TEST – Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin

Partager sur les réseaux sociaux :


Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin

Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est un jeu développé par la Team Ninja de Koei Tecmo et publié par Square Enix pour célébrer le 35e anniversaire de la série Final Fantasy. Le jeu reprend en partie des décors connus de Final Fantasy , le tout transposé dans un monde sombre où il faudra battre le chaos ! Mais est-ce que l’expérience sera chaotique ou bénéfique pour les joueurs ? La réponse ci-dessous.

Un Final Fantasy Anniversaire ?

Stranger of ParadiseStranger of Paradise n’est pas un remake d’action du premier chapitre de Final Fantasy. Au contraire, le jeu représente une interprétation libre de cette histoire qui modifie les relations et les liens que l’on a pu découvrir dans le passé… Je vois déjà certains fans froncer des yeux, mais n’ayait aucune crainte, car le titre est toujours sous la houlette de Tetsuya Nomura et Kazushige Nojima à qui l’on doit les scénarios des Final Fantasy passés ! Verdict, malgré quelques imbroglios scénaristiques, le tout reste cohérent.

Au niveau du synopsis de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, celui-ci nous parle d’ une obscurité rampante qui a pourri à la fois la terre et la mer. Le seul espoir de salut laissé au peuple est représenté par une ancienne prophétie selon laquelle les quatre Guerriers de la Lumière viendront vaincre le puissant Chaos qui s’avère être l’entité maléfique des ténèbres responsable du désordre actuel. Bien évidemment, vous faites partie des heureux élus qui devront vaincre le mal et redonner de l’éclat à vos joyaux noirâtres.

Et c’est tout ce qu’il faudra savoir pour démarrer l’aventure…D’ailleurs, chose assez surprenante, nous apprenons cela après que Jack ai combattu un boss en ouverture de jeu, sans avoir le droit à un didacticiel…Un choix assez osé de la part des développeurs qui déconcertera certains joueurs qui paniqueront devant leurs écrans… Mais pas de panique, le boss s’abat assez facilement, avant que l’histoire du jeu en découle et qu’on vous propose enfin “les bases” de Stranger of Paradise avec une cinématique, puis un didacticiel.

D’ailleurs, si l’on évite de vous parler du scénario, c’est parce que celui-ci évolue tout au long de l’aventure avec quelques rebondissements…Mais qu’il reste assez faible pour un « Final Fantasy » et que l’on se demande même au début de l’aventure, pourquoi Jack part rencontrer le roi de Cornelia …Alors que notre protagoniste ne sait même pas expliquer pourquoi il a une envie incommensurable de tuer le Chaos.

Par chance le roi ayant vu le monde sombrer dans les ténèbres répondra favorablement à la demande de Jack qui sera rapidement rejoint de ses fidèles compagnons Jed et Ash…Et d’autre surprises. Mais comme, nous ne souhaitons pas nous attarder devant un scénario assez léger, pour ne pas vous spoiler l’aventure et vous laisser la découvrir par vous-même, nous allons directement glisser vers le gameplay.

Ou un jeu Koei Tecmo ?

Koei TecmoStranger of Paradise: Final Fantasy Origin vous proposera de faire la connaissance de plusieurs personnages au fil de l’aventure, néanmoins vous n’utiliserez qu’un seul personnage et il s’agit de « Jack ». Ici, vous interprétez un personnage (Jack) ayant perdu la mémoire qui tente de redonner l’éclat à son joyau, tout en ayant comme but de vaincre le « Chaos » ! Qui est le chaos ? A quoi, il ressemble ? On n’en a aucune idée au début de l’aventure, il faudra suivre diverses pistes pour espérer le vaincre ! Mais cela ne sera pas une balade de plaisance, alors il va falloir s’armer pour combattre les nombreux ennemis du jeu. Cela tombe bien, car on trouve rapidement des coffres, vous proposant de nombreux accessoires pour le héros principal bien sûr, mais également pour votre équipe !

Si au début de l’aventure, on apprécie le loot, on s’aperçoit rapidement que celui-ci va devenir incessant et qu’il faudra faire de multiple aller/retour dans les menus pour s’équiper d’une arme, d’un gantelet, d’une tenue ou encore d’une paire de chaussure pour ne citer qu’eux !  Bien évidemment, la tenue, et les accessoires ont une importance primordiale qui permettra d’abattre plus facilement un ennemi ou d’être plus résistant à un sort magique.

Comme vous l’avez compris, pour combattre il faudra avoir un bon équipement, mais également choisir deux classes que vous devrez choisir et le jeu vous en propose plusieurs :

  • Epéiste
  • Gladiateur
  • Rônin
  • Pugiliste
  • Maraudeur
  • Mage
  • Surineur
  • Lancier
  • Guerrier
  • Chevalier
  • Moine
  • Samurai

Comme vous pouvez le voir, il y a de nombreuses classes et chacune ont des qualités et ses défauts ! Verdict, c’est à vous de voir lesquelles seront les plus bénéfiques pour vous ? Etes-vous un combattant aux corps a corp qui privilégiera la classe Pugiliste ou Epéiste ? Ou préférez-vous des armes lourdes et ainsi utiliser la classe Gladiateur ou Maraudeur ? Ou privilégieriez-vous les classes magiques comme le mage ou le moine ? Notez que d’autres classes pourront être déverrouillées au fil de l’aventure !

Une fois, les classes sélectionnées et votre équipement choisi, vous voici prêt à en découdre…Mais avant cela, il faudra composer une équipe de trois protagonistes…Si au départ le choix est assez limité, par la suite de l’aventure, il faudra sélectionner deux personnages qui seront gérés par l’intelligence artificielle qui vous accompagnera dans votre quête du chaos.

Tout au long de l’aventure vous dirigez Jack, mais celui-ci ne sera pas seul à combattre et c’est tant mieux, car les ennemis sont nombreux, diversifiés et pour certains assez résistants. D’ailleurs, vous allez vite vous en rendre compte, car Stranger of Paradise Final Fantasy Origin n’est pas vraiment un action/RPG, mais ressemble plus à un Beat’em All par moment et l’on ressent rapidement la touche de Koei Tecmo que ce soit par certaines tenues, mais également par certaines phases de gameplay.

D’ailleurs parlons en du gameplay et des combats, il est possible de combattre les ennemis de différentes manières et tout dépendra de la classe sélectionnée !

Il est possible d’attaquer les ennemis avec une hache, une épée a deux mains, avec vos poings et bien d’autres réjouissances. Vous pouvez foncer dans le tas et taper sur tout ce qu’il bouge, mais on vous conseil de viser en premier certains ennemis coriace qui prendront un malin plaisir à vous tuer…Pour éviter que cela vous arrive et revenir au dernier point de sauvegarde, il est possible d’activer un verrouillage sur un ennemi où Jack tapera exclusivement sur celui-ci…Et si le tout se complique, il sera possible de prendre une potion pour restaurer vos points de vie, mais attention, car les ennemis ne laissent que peu de répit et il faudra rapidement se protéger ou s’éloigner pour réussir à prendre votre potion.

Notez que ce ne sont pas toujours les ennemis les plus gros, les plus embêtants…et qu’une simple chauve-souris peut vous pourrir la vie en plein milieu d’un niveau !

A côté de cela, il est bon de savoir que nous disposons de trois jauges différentes qui représentent les HP, MP et l’illumination : si les deux premières ne nécessitent aucune explication, on imagine que vous aimeriez avoir quelques informations sur l’illumination !

L’illumination se remplit au fil des combats et celle-ci peut être utilisée une fois la jauge complète ! Lors de l’utilisation, Jack reste impuissant pendant plusieurs secondes au coups ennemis, de plus votre personnage occasionne des attaques plus puissantes à l’adversaire.

En dehors des attaques classiques et de l’illumination, Jack a également de nombreux tours dans sa poche…Pas forcément au début de l’histoire, mais au fil du temps, il sera possible de lui attribuer trois nouvelles commandes permettant d’effectuer diverses choses, comme empoissonner un ennemi, récupérer des PV via des attaques, renforcer sa protection pour subir moins de dégâts ou encore d’utiliser vos chakras pour guérir les altérations d’état pour ne citer qu’eux.

Vous l’avez compris, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin propose beaucoup de combats, mais également de nombreux lieux à explorer …Si ses derniers sont dépaysants, ils sont assez inégalitaires et se ressemblent en partie ! Pourquoi ? Car la plupart des niveaux ne sont pas ouverts et qu’il faudra suivre des couloirs ! Certes, il existe des zones cachées, des coffres à découvrir, des mécanismes à activer, mais on aurait apprécié des zones plus ouvertes à explorer…Ainsi qu’une carte dans un coin de l’écran qui est aux abonnés absents.

 

Des options en folies

Dans Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, on passe la plupart de son temps dans les options que ce soit en cours d’aventure ou bien dans le menu à chaque fin de mission ! Pourquoi ? Premièrement pour la tenue, les accessoires et les armes que vous trouvez dans les coffres ou que vous ramassez après avoir tué un ennemi…Ceux-ci deviendront rapidement très nombreux et pour gagner en puissance, ainsi qu’en résistance, il faudra bien évidemment équiper jack des meilleurs atouts, mais également le reste de l’équipe !

De plus, jack étant équipé de deux classes, il faudra changer son arme, sa tenue et tout le reste deux fois ! Verdict, cela devient vite rébarbatif et certains joueurs partiront à l’aventure, sans avoir les meilleurs équipements pour ne pas repartir une fois de plus dans les menus… Notez que les classes ne sont pas définitives et qu’il est possible de les changer à la volée pour Jack, mais également pour les autres membres de l’équipe.

A côté des équipements, il faudra aussi gérer l’arbre des classes !  En jouant à Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, vous gagnerez des points à utiliser dans l’arbre des classes qui correspond plus au moins à un arbre de compétences.

En jouant avec ces classes, vous gagnerez des points au fil de l’aventure et il sera possible de les attribuer à l’arbre des classes pour faire évoluer celle-ci jusqu’à la fin ! Les améliorations des classes sont assez diverses et cela va d’un renforcement de votre personnage à des coups plus violents, au déblocage d’un combo ou le déverrouillage d’une nouvelle classe. En effet, une fois, que vous avez fini l’arbre pour une compétence, vous déverrouillerez automatiquement les classes supérieures bien plus performantes…Mais avant d’en arriver là, il va falloir jouer et se balader dans les menus !

D’ailleurs, on espère que vous aimez le menu ? Car, vous y retournerez souvent pour l’équipement, pour l’arbre des classes, mais également pour se souvenir d’un combo, car ceux-ci ne sont pas forcément faciles à prendre en main et il faudra se rendre dans les menus, puis dans l’option combo pour voir comment sortir un coup spécifique face à l’ennemi…Exemple, certains coups permettent une destruction brutale et d’autres de regagner des points de vie ! Comme vous pouvez le comprendre, les combos sont à connaitre et ne sont pas aussi simple à effectuer qu’il n’y parait et c’est bien dommage !

Vous n’en avez pas encore marre d’être dans les menus et bien sachez qu’on y retourne, une fois votre mission principale finie. A ce moment-là, vous arriverez à la mappemonde de l’accueil, qui vous proposera au choix d’effectuer la mission principale suivante, ou de partir sur une quête secondaire visible via les petits losanges jaunes !

Mais avant de sélectionner ce que vous souhaitez faire, il faudra une nouvelle fois partir dans les menus pour faire le tri dans l’équipement et les désassembler dans la forge. Notez que la forge n’apparait que dans le menu de la mappemonde et qu’il est vivement conseillé de désassembler les armes, les tenues et les accessoires que vous n’utilisez pas pour gagner des matériaux qui vous permettront de faire évoluer votre équipement et de vider en partie votre sac.

Car si votre sac est plein, il sera impossible de ramasser quoi que ce soit durant la mission, à moins de partir dans les menus pour jeter de l’équipement…Alors, autant le faire à la forge, surtout qu’à la forge personne ne viendra vous attaquer, ce qui ne sera pas forcément le cas durant votre aventure, si vous partez dans le menu sans mettre le jeu en pause…

Comme vous pouvez le voir, le jeu reste fidèle à Final Fantasy dans les décors et la narration scénaristique, mais propose également une grande touche de Koei Tecmo, ainsi que de nombreux passages dans les menus qui ne plairont pas à l’ensemble des joueurs ! Malheureusement, il y a encore des choses à dire sur le jeu et pas forcément dans le bon sens du terme.

Oui, mais…

Stranger of Paradise: Final Fantasy Stranger of Paradise : Final Fantasy Origin est un jeu soi-disant optimisé sur Xbox Series X/S et PlayStation 5 et PC…Pourtant, on est bien loin des décors en 4k proposant une multitude de détails, ainsi que des décors à vous décrocher la rétine ! Et c’est, certainement le point du jeu qui mettra l’ensemble des joueurs d’accord, car vous aurez l’impression d’avoir régressé d’une génération ou deux en arrière.

En effet, les graphismes ne sont pas forcément une bouillie de pixel, mais restent sombres, fades, mal détaillés et ne jouissent pas vraiment de la puissance technologique des consoles ou des PC actuels. De plus, dans certains niveaux, il manque de l’éclairage et cela donne un rendu un peu brouillon !

D’ailleurs, ce n’est pas le seul souci de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin qui ne bénéficie même pas d’une carte permettant de s’orienter dans les niveaux. Si cela peut paraitre anodin en début d’aventure, cela ne sera pas forcément le cas par la suite, où il ne sera pas rare de tourner en rond avant de trouver son chemin…Et tourner en rond dans des niveaux en forme de couloirs, cela n’est pas forcément la panacée et pourtant plus de 90% de l’aventure se déroulera dans des endroits clos où vous combattrez des ennemis, ouvrirez des coffres puis abattrez le boss de fin.

D’ailleurs, il est assez surprenant de voir que le personnage arrive à combattre une multitude d’ennemis, mais puisse se retrouver bloquer par un simple caillou, vous obligeant à prendre un chemin plutôt qu’un autre, et ne pensez pas à sauter par-dessus, car votre héros ne possède pas cette compétence.

A côté de cela, on pourrait également nommer un système de lock sympathique, mais défaillant…Je m’explique, s’il est possible de verrouiller un ennemi pour le combattre, la caméra ne le suivra pas toujours et votre personnage tapera dans le vide ! Pire que cela, comme la caméra n’arrive plus à suivre l’ennemi, il sera impossible de le déverrouiller et celui-ci vous assènera de coup et vous finiriez par mourir…Verdict, il faudra reprendre au point sauvegarde précèdent !

Pour finir, on notera un défaut qui n’en est pas vraiment un, mais qui ne plaira pas à l’ensemble des joueurs et il s’agit des combos ! Dans Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, il est possible d’effectuer de nombreux combos pour regagner de la vie, pour frapper puissamment un ennemi et bien d’autres réjouissances, néanmoins les combinaisons se ressemblent. Verdict, il est impossible de les utiliser tous ou de s’en rappeler…Et c’est assez dommage, car certains sont extrêmement ravageurs.

Voilà, nous avons fait le tour du jeu et il est dorénavant temps de passer à la conclusion !

Conclusion

Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est un jeu en demi-teinte qui a réussi à faire parler de lui grâce à son nom « Final Fantasy ». Est-ce qu’on parlerait autant du titre, si celui-ci n’était pas un spin off anniversaire de la licence de Square Enix ? La question reste posée… Au final, on se retrouve devant un mix de Nioh/ Ninja Gaiden et Final Fantasy qui risque d’avoir des difficultés à séduire les fans des licences en question ! Certains trouveront que le jeu ne propose pas assez de dialogue, d’autres reprocheront les trop nombreux combats et certains pointeront un scénario trop léger !

Pour autant, le jeu n’est pas forcément mauvais, mais il faut garder à l’esprit que le scenario est assez basique et que vous passerez la plupart de votre temps à explorer des niveaux, à ouvrir des coffres et à vous battre avec une multitude d’ennemi, pour finir par vaincre un boss de niveau.

Vous l’avez compris, le titre ressemble plus à un beat em all qu’à un jeu ” Final Fantasy” et l’on ressent rapidement la touche de Koei Tecmo …Certainement aimeront le jeu et d’autres pas forcément ! Du coup, on vous invite à tester les démos disponibles pour vous faire un avis dessus avant un potentiel achat.

Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Durée de vie correct (20 h pour la campagne principale)
  • De nombreuses mission secondaires (qui double la durée de vie)
  • Plusieurs classes disponibles
  • Des combats plaisants
  • Des ennemis et des boss diversifiés

POINTS NÉGATIFS

  • Un jeu techniquement daté
  • Des niveaux pas assez ouverts
  • Des soucis de caméra lors de verrouillage d’un ennemi
  • Trop d’équipement à gérer
  • On aurait aimé des dialogues audios en français...
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
1
+1
1
+1
1
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire