Interkosmos 2000 – Réussirez vous à sauver l’humanité d’une catastrophe inévitable ?

Partager sur les réseaux sociaux :


Interkosmos 2000

Disponible à partir de 19H aujourd’hui au prix de 19,99€ sur Meta Quest 2, Interkosmos 2000 vous demande de réussir à sauver l’humanité d’une catastrophe spatiale.

Le jeu Interkosmos 2000 vous permet de prendre le contrôle d’une capsule spatiale peu avant l’année 2000. Vous allez devoir réussir à poser cette capsule sans grabuge. Cependant, cela ne s’annonce pas simple du tout. Entre les astéroïdes que vous aller croiser, mais aussi vos manœuvres délicates entre les stations spatiales la tâche s’annonce très compliqué. En plus de tout ça, vous devez gérer vos moteurs, faire attention à vos systèmes environnementaux ou encore, vos systèmes de navigation. Le jeu s’annonce comme très immersif pour l’ensemble des joueurs avec des boutons de partout et des lumières clignotante également. La course contre la montre ou plutôt contre Y2k est désormais lancée !

La déclaration de Zaq Chojecki, directeur du jeu chez Ovid Works

L’une des principales joies de la réalité virtuelle est de vraiment immerger les joueurs dans un lieu, et peu d’espaces sont aussi impressionnants et majestueux que, eh bien, l’espace. Interkosmos 2000capture ce sentiment de étant à des kilomètres au-dessus de la terre, traversant le cosmos à une vitesse vertigineuse tandis que le vide froid de l’oubli fait tout ce qui est en son pouvoir pour déchirer votre vaisseau. Nous voulions quInterkosmos 2000 offre une vision plus grande que nature du voyage dans l’espace, pleine de défis passionnants et de situations dynamiques animées par la magie de la réalité virtuelle !

Le jeu devrait également voir un patch débarquer dans les prochaines semaines, permettant le calcul des transferts orbitaux.

Nous vous invitons à découvrir l’ensemble des informations concernant le jeu juste ici ! Ne ratez aucune actualité du monde du jeu vidéo sur notre site GeekNplay. Enjoy !

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire