TEST – Horse Club Adventures

Partager sur les réseaux sociaux :


Schleich Horse Club

Le fabriquant de jouet Schleich s’est associé au studio Wild River Games pour nous proposer une aventure vidéoludique intitulée Horse Club Adventures. C’est ainsi que depuis le 26 mai 2021 vous avez la possibilité de partager un été virtuel avec Hannah et ses amies. Enfilez votre tenue, votre bombe et vos bottes et montez sur votre fidèle destrier. Une aventure colorée s’offre à vous sur PlayStation 4, Xbox One ou Nintendo Switch. C’est d’ailleurs cette dernière version qui a été testé chez GeekNPlay.

Schleich Horse Club

Peut-être ne connaissez vous pas la marque Schleich. Pourtant, vous avez certainement croisé, au détour d’un magasin, des figurines en résine de cette marque Allemande historique.
Fondée en 1935 par Friedrich Schleich à Schwäbisch Gmünd (Allemagne), Schleich est à ce jour l’un des principaux fabricants de jouets en Allemagne et le leader mondial parmi les fournisseurs de figurines animales réalistes. En s’associant à Wild River Games la marque souhaite donc donner une vie virtuelle sur console de salon à leur gamme de jouet basée sur le Horse Club.
C’est ainsi que nous avons aujourd’hui l’opportunité de visiter le célèbre centre équestre de Lakeside et de profiter de vacances riches en action et en aventures avec Hannah, Sarah, Lisa, Sofia et leurs chevaux !

L’histoire du Horse Club Adventures

Schleich Horse ClubAprès avoir choisi un nom et l’apparence de votre avatar et celui de votre cheval, l’histoire se dévoile. Hannah indique que cette année, les vacances d’été vont être particulièrement géniales. En effet une camarade de classe de Sarah va séjourner à Lakeside avec son cheval, logée durant toute cette période chez les Kramer. Vous l’aurez compris, cette camarade de classe, c’est vous.
Cette succession de plan fixe avec une voix off nous met directement dans l’ambiance. Nous sommes là pour nous la couler douce et prendre du bon temps. Même si le méchant Michaels, promoteur véreux de la région et la hautaine Tori souhaitent quelque peu gâcher la fête, le club d’amies a bien l’intention de ne pas se laisser faire.

L’histoire plaira donc aux enfants et pourrait même les sensibiliser à l’écologie et sur le fait de sauvegarder la nature. A noter que l’avatar est obligatoirement une fille et ce jeu semble donc être destiné à ce jeune public féminin… Même si un garçon pourrait très bien apprécier l’aventure lui aussi. Bref, le scénario, vous l’aurez compris, est aussi bon qu’un téléfilm américain d’après-midi. La violence n’est pas présente et les conflits se règlent toujours dans la bienséance et bienveillance. On croise même un couple de fermier gay. Aucuns nuages ne viennent entacher l’aventure de ce club de filles amatrices de chevaux.

Un gameplay et une réalisation correcte

Schleich Horse ClubNous l’avons dit, les plans fixes du début du jeu donnent le ton. Le jeu ne va pas demander des ressources exceptionnelles à votre console. Cette sensation se confirme lors des premiers galops. La prise en main est immédiate mais si vous pensiez faire des courses hippiques effrénées pleines d’adrénalines, c’est raté. Les courses sont bien présentes mais se contentent vraiment du minimum. Le sentiment de vitesse n’est pas transcendant et la gestion du cheval est rudimentaire. Si il est bien nourri et bien propre, il aura une endurance plus grande, mais finalement cela n’importe pas grand-chose. De plus les minis « jeux » consistant à nettoyer sa monture en la pansant ou en nettoyant ses sabots ne sont guères palpitants et se révèlent vite lassant. Cela fait un peu penser aux applis gratuites où on doit s’occuper d’un animal sur smartphone.

Les courses ont lieu sur la carte du jeu et vous propose de faire un parcours avec ou sans obstacle durant un trajet plus ou moins long. Certaines épreuves peuvent durer plus de 20 minutes ! Un petit peu long, lorsque l’on sait qu’il y a 99 médailles au total à récupérer… (3 niveaux de difficultés et chaque course propose un mode miroir). En mode normal et difficile des obstacles apparaissent et tout est une question de timing. Il faudra en effet appuyer au bon moment et prendre l’obstacle de face pour pouvoir les franchir sans malus de temps.
Les amateurs d’action vont donc être déçus. L’intérêt du soft n’est clairement pas là, il faudra donc le chercher ailleurs.

Postgirl

Schleich Horse ClubEn fait, le jeu se résume à accomplir des petites taches quotidiennes demandées par ses amies ou par les habitants (peu nombreux) de Lakeside. Aller chercher les moutons égarés du fermiers (et se marrer en voyant le déplacement des animaux), récupérer le Poney de la petite sœur d’Hannah ou cueillir de la camomille pour soigner des habitants souffrant de maux de ventres (et livrer la tisane) sont quelques exemples d’objectifs principaux. A cela s’ajoute les demandes optionnelles de Mme Jacobs qui vous fait faire des va et vient incessant sur la map du jeu. Cette dernière doit faire 4 km² et vous aurez tôt fait de la connaitre par cœur. Les balades à cheval sont donc au centre du gameplay. Si elles satisferont les plus jeunes sans expérience, je dois bien avouer avoir ressenti de meilleures sensations sur la selle d’un cheval issu d’Elders Scroll V – Skyrim, Red Dead Redemption ou Shadow of the Collosus. Dommage !

En résumé, le jeu multiplie les allers/retours quotidiens jusqu’à l’indécence. Sur le chemin vous trouverez parfois des valises contenant de nouvelles tenues pour votre cheval ou vous. De même, certains « spot » sont à photographier afin de remplir votre album… Mais rien de bien palpitant non plus. D’autant plus que l’été est chaud, et que les changements climatiques ou l’alternance jour nuit sont inexistants à Lakeside.

Good bye Horses

Schleich

Néanmoins, malgré tous ces défauts, il y a fort à parier que votre jeune enfant s’accroche et finisse le jeu avec joie. D’ailleurs, la durée de vie du soft n’est pas spécialement très longue. De quoi occuper une à deux semaines de son temps libre. Mais cette allégresse risque d’être mêlée à une certaine tristesse dû au fait de voir l’histoire se terminer.

Nul doute que, finalement, cette aventure ordinaire laissera en lui une trace indélébile dans sa psyché. Un peu comme le souvenir de lointaines vacances à demi oubliées et idéalisées que l’on a tous gardé dans un petit coin de notre mémoire et que l’on se surprend à se remémorer avec une certaine nostalgie… Un gage de qualité en somme.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, même si Shleich et Wild River Games ne se sont pas foulés pour nous proposer un jeu digne de ce nom, Horse Club Adventures pourrait bien satisfaire sa cible principale. A savoir les petites filles innocentes au cœur pur. Car, malgré tous ses points négatifs, Horse Club Adventure est loin d’être un cadeau empoisonné comme c’est trop souvent le cas pour ce genre de produit.
Enfin, n’hésitez pas à vous rendre à cette adresse pour découvrir des vidéos « bêtisiers » du soft.

Horse Club Adventures

39.99
6.3

Note

6.3/10

POINTS POSITIFS

  • Une aventure pacifique colorée
  • Un jeu destiné aux enfants. (Plutôt filles)
  • Réalisation globalement correcte et sans bugs rédhibitoires

POINTS NÉGATIFS

  • Une réalisation paresseuse
  • Pas assez de hennissements et aucune vibration
  • Manque d’action flagrant durant les courses
  • Pas de déplacements instantanés
  • Les filles ont le même visage
Qu'en pensez-vous ?
+1
2
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire