TEST – Wasteland 3

Partager sur les réseaux sociaux :


Wasteland 3

Récemment, nous avons eu entre les mains Wasteland 3. Si au départ, nous voulions vous proposer le test du DLC, Cult of the Holy Detonation, nous n’avions jamais testé le jeu de base. Nous avons donc comblé cet oubli en obtenant un code pour découvrir l’ambiance si particulière du Colorado en tant que Rangers du Désert. Alors en avant ! Dans Wasteland 3, nous allons tenter de faire renaître une société de ses cendres. Plus d’un siècle après la chute des bombes, nous quittons notre terre natale: l’Arizona. Mais pendant notre mission, un mystérieux personnage nous a contacté pour l’aider à mener à bien une mission périlleuse : libérez son pays de l’emprise de ses trois enfants sanguinaires. Ni une ni deux, nous avons quitté les déserts brûlants pour les montagnes enneigées ! Alors enfilez vos manteaux, car nous allons vous faire visiter la région !

Du sang et des larmes :

Wasteland 3Pour resituer un peu le contexte, Wasteland 3 est un jeu de rôle édité par Deep Silver et développé par inXile Entertainment. Initialement prévu pour le 19 mai 2020 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, le jeu a été reporté pour le de la même année, à la suite des conséquences du télétravail dû au Covid-19. Et après avoir parcouru les terres dévastées et désertiques de l’Arizona dans Wasteland 2, place cette fois-ci aux montagnes enneigées du Colorado ! Nous partons donc à la rencontre de Buchanan, patriarche autoproclamé de l’état du Colorado pour mener à bien une mission qui s’annonce toujours plus dangereuse. Il faut dire que Buchanan a su trouver les mots en nous promettant de nous fournir des provisions et des vivres pour faire prospérer les habitants de notre “village”. Mais bien évidemment, tout a un prix et si nous voulons vivre, il faut que d’autres périssent… En nous rendant chez Buchanan, nous avons été attaqué par un gang local et notre équipe a été laissée pour morte. Nous avons du une nouvelle fois tout reprendre à zéro et reconstruire une base avant de pouvoir reprendre la route. Et c’est dans ce contexte là que le patriarche a été clément avec nous. Il nous a trouvé un complexe abandonné, à l’abri des regards, pour que nous puissions remettre notre équipe sur pied. Mais il n’a pas fait ça pour le plaisir et encore moins gratuitement ! Pour rembourser notre dette, nous devons capturer vifs ses trois enfants, qui se sont rebellés contre lui et qui veulent mettre la main sur le Colorado.

Wasteland 3

C’est donc comme ça que débute notre mission, qui va tout de même durer un peu plus de 40 heures. Et encore, nous n’avons pas terminé toutes les quêtes annexes. De plus, certaines quêtes sont uniquement accessibles en fonction de nos choix dans l’aventure. Et si les dialogues sont bien moins présents que sur les deux opus précédents, la qualité du scénario est à souligner. Nous avons rencontré des gens très différents, les factions possèdent toutes leur propre tempérament et les doublages sont excellents. Vous l’aurez vite compris, TOUS nos choix ont eu de l’importance et c’est véritablement ce qui fait la force de Wasteland 3. Les solutions sont nombreuses pour progresser dans l’aventure et il n’est pas forcément nécessaire de recourir à un bain de sang pour faire plier une faction ou pour sortir victorieux d’un combat. Tant mieux car après nos nombreux combats, nos hommes et nos femmes commençaient à avoir du mal à tenir debout.

Un peu de bon sens :

Wasteland 3Mais il faut bien se l’avouer, nous avons tous du sang sur les mains car certains affrontements étaient inévitables. Parfois, il fallait agir vite car nous avions un temps limité et sous la pression, nous avions tendance à avoir la gâchette un peu facile… Et si sur le moment nous ne nous rendions pas compte de nos actes, nous avons vite compris que notre réputation pouvait en pâtir ou au contraire, s’améliorer… Avec notre escouade de 6 personnes, nous avions du également décider qui ferait quoi et comment l’alchimie allait fonctionner. Il a fallu imposer des rôles à nos “soldats” et recruter des gens lors de notre voyage mais le jeu en valait la chandelle. Au fil du temps, nous avions réussi à former une équipe imbattable et inébranlable ! Car après avoir essuyé quelques défaites, nous nous sommes rendu compte que si nous utilisions la même arme et les mêmes compétences, nous ne pourrions pas aller bien loin. Un débutant se cassera les dents avec toutes ces possibilités mais heureusement pour nous, notre commandant savait ce qu’il faisait ! Toutefois, attention à la gestion de l’inventaire qui demande un bon temps d’adaptation avant de le maîtriser. Heureusement que certaines compétences s’appliquent automatiquement à l’ensemble du groupe.

Wasteland 3

Comme dit plus haut, nous avons du faire des choix pour remplir notre contrat et nous avons du descendre beaucoup d’ennemis (après tout, c’était eux ou nous). Et des combats, nous en avons livré beaucoup ! Si Wasteland 3 se joue toujours au tour par tour, rien ne change vraiment dans sa façon de faire et c’est finalement pas plus mal. On est ici sur un tactical classique mais qui fonctionne toujours autant ! Attention toutefois au tir allié car une balle perdue ça passe, mais quand c’est une à chaque tour, cela commence à devenir suspect… Mais malheureusement, le jeu offre peu de possibilités en ce qui concerne l’approche des combats. Il est toutefois possible de lancer le premier assaut en piratant les tourelles ennemis ou en faisant exploser les barils à proximité pour obtenir un petit avantage. Au final, si on devrait trouver quelques défauts à Wasteland 3, on pourrait citer son manque d’options pour débuter ou non un combat (mais c’est vraiment pour chipoter) ou encore ses temps de chargement particulièrement longs et surtout particulièrement nombreux. Car oui, les différentes zones que nous avions traversées sont divisées en plusieurs sections et chacune possède un écran de chargement. Dommage car cela casse un peu le rythme du jeu.

Conclusion :

Wasteland 3 reste un bon tactical RPG qui comblera très certainement les amateurs du genre. inXile Entertainment connaît son sujet et même si ce troisième opus est en deçà de ces prédécesseurs, l’aventure est toutefois très intéressante et relativement longue. Les possibilités sont nombreuses, les combats sont nerveux et la narration ainsi que les doublages sont de qualité. Toutes nos actions ont des répercussions sur le comportement des gens que l’on croise et sur l’histoire en elle même et si il est souvent possible de réfléchir avant un combat ou avant de réaliser une mission, il faudra parfois foncer tête baissée. On pourrait toutefois reprocher au jeu ses nombreux temps de chargements et ses graphismes un peu dépassés. Mais malgré ces défauts, Wasteland 3 reste un très bon jeu et notre escouade de Rangers s’en est très bien tirée dans le Colorado !

Wasteland 3

7.5

Note

7.5/10

POINTS POSITIFS

  • La durée de vie
  • La qualité du scénario
  • Une formule simple mais efficace
  • Les changements apportés par nos choix

POINTS NÉGATIFS

  • Quelques bugs
  • Les temps de chargements
  • En dessous de Wasteland 2

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire