TEST – Remothered: Tormented Fathers

Après être sorti sur PC, Xbox One et PlayStation 4, le titre Remothered: Tormented Fathers débarque sur Nintendo Switch ! Le portage est-il à la hauteur de nos espérances ? La réponse ci-dessous !

Portage Switch

RemortheredSi Chris Darrill et Stormind Games développent actuellement le second opus de la trilogie nommé Remothered: Broken Porcelain, ils n’oublient pas les consoles dernièrement sorties en proposant un portage du premier épisode sur Nintendo Switch !

Si l’on peut remercier le portage sur la console hybride de Nintendo, celui-ci n’est pas des plus réussi… Malgré nos espoirs, la version Switch est la version inférieure en tout point de vue face aux consoles PlayStation 4, Xbox One et PC .

Pourtant l’aventure de Remothered: Tormented Fathers commençait bien sur Nintendo Switch avec une cinématique de toute beauté que ce soit en mode TV ou portable ! Puis vient le moment de prendre la manette en main et là c’est le drame… On commence à prendre notre héroïne en main et inspecter la propriété de M. Felton, mais notre protagoniste est d’une rigidité sans nom.

Après le premier choc, vient le deuxième où l’on s’aperçoit que les graphismes du jeu sont dignes d’un titre PlayStation 2 avec le clipping en plus. Vous l’avez compris, les premières secondes du jeu ne sont pas glorieuses et ne donnent pas forcément envie d’en voir plus !

Mais sur GeekNPlay, nous sommes des professionnels et nous avons exploré le monde de Remothered: Tormented Fathers pendant de nombreuses heures et si notre héroïne est rigide, les commandes répondent bien et cela nous promet de frissonner un minimum !

Si l’on s’aperçoit très vite qu’i faudra faire abstraction de certaines choses et que nos impressions du début sont bonnes, le jeu en vaut-il la chandelle ? Oui et non, on nous propose d’explorer le manoir et d’échapper à Monsieur Felton, pour cela il va falloir courir, se cacher dans les armoires ou sous des banquettes et rester à l’affût de tout ce qui nous entoure ! Malheureusement, il n’est pas évident de voir ce qui nous entoure sur Nintendo Switch, car les effets de lumières sont peu présents et le flou règne dans les environnements ! Exemple, vous regardez un tableau et vous ne voyez rien sauf du flou (merci à la description en VOSTFR qui indique ce que cela représente) et cela est omniprésent dans le jeu rendant difficile l’immersion ! En parlant de la VOSTFR, si celle-ci est de qualité, le texte utilisé dans le jeu utilise une police assez petite rendant le tout difficilement lisible…

Un jeu vraiment horrible ?

Remothered: Tormented FathersC’est ce que l’on peut se dire en lisant le premier paragraphe du test qui n’est pas très tendre avec Remothered: Tormented Fathers ! Néanmoins, si la technique laisse à désirer, tout n’est pas si noir dans le jeu et il y a même de bonnes choses !

Dans un premier temps, le jeu propose une exploration poussée où le joueur devra éviter de se faire chopper par M Felton équipé d’une serpe à son poignet ! Et celà ne sera pas facile, le personnage aime se balader et parler dans son manoir créant une atmosphère malfaisante où nous avons l’impression de ne jamais être à l’abri… Au final, il ne sera pas rare de se cacher dans une armoire ou sous un fauteuil en pensant que ce vieil homme passe près de vous, alors que cela ne sera pas toujours le cas !

Si notre héroïne peut courir et se cacher pour éviter ce méchant personnage, elle peut également fouiller des tiroirs, des meubles et divers endroits de la maison pour trouver des armes de défense ! Celles-ci vous serviront si M Felton arrive à vous attraper… A ce moment-là, il faudra réussir une sorte de QTE (Quick Time Event) et notre personnage frappera M Felton avec son arme de défense.

Notez qu’une fois le personnage frappé, vous perdez votre arme de défense et il faudra vite courir avant de vous faire rattraper par ce psychopathe…Et si vous pensez lui échapper en dessous d’un canapé, il faudra réagir vite en utilisant votre joystick si M Felton passe près, pourquoi ? Tout simplement pour rester dans une zone silencieuse désignée par un cercle où il faudra rester via votre joystick, sinon votre personnage se mettra à gémir et se fera repérer par le maitre des lieux qui vous égorgera avec sa serpe…

Vous l’avez compris, malgré son gameplay rigide Remothered: Tormented Fathers propose des moments angoissants et la bande sonore de très bonne qualité nous permet un minimum d’immersion !

Mais ce n’est pas tout, le jeu propose également un excellent scénario où les découvertes et les rebondissements proposeront une ambiance malsaine qui montera crescendo et vous fera sans aucun doute frissonner ! On aurait également pu noter une narration d’excellente facture nous immergeant dans le monde tourmenté de Remothered ! Si la version sur Nintendo Switch n’est pas la meilleure, elle propose néanmoins un minimum de choses permettant d’explorer la villa où l’horreur omniprésent vous angoissera pendant 8 à 10 heures (si vous marchez) ou cinq heures pour les personnes aimant courir ! Alors chez GeekNPlay, on achète Remothered: Tormented Fathers ? Oui et non. On vous explique tout cela dans la conclusion ci-dessous !

Conclusion :

Remothered: Tormented Pathers est un titre que l’on peut conseiller aux amoureux de jeux d’horreur à la troisième personne n’ayant pas fait le titre sur un autre support ! Le portage Nintendo Switch ne laissera personne de marbre, certains joueurs pesteront contre la technique du jeu (rigidité, clipping, graphismes pauvres), tandis que d’autres joueurs feront abstraction et profiteront du gameplay angoissant, d’un scénario bien écrit et des cinématiques de qualités ! Remothered : Tormented Pathers ne laissera personne indiffèrent ! Maintenant à vous de voir, si vous pouvez faire abstraction des défauts pour profiter du jeu en VOSTFR ou pas ? La question reste posée…

Remothered: Tormented Fathers

5

Note

5.0/10

POINTS POSITIFS

  • Scénario
  • Bande Sonore
  • La narration
  • La VOSTFR

POINTS NÉGATIFS

  • Graphisme digne d’une PlayStation 2
  • Clipping
  • Effet de flou
  • Maniabilité rigide
  • Une police d’écriture trop petite

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire