TEST – Judgement

Judgement - Test

Sega vient de sortir le jeu Judgment sur PlayStation 4 le 25 juin 2019. Il s’agit d’un spin-off de la série Yakuza et bonne nouvelle, c’est le premier jeu contenant des sous-titres en français. GeekNPlay va pouvoir profiter des aventures du détective Takayuki Yagami dans le quartier dangereux de Kamurocho à Tokyo. Maintenant, il est temps de voir si le jeu en vaut la chandelle !

De Yakuza à Judgement

JudgementLa série Yakuza est très connue dans le monde, malheureusement les jeux sortent avec des dialogues et des textes en Japonais ou en anglais… Si peu de joueurs occidentaux comprennent le japonais, l’anglais permet néanmoins de comprendre à minima la licence, sauf pour les joueurs anglophobes ne jetant pas leur dévolu dessus… C’est dommage, car la série Yakuza s’avère sympathique et devrait être jouée par un plus grand nombre de joueurs, et malgré six opus de Yakuza et trois spin-off aucun titre ne fut en VOSTFR (Yakuza Dead Souls, Yakuza Kenzan et Yakuza Ishin) ! Alors, ne boudons pas notre plaisir et partons à la découverte de Judgment réalisé par Ryu Ga Gotoku Studio et dirigé par Tosihiro Nagoshi sous la houlette de Sega !

Si Judgement se passe à l’ère des Yakuza, vous ne dirigerez pas un membre de clan, mais un ancien avocat ayant quitté le barreau après avoir obtenu la libération d’un meurtrier… Mécontent de ne pas avoir vu la culpabilité de son client, cette histoire le hante et notre ancien avocat nommé Takayuki “Tak” Yagami préfère dorénavant enquêter et rechercher des indices le tout en collaborant avec la justice ! Notre personnage devient un détective hors pair et vous fera découvrir de nombreux personnages lors des enquêtes où il devra faire régner la justice grâce à son talent de détective. De ce côté-là, Judgment propose un contenu grandiose avec une enquête principale et une cinquantaine d’enquêtes secondaires se déroulant dans les quartiers de Kamurocho remis au gout du jour par rapport au jeu Yakuza !

Nous vous rappelons qu’il ne s’agit pas d’un quartier fictif, mais qu’il s’agit d’une reproduction presque exacte de Kabukicho (les ruelles derrière Shinjuku, à Tokyo) et que c’est un quartier regorgeant d’activités différentes. En fait, un Kamuro est le siège d’un clan yakuza et Kamurocho signifie « le quartier des truands » et dans Judgement le quartier est presque identique à quelques différences près ….

Exit Yakuza et bienvenue à notre enquêteur

Vous l’avez compris, Judgement est proche de Yakuza tout en étant relativement diffèrent au niveau du gameplay ! Ici, le but premier est d’enquêter pour que la justice triomphe et Yagami aura de quoi faire avec une enquête principale et une cinquantaine d’enquêtes secondaires ! Et toutes les enquêtes ne se résolvent pas de la même façon, l’enquête principale sur des meurtres en séries sera longue et fastidieuse… Ici, il faudra analyser les scènes de crime à la recherche d’indices ou d’une photo. Lors de la recherche, on passe sur un écran fixe où l’on ne contrôle que le curseur à la première personne pour examiner l’ensemble des détails …Comme une marque de sang sous une victime qui annonce que le corps a été déplacé ou encore la présence d’une caméra dans la rue qui a peut-être filmé le coupable ! A vous d’enquêter pour trouver qui est le tueur et il y aura de quoi faire dans Judgement qui propose une durée de vie énorme !

A côté de cela, les enquêtes secondaires seront plus courtes et légères ! Il faudra par exemple suivre un mari trompant sa femme sans se faire remarquer, pour cela notre détective devra se cacher derrière des voitures, des pilonnes ou encore des murs pour ne pas être repéré et faire une photo du mari et sa maîtresse…Et si cela parait facile, ce n’est pas forcement le cas , car pour avoir la bonne photo , il faudra avoir le mari proche de sa maîtresse et devant l’hôtel et pour cela, il faudra choisir le bon angle de vue pour que tous les ingrédients prouvant son infidélité soient là. Il existe aussi des enquêtes plus légères et japonisantes, comme celle des petites culottes volées… Comme vous pouvez le constater, Yagami aura de quoi faire et devra ruser pour réussir ! Suivre des suspects et prendre une photo n’est qu’une partie infime de ce que peut faire notre enquêteur, il utilisera aussi un drone pour repérer des cibles, discutera avec de nombreux personnages ou entrera par effraction en crochetant des serrures pour trouver les preuves qu’il souhaite… Et bien évidement fouiner ici et là amènera des problèmes à notre détective qui devra régulièrement se battre contre des Yakuzas… Et si le système de combat a été simplifié par rapport à licence Yakuza, celui nous propose deux styles différents nommés dragon et grue. L’un permet de combattre un groupe d’ennemis facilement, tandis que l’autre permet de se battre plus violemment face à un seul adversaire…Néanmoins, les deux techniques disposent d’une barre à remplir vous permettant d’exécuter des attaques EX où notre protagoniste se verra affublé d’un halo bleu ou rouge en décrochant des charges violentes aux assaillants !

Si cela ne suffit pas, il est également possible d’utiliser des objets et des éléments qui nous entourent pour fracasser les ennemis et quel bonheur de voir les ennemis se prendre une raclée avec une batte de baseball, un panneau publicitaire ou encore un plot de signalisation en slow motion.

Notre détective n’est pas qu’un simple fouineur, il est également un grand maître dans les arts martiaux et cela se ressent facilement grâce au motion capture de qualité ! Néanmoins, il faudra faire attention de ne pas se blesser sous peine de devoir boire ou manger pour restaurer votre santé…Dans les pires des cas, il faudra utiliser des trousses de soins ou se rendre chez le médecin, car les coups à l’arme blanche amputeront votre barre de santé de façon définitive avant d’être soigné !

A coté des combats et des enquêtes, notre détective devra prendre en chasse certains suspects et pour cela le jeu fera appel aux QTE (Quick Time Event) où il faudra appuyer sur le bon bouton au bon moment pour réussir l’action à l’écran comme éviter des obstacles ou des personnes.

Comme vous pouvez le voir, notre enquêteur pourra réaliser de nombreuses choses et il est bon de savoir que chaque action vous apportera du PA ! Quesako ? Il s’agit de points d’expérience vous permettant d’évoluer votre personnage. Pour cela, Yagami possède un smartphone avec une application nommée « Aptitudes », ici vous pouvez apprendre et améliorer vos attaques grâce au PA et déverrouiller 126 capacités ! Certaines capacités permettront à Yagami d’apprendre de nouvelles techniques de combats, tandis que d’autres lui apprendront à crocheter plus facilement des serrures ou à avoir une barre de vie plus grande ! A vous de dépenser vos PA comme bon vous semble et de faire un detective à votre image.

Dans Judgement, il y a beaucoup de choses à faire, mais l’endroit qui aura la plus grande importance pour vous est votre agence de détective. C’est le refuge de Tak Yagami, dans lequel vous pouvez parler avec votre assistant Kaito, voir les missions secondaires ou tout simplement vous détendre. Mais ce n’est pas tout, vous pourrez également décorer le lieu comme bon vous semble ou encore écouter de la musique ou tout simplement vous reposer !

Une expérience sociale avec du jeu dans le jeu !

Judgement - BoutiqueSi Judgement vous permet de dialoguer avec de nombreux clients et suspects, il est également possible de faire plus amples connaissances avec de nombreux PNJ !

Dans Judgement, vous aurez la possibilité de dialoguer avec les nombreux marchands qui vous feront gagner des points de fidélités ! Il sera également possible de dialoguer avec des personnages hauts en couleurs, comme un geek ne sortant jamais du cybercafé qui après lui avoir rendu quelques services, vous aidera régulièrement avec des informations ou en localisant des suspects pour vous.

On pourrait également parler de la gente féminine où Yagami devra être galant en choisissant bien ses paroles et en offrant des cadeaux pour que celles-ci deviennent très proches de lui…Arriverez-vous à séduire une femme dans le monde virtuel ? Oui ? Peut-être ? Non ? Peu importe la réponse, il existera toujours une solution de passer du bon temps dans Judgement en dehors des enquêtes et des PNJ !

En effet, il est possible d’arpenter les rues et d’apprécier les graphismes photoréalismes voir de s’éclater dans les bars et les combinis. Si cela ne suffit pas, alors pourquoi ne pas s’amuser avec les nombreux mini-jeux que propose Judgement comme les fléchettes, le poker, le blackjack, le mahjong ou encore des courses de drones ! Vous en voulez encore ? Alors, il est bon de savoir qu’il existe des salles d’arcade Sega où il sera possible de jouer à Space Harrier, Virtua Fighter 5, Puyo Puyo, Fighting Vipers, Fantasy Zone ou Motor Raid. A coté de cela, vous aurez la possibilité de jouer à Kamuro of the Dead qui est un ersatz de House of Dead de très bonne facture ! Bien évidemment pour jouer au spin off de house of Dead ou encore aux jeux Sega, il faudra débourser de l’argent que vous avez durement gagner en résolvant les enquêtes !

Vous avez de l’argent et les jeux classiques comme ceux de Sega ne vous suffisent pas ? Alors, pourquoi ne pas jeter votre dévolu sur les machines à pinces et réussir à attraper des peluches qui vous permettront de décorer le siège de Yagami !

Voilà, on arrive à la fin du test et comme vous pouvez le voir Judgement s’annonce complet avec de la VOSTFR, des jeux dans le jeu et des enquêtes très diversifiées ! Alors, on achète ou pas chez GeekNPlay ? La réponse ci-dessous.

Conclusion :

Judgement est la meilleure façon pour “entrer” dans la saga Yakuza avec une histoire grandiose, un gameplay dynamique, des textes en VOSTFR et de nombreux mini-jeux ! On aurait pu noter ses graphismes photoréalistes ou encore une durée de vie exponentielle ! Vous l’avez compris Judgement est une valeur sûre et un jeu à ne surtout pas louper sur PlayStation 4. Si le titre est un must have, certains joueurs trouveront Takayuki Yagami moins charismatique que Kiryu Kazuma (le protagoniste de la saga Yakuza) … Mais comme dit le vieux dicton : Les gouts et les couleurs ne se discutent pas ! De notre côté, nous retournons avec plaisir dans les rues de Kamurocho pour combattre le crime et s’éclater dans la salle d’arcade Sega ou nous essayerons de finir Kamuro of the Dead !

Judgement

9

Note

9.0/10

POINTS POSITIFS

  • Les sous-titres en français
  • Les nombreux mini-jeux
  • Une durée de vie exceptionnelle
  • Un nombre incroyable de PNJ haut en couleurs
  • Le quartier de Karumocho

POINTS NÉGATIFS

  • Une VOSTFR pas toujours à la hauteur de la VO
  • Takayuki Yagami qui a tendance à se cogner contre les murs quand il se met à courir
  • Pour le reste, on cherche encore…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire