportunité. L’ensemble de l’équipe a pu tester la démo de Cris Tales, et nous avons quelques questions à vous poser. Tout d’abord, commençons par les mécanismes du jeu.

GNP : Durant la démo, nous avons remarqué que nos choix changent le futur de Cris. Seulement, nous n’avons pas eu l’occasion de voir si ces changements pouvaient aussi se passer dans son présent ?

DN : Bien sûr. Comme vous pouvez vous y attendre, vous pourrez faire des changements dans tous les temps. Ainsi, les changements fait dans le passé affecteront son présent … Et ceux dans le présent son futur respectivement !

GNP : Par le passé, nous avons presque tous testé des jeux comme Life is Strange ou encore Detroit: Become Humain. Dans quelle mesure nos choix vont influencer le jeu dans Cris Tales ?

DN : Là aussi, vous devez vous en doutez, mais vos choix auront un impact large sur la vie de tous les jours. Mais également sur le futur du peuple de chaque royaume ! Et l’issue de ces dernier va vraiment dépendre de vous. Cependant, l’histoire vous emmènera de l’un à l’autre d’une façon linéaire, ainsi, vous pourrez avancer tout au long de l’histoire principale quoi qu’il en soit.

GNP : Comme beaucoup d’autres jeux, Cris Tales nous fait rencontrer plein de personnage dès le début. Parmi eux, il y a une grenouille jaunâtre plutôt effrayante qui parle à CrisBell. C’est une coutume dans l’univers de la jeune fille ?

DN : Non, bien sur que non, et pour preuve, Crisbell a été énormément surprise au début. Pour l’anecdote, Matias (la grenouille dont vous parlez) est tirée d’une véritable espèce de grenouille colombienne. Et la version réelle est venimeuse ! Les gens ont bien raison d’en avoir peur.

GNP : Parmi les autres personnages, certains nous ont particulièrement intrigué. C’est le cas par exemple de la Mère Supérieur qui veille sur Crisbell. Va-t-on en apprendra davantage sur le passé des différents personnages ?

DN : J’aimerai énormément vous raconter le passé de la Mère Supérieur. Mais vous l’aurez deviné, vous allez pouvoir voir tout ça dans le jeu plus en détails. Pas de spoilers !😊

GNP: Merci pour toutes ces réponses sur l’histoire et le gameplay du jeu. Dans l’équipe, de nombreux rédacteurs sont en école de développement et l’on se demandait comment vous faites un jeu comme ça. On sait que vous dessinez vos environnements à la main. Mais utilisez-vous un moteur de rendu graphique comme Unreal Engine ou Unity ? Ou faites-vous vraiment tout complètement depuis zéro ?

DN : Le jeu est en effet fait grâce à Unity. Cependant, il n’y a pas que les environnements qui sont fait main. L’ensemble des sprites [ndt : les images qui composent un mouvement] et des cinématiques sont dessinées à la main. Et parmi ces objets, certains sont également fait en 3D… Et ont des textures faites à la main !

GNP : Quand vous développez un jeu comme Cris Tales, quelle est la partie qui vous a pris le plus de temps sur le plan technique ?

DN : On vient d’en parler, mais comme toutes les scènes sont faites mains, ça fait beaucoup de travail. Mais ce n’est pas tout, Cris Tales fait apparaitre le présent, le passé et le futur en même temps. Nous avons du refaire chaque objet au moins trois fois. Et certains d’entres elles plus d’une vingtaine de fois ! Autant vous dire que ça a été toute une entreprise pour ça.

GNP : Enfin, vous vous en doutez, on a des question à vous poser par rapport aux multiples reports. Est-ce que l’épidémie du COVID-19 en est responsable ?

DN : Comme pour tout le reste du globe, la pandémie actuelle a rendu les choses plus difficiles oui. Mais ce n’était pas la seule raison. Nous n’étions tout simplement pas prêt à sortir Cris Tales à  ce moment. Le jeu est vraiment ambitieux, et l’on veut que le jeu soit vraiment prêt pour les joueurs.

GNP : Quitte à parler de retard, autant lâcher la bombe de suite : CyberPunk 2077 a été un véritable choc pour les joueurs malgré de nombreux retard. Et le jeu a fait un véritable bad-buzz… Comment réussissez-vous à coller à votre planning et gérer la pression et les attentes des joueurs et des médias ?

DN : Pour faire court, on n’y arrive pas. Ce n’est pas pour rien si l’on a reporté à plusieurs reprises le jeu, cela nous permet d’avoir plus de temps pour travailler. Et tout cela pour réussir à vous donner un produit final et fini qui correspondra aux attentes de tous le monde.

Voilà, c’est tout pour cette session de question réponse ! On remercie bien fort M. Neal d’avoir pris le temps de nous écrire ! Si tout cela vous a donné envie de découvrir Cris Tales, dans ce cas, rendez-vous la semaine prochaine ! En effet, le jeu arrive le 20 juillet sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4… Mais également Xbox Series X | S et PlayStation 5 ! Vous pouvez le précommander sur toutes les plateformes ou sur le site officiel du jeu.  Mais peut-être que vous avez encore quelques questions ? Si vous voulez en savoir plus sur Cris Tales, envoyez vos questions en commentaires ou encore sur nos différents réseaux sociaux dont Facebook, Twitter, Instagram. Si vous préférez le live, nous avons aussi un serveur Discord.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire