TEST – Ratchet & Clank: Rift Apart

Partager sur les réseaux sociaux :


Ratchet et Clank Rift Apartr

C’est devenu une habitude du côté d’Insomniac Games de sortir un Ratchet and Clank sur les consoles de Sony. C’est une licence phare de la console qui fait généralement un super carton auprès des joueurs. Après plusieurs heures passées sur le jeu, c’est le moment de vous dévoiler notre avis sur Ratchet & Clank: Rift Apart. Le jeu, est-il à la hauteur de nos attentes ? La Dualsense est-elle également au rendez-vous après une Spider-Man plutôt réussi au niveau des sensations de la manette ? C’est parti pour un voyage entre deux dimensions.

Un monde entre deux dimensions

Ratchet & Clank: Rift ApartNous allons vous parler dans un premier temps du scénario du jeu et l’intérêt des différentes dimensions présentes dans le jeu. Comme d’habitude, notre célèbre méchant, le Dr Nefarious est encore de la partie. En plus d’être présent dans la dimension telle que nous la connaissons, celui-ci est également présent dans la seconde dimension pour ne pas arranger les choses. Le jeu commence bien puisque l’ensemble des habitants et des personnages phares de la licence Ratchet et Clank décident de faire une fête en l’honneur de Ratchet et de son célèbre petit robot Clank. Le problème c’est que pendant la fête, le Dr Nefarious décide de gâcher celle-ci. Il va même faire une erreur ou plutôt une nouvelle maladresse. Il va tout simplement utiliser une arme qui s’intitule le Dimensionator. Celui-ci va créer un monde d’une autre dimension qui va changer à jamais nos deux héros.

Le changement de dimension est très compliqué pour nos amis. Ratchet va se retrouver tout seul de son côté dans l’autre dimension mais c’est également le cas de Clank qui lui aussi va se retrouver tout seul. C’est donc une grande première pour nos deux héros d’être séparés l’un de l’autre et il y a un gros travail par rapport à ça justement ,car nous ressentons ce manque. Heureusement, pour nos deux amis, Ratchet va faire la rencontre d’un petit robot qui va en quelque sorte remplacer Ratchet même si celui-ci garde une petite histoire plutôt inquiétante et mystérieuse. Nous vous en dirons pas plus concernant ce personnage.

De son côté, Clank s’en sort également bien puisqu’il va faire la rencontre de Rivet. Vous l’aurez compris, dans la seconde dimension il y a également un double de Ratchet en quelque sorte, mais sous une forme féminine. L’histoire de Rivet est également très intéressante mais la aussi nous vous laissons découvrir la surprise. De nombreux périples vous attendent tout au long de votre aventure même si la difficulté et tout de même assez simple. Vous allez voyager à travers de nombreuses planètes. En parlant de planète justement, c’est le moment de passer à la suite.

Des planètes riches et variées

Ratchet & Clank: Rift ApartTout au long de votre aventure, vous allez découvrir différents décors. Vous allez voyager de planète en planète avec chacune d’elle qui dispose de sa propre culture en quelque sorte. Vous allez donc découvrir une planète où il est possible de changer de dimension (c’est notre préféré) en tapant sur un cristal. C’est un véritable atout pour avancer dans cette planète. Il existe également une planète où vous allez vous déplacer exclusivement ou presque grâce aux rails. Là aussi c’est un réel plaisir d’enchaîner les glissades sur les rails pour aller à différents endroits.

Dans chaque planète, vous allez avoir une quête principale. Cela est fait bien entendu pour que vous alliez sur l’ensembles des planètes bien entendues. Certaines planètes disposent également des quêtes facultatives. Elles ne sont pas obligatoires pour la trame principale, mais utile pour obtenir certains bonus présents dans le jeu tels que des combinaisons spécifiques. Différents objets sont à récolter dans l’ensemble des planètes. Vous avez donc les célèbres boulons qu’il faut récupérer. Ils sont cachés un petit peu partout sur les planètes et parfois il faut bien fouiller pour réussir à les trouver.

Il est également possible d’avoir des sortes de cassettes audio qui permettent d’en savoir un petit peu plus sur l’histoire des planètes et cela donne donc un intérêt à l’histoire. Chaque planète dispose également de ses ennemis. Certains sont tout de même plus coriace que d’autre. Cependant, l’ensemble des ennemis restent tout de même assez simple à battre. Pour terminer sur les planètes, chaque planète dispose d’un portail dimensionnel. Dans celui-ci, vous devez récupérer un équipement. Il faut réussir à avoir l’ensemble d’un équipement : Casque, Torse et jambière pour avoir un petit bonus. Par exemple, une résistance de 10% sur certains ennemis. A vous donc d’obtenir l’ensemble des équipements présents dans le jeu.

Dans les portails dimensionnels, ce sont de petits parcours où le temps est tout simplement figé et cela est très beau et très bien fait. Il est possible d’aller dans l’ordre que vous voulez concernant les planètes. Cependant, vous n’aurez pas toutes les planètes dès le début, car elle se débloque au fur et à mesure de la trame scénaristique. Il est désormais temps de parler du gameplay.

Un gameplay qui en met pleins les yeux

Ratchet & Clank: Rift ApartLe point fort du jeu c’est bien le gameplay dans ce Ratchet & Clank: Rift Apart. La licence de Ratchet est connue pour être un petit brouillon parfois, car de nombreux ennemis peuvent être présents en même temps. Dans ce tout nouveau Ratchet, c’est également le cas, mais les portails dimensionnels changent clairement tout dans le jeu. Il est possible durant vos différentes phases de combats, de vous téléporter grâce à des portails qui sont présents non loin de votre zone de combat.

Il est donc possible de se retrouver très rapidement dans le dos de vos ennemis en un seul claquement de doigt. Vous enchaînez donc les combats de manière assez fluides et en mode bourrin avec un arsenal d’arme de qualité. Il existe beaucoup d’armes dans le jeu. Certaines permettent de geler vos ennemis et d’enchaîner par derrière avec votre fusil à pompe en quelque sorte. Il est également possible de transformer vos ennemis en plantes quelques instants. Ils se retrouvent donc figés et à votre merci.

Les bombes à distance seront également de la partie ou encore l’arme ricochet qui permet d’enchainer sur plusieurs ennemis. Vous n’allez pas vous ennuyer durant vos combats. Certains ennemis se présenteront comme des boss. A côté de cela, le jeu est très dynamique et là aussi nous sommes surpris par la qualité du jeu à ce niveau là. Une scène marquante durant notre partie c’est lorsque nous sommes sur des rails et qu’une sorte d’homme pierre géant nous poursuis et que nous devons donc fuir en glissant sur les monorails….La fluidité est pressante, l’oppression aussi et les graphismes régalent la rétine.

Certaines scènes aux ralentis sont également de la partie et rapidement, nous avons l’impression que nous sommes dans un film d’animation. Les gadgets présents dans le jeu sont également un plus dans l’aventure. La possibilité d’aller plus vite grâce à des chaussures spécifiques mais aussi la possibilité d’esquiver des tirs ennemis avec le saut fantôme ou encore la possibilité de traverser les portails dimensionnelles. Un mode spécifique est également de la partie, c’est le mode arène. Cela permet d’avoir des boulons, la monnaie du jeu permettant d’acheter les armes. En ce qui concerne l’amélioration des armes, il va falloir trouver du raritarium qui va permettre donc d’augmenter le niveau de vos armes. Une fois le niveau augmenté de votre arme, un bonus sera de la partie. Il est également possible d’augmenter sa barre de vie au fur et à mesure de votre avancée dans l’histoire principale du jeu.

Le mode arène consiste à résister à plusieurs vagues d’ennemis par exemple, ou encore de chevaucher un animal est de battre un temps précis, ah oui dans ce Ratchet il est également possible d’utiliser certaines espèces pour voyager dans la planète. C’est le cas d’une sorte de dragon qui est finalement un ami de Rivet ou encore des sortes d’escargots qui sont plus rapides que ceux que nous connaissons.

Enfin, dans le mode arène, il est également possible de faire face à des ennemis plutôt coriace et de pouvoir utiliser qu’une seule arme. Pour terminer sur le mode arène, vous avez différents défis qui se trouvent dans trois catégories. Bronze/argent/or. A vous donc de réussir l’ensemble des défis pour obtenir de très jolis récompenses. Découvrons désormais ce qui fait de Ratchet et Clank un jeu de PlayStation 5 … La Dualsense !

La Dualsense qui hisse Ratchet au sommet

Ratchet & Clank: Rift Apart

La comparaison est flagrante entre Spider-Man Milles Morales et Ratchet & Clank: Rift Apart. La Dualsense sur Ratchet est tout simplement parfaite. Dans un premier temps, il faut savoir que pour chaque arme que vous utilisez, il est possible de verrouiller un ennemi en quelque sorte. Pour cela, il suffit de presser légèrement votre touche R2 et vous allez voir que vous allez viser un ennemi en particulier. Appuyez ensuite fort pour envoyer votre bombe par exemple et vous ressentirez une énorme résistance de la gâchette .

Pour certaines armes, le fait d’appuyer juste à la moitié permet par exemple pour le fusil à pompe d’effectuer une attaque plus légère qui consomme moins de balle, alors que si vous appuyez à fond sur la gâchette, cela va faire plus de dégâts mais vous utiliserez plus de balle. Ce n’est pas la seule nouveauté de la manette de la PlayStation 5 dans le jeu, car chaque vibration, chaque chose qui tombe par terre dans les cinématiques se reflètent parfaitement via la manette. Il existe différents sons qui permets de distinguer correctement les différents objets.

C’est un réel plaisir de sentir le détail de chaque objet via la nouvelle manette de Sony et nous ne pouvons que féliciter les développeurs d’Insomniac Games. Un objet qui nous a marqué ? Un cristal dont nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment, pour le bien de l’histoire principale du jeu mais la sensation manette en main d’une simple glissade de ce cristal est juste impressionnant. Cela peut faire rire mais ceux qui découvrent le jeu vont rapidement comprendre. C’est un travail de qualité qui fait de Ratchet & Clank: Rift Apart est taillé pour la PlayStation 5 et que celui-ci n’aurait jamais pu sortir sur la console d’ancienne génération que ce soit pour les graphismes, les chargements rapides vis la SSD , ainsi que le toucher lié à la DualSense

Clairement, Ratchet & Clank: Rift Apart est actuellement la référence au niveau de la Dualsense sur la PlayStation 5 pour le moment. Spider-Man est bien, mais bien loin de Ratchet quand même … C’est pour dire ! Nous terminerons concernant la manette sur un mini-jeu présent dans Ratchet & Clank: Rift Apart qui permet d’incarner une petite araignée pour aller tuer des nids de virus dans différents objets électronique. Vous ressentez les pas de cette araignée de manière glaçante … Vraiment !

Conclusion

Vous l’aurez donc compris, Ratchet & Clank: Rift Apart est une réussite sur de nombreux domaines. Une histoire de qualité avec des petites touches d’humour, mais également un ressenti avec des personnages qui présentent de traits de caractères de qualités permettant de ressentir les émotions dans un jeu vidéo. On vous le répètera, mais Ratchet & Clank: Rift Apart est digne d’un film d’animation, mais avec une manette en main où nous contrôlons notre personnage dans un univers qui en met pleins les yeux avec des détails foisonnants de partout. Avec ce titre, on découvre des textures rarement égalées sur la PlayStation 5 pour le moment et nous ne sommes qu’à la première année de commercialisation de celle-ci. A côté de cela, on apprécie les mini-jeux à droite à gauche pour la trame principale, ainsi que des missions secondaires! Mais tout n’est pas parfait et il y a peut-être un hic, la durée de vie du jeu et le contenu. Nous aimerions jouer des heures et des heures à Ratchet & Clank: Rift Apart, mais celui-ci demandera entre 12-15H de jeu pour se finir.

 

 

Ratchet & Clank: Rift Apart

8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • Gameplay
  • La Dualsense
  • L'univers
  • Les failles dimensionnelles
  • La sensation d'un film d'animation

POINTS NÉGATIFS

  • Durée de vie du jeu
  • La difficultée
  • Les quêtes trop simples et rapides
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire