TEST – Phoenix Point Behemoth Edition

Partager sur les réseaux sociaux :


Phoenix Point

Deux ans après sa sortie sur PC, Phoenix Point sort enfin sur consoles avec ses 4 DLC. Ce jeu tactique similaire à XCOM était attendu par les joueurs consoles et ça, Snapshot Games, Prime Matter et Koch Media l’ont bien compris. De plus, le titre possède même un patch next-gen pour la Xbox Series et pour la PlayStation 5. Développé par le papa de XCOM: UFO defense, le jeu a vu le jour suite à une à campagne Kickstarter réussie. Et si le titre a été longtemps critiqué pour ses nombreux bugs et ses graphismes dépassés en 2019, cette nouvelle mouture espère bien rectifier le tir en proposant un jeu de qualité sur consoles. Nous allons voir si c’est le cas avec ce test !

Un petit retour en arrière :

Phoenix PointAvant de nous lancer dans le test de Phoenix Point, nous allons reparler de XCOM premier du nom. Il s’agit d’une série de commencée par MicroProse en 1994. Le scénario prend pour origine la première invasion alien sur Terre à la fin du XXe siècle. Pour lutter efficacement dans cette guerre peu ordinaire, les Nations unies créent eXtraterrial COMbat unit plus connu sous l’abréviation X-Com. Il s’agit d’une armée spécialisée dans la lutte extra-terrestre. La série suit donc les guerres que mène la X-Com contre les diverses menaces extérieures. Mais pourquoi parler de XCOM alors que le test porte que Phoenix Point ? Comme dit plus haut, le jeu a été développé par le papa de XCOM et les similitudes entre les deux opus sont nombreuses. Phoenix Point se présente plus comme un jeu de stratégie tactique au tour par tour que comme un Tactical RPG. Pour ce qui est du scénario, il ressemble aussi à celui de son prédécesseur. La Terre a été envahie. Des extraterrestres mutants menacent les derniers vestiges de l’humanité. Seul le Projet Phoenix, une organisation secrète réunissant les cerveaux et les soldats les plus courageux de la planète, peut repousser ces extraterrestres et éviter le pire. C’est à vous de diriger le Projet Phoenix : vous rechercherez et construirez de nouvelles technologies et techniques, vous explorerez une planète ravagée, vous gérerez les ressources et vous mènerez des combats difficiles.

Après une cinématique assez alarmante sur l’avenir de l’humanité, place a un petit tutoriel afin d’apprendre les mécaniques rudimentaires du jeu. Les déplacements sont assez basiques et faciles à prendre en main. Le changement d’unité est lui aussi assez aisé et le déplacement de la caméra se fait de manière instinctif. D’ailleurs pour un jeu console, la prise en main est excellente et n’a rien à envier au PC. Le titre possède de nombreuses fonctionnalités, spécialement conçues pour aider les joueurs et pour ne pas perde un temps fou lors de leur navigation. Il est ainsi possible (d’une simple pression sur un bouton) d’afficher ou de masquer les niveaux inférieurs ou supérieurs et de parcourir rapidement la carte. Tout est fait de manière très fluide ce qui rend l’expérience très agréable. C’est aussi très important sur ce genre de titre.

Le carnage comme si vous y étiez !

Phoenix PointSi les aliens sont très rapides, il est possible d’étendre son champ de vision ou de se mettre à couvert pour éviter de tomber sous les balles. On est donc sur un jeu au tour par tour et le stress est bien présent quand on assiste impuissant à un guet-apens et qu’on voit notre pauvre petit soldat se faire encercler par l’ennemi sans rien pouvoir faire.Heureusement, vos troupes possèdent une bonne “armure’ qui leur permet d’encaisser les coups ! Pour encore plus de réalisme (et pour augmenter l’immersion), la phase action se fait en vue à la première personne. Il vous faudra donc choisir le bon angle, viser et tirer pour défaire les aliens et remporter le combat. Mais les affrontements ne sont pas l’unique “passe-temps” de Phoenix Point. Vous devrez aussi établir des relations diplomatiques avec chaque faction, tout en repoussant les mutants. Ainsi, vous pouvez choisir d’attaquer telle ou telle fonction afin de li voler ses ressources et de former des alliances avec d’autres pour augmenter votre puissance. L’effet inverse est également possible ! Une faction avec qui vous aviez fait une alliance peut très bien clore le contrat et vous provoquer ! Attention à la gestion de vos troupes !

Pour éviter ce genre de désagrément, vous pouvez défendre les refuges d’une faction contre les attaques des mutants ou d’une autre faction, ou accomplir des missions spéciales. Cela vous permettra ensuite de faire du commerce, de recruter de nouveaux soldats etc…. Chaque faction dispose de ses propres avantages que vous pourrez par la suite utiliser. Et pendant ce temps, il faudra aussi surveiller les aliens ! Car oui, ils ne vont attendre tranquillement avec un café que vous venez les déloger. Ils vont améliorer leurs bases, gagner en puissance et en taille jusqu’à devenir d’énormes colonies mutantes capables de tout décimer sur leur passage. La brume va s’étendre petit à petit ce qui rendra les points d’intérêt plus dangereux et vous exposera à des attaques plus régulières. Au final, le plus gros point noir du jeu se trouve dans la lenteur de ses chargements. Mais au vu de la qualité du titre est des nombreuses possibilités, cela peut se comprendre. Une fois que le jeu est complètement chargé, celui-ci ne souffre d’aucun ralentissement. De plus, les DLC apportent énormément de contenu supplémentaire ce qui permet a celles et ceux qui connaissent déjà le jeu sur PC de découvrir de nouvelles fonctionnalités sans pour autant perturber l’essence même de Phoenix Point. Pour les autres, nous vous conseillons d’abord de bien apprivoiser le jeu avant d’activer les DLC.

 

Conclusion :

Phoenix Point : Behemoth Edition dispose d’un contenu incroyablement riche, encore plus enrichi par les 4 DLC inclus dans le jeu. Les commandes instinctives n’ont rien à envier aux joueurs PC et le titre dispose d’un potentiel de rejouabilité assez impressionnant surtout si vous prenez le temps d’activer les DLC un par un. Pour ce qui est de la durée de vie, celle-ci est très longue et le titre vous tiendra en haleine pendant des heures et des heures. Au final, les seuls défauts du jeu résident dans la lenteur de ses chargements et dans l’IA des aliens. Ces derniers sont trop passifs et parfois trop prévisibles et se contenteront souvent d’attaquer un refuge de temps à autres pendant que la brume s’étend. Mais nous n’allons pas bouder notre plaisir pour ce jeu de stratégie tactique au tour par tour !

Phoenix Point: Behemoth Edition

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Le côté tactique
  • L'histoire
  • Les nombreuses possibilités avec les factions
  • La configuration des soldats
  • Très intuitif à la manette

POINTS NÉGATIFS

  • Quelques bugs
  • Une IA un peu trop passive
  • Les temps de chargements

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire