Islets – Le voyage commence le 24 août

Partager sur les réseaux sociaux :


Islets

Les metroidvania, ce n’est pas ça qui manque me direz-vous. Et vous n’auriez pas tort. Mais un nouveau représentant du genre se passant dans un univers fabuleux rappelant les productions du Studio Ghibli, c’est déjà plus rare. Il faut dire que le genre s’accorde particulièrement avec les ambiances lugubres à l’instar de Blasphemous ou du futur Moonscars. Le développeur Kyle Thomson et l’éditeur Armor Games Studios ont donc décidé de prendre le contre-pied en nous proposant Islets dont nous vous avions déjà parlé dans un article l’année passée. Une aventure féérique débutant le 24 août. 

Nous jouerons le rôle d’Iko, jeune guerrier inexpérimenté mais débordant d’espoir et ayant un but précis : reconnecter entre elles les îles flottantes composants sont monde. Voyageant sur un dirigeable branlant, il devra rallumer le “noyau magnétique” de chaque île. C’est là une sacrée tâche mais Iko est déterminé à la mener à bien. La direction artistique de Islets est un régal pour les yeux. De nombreux moments d’émerveillement en perspective. Outre les monstres qu’il nous faudra défaire, nous rencontrerons notre lot de personnages charmants et énigmatiques. Comme dans tout bon metroidvania qui se respecte, il nous faudra fouiller chaque recoin de ce monde merveilleux afin de dégotter les améliorations nous permettant d’atteindre de nouvelles zones. Réellement, ce jeu donne vraiment envie de s’y plonger tant il semble charmant.

Le voyage débutera le 24 août sur Nintendo Switch, XBOX One et PC via Steam, GOG et l’Epic Games Store. La version XBOX Series X/S fut quant à elle légèrement repoussée. Nous avons hâte de nous y mettre.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DickOReilly

Quinquagénaire et heureux papa deux princesses, je suis un amoureux des vieux bouquins et des gros pixels. J'aime particulièrement la scène homebrew sur Commodore 64, le versus fighting, les jeux d'horreur et quelques JRPG. Peace.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire