TEST – Cotton Fantasy

Partager sur les réseaux sociaux :


Depuis le 21 Mai, il est possible de découvrir les nouvelles aventures de la plus kawaï des sorcières avec Cotton Fantasy. 31 ans après la première aventure de la charmante sorcière les joueurs pourront retrouver Cotton et ses amies dans une aventure haute en couleur en 2,5D. Ce nouveau shoot em up est toujours aussi “cute” et devrait ravir les amateurs solitaires du genre. Découvrez sans plus tarder notre test réalisé sur Nintendo Switch.

En 1991, lors de sa sortie dans les salles d’arcade au Japon, Cotton : Fantastic Night Dreams est un tout nouveau cute’em up. Contraction de cute (mignon) et de shoot em up, le genre né dès la fin des années 80 avec des titres marquant comme Fantasy Zone, Parodius et Twin Bee. Il est le 1er épisode d’une longue série qui s’achèvera sur Dreamcast en 1999.

Après l’excellent Cotton Reboot testé dans nos colonnes l’été dernier, Cotton Fantasy nous propose de replonger dans un monde acidulé respirant la joie et la bonne humeur. Incarnez l’un des 6 personnages jouables issus de la franchise et plongez dans un monde enchanté en prenant soin d’éviter les nombreuses bullets à l’écran.

Un scénario classique propre à la série.

Quelque chose de sinistre se prépare ! Les délicieux bonbons Willow disparaissent de Fairyland et la reine des fées confie à Silk le soin de résoudre cette affaire. Qui se trouve derrière ces méfaits ? Silk pourra-t-elle compter à nouveau sur Cotton pour sauver le monde ? La petite sorcière n’a rien perdu de son appétit pour les bonbons acidulés et, avec la promesse d’en dévorer autant qu’elle veut, les deux comparses s’embarquent ensemble dans une toute nouvelle aventure.

Si le scénario ne se concentre que sur Cotton il est néanmoins possible d’incarner un total de 6 personnages iconiques (voir plus) tout au long de la quinzaine de niveaux dont est composé l’aventure. Un choix qui est loin d’être cosmétique tant la différence de gameplay est remarquable entre les protagonistes.

Dommage toutefois que ces dernières ne soient pas mieux présenter scénaristiquement pour les néophytes.
On se contentera donc des courtes scénettes animés mettant en scène Cotton et qui donnent un côté charmant au titre.
Après tout, à de (très) rares exceptions près, ce n’est pas le scénario qui fait d’un shoot em up un bon titre. Et c’est le cas une nouvelle fois avec Cotton Fantasy.

6 personnages pour 6 façons d’appréhender l’action.

Si vous avez joué à Cotton Reboot, la prise en main du personnage de Cotton se fera assez rapidement. En résumé, le titre se joue via 3 boutons. 1 pour tirer et charger les coups spéciaux, 1 qui correspond au tir automatique et 1 dernier qui vous propose d’utiliser les bombes ou autres coups dévastateurs.
Sous cet aspect simpliste se cache en fait un gameplay profond qu’il vous faudra maitriser si vous souhaitez réussir à ne pas perdre trop de vie dans les niveaux difficiles.

Petite présentation de nos héroïnes :

  • Cotton est le personnage le plus éclectique et sera le choix des néophytes.
  • Luffee propose quant à elle un laser concentré vers l’avant qui peut être chargé.
  • Fine a la particularité de ne pas avoir de vie mais possède un compteur de temps. A chaque fois que vous vous faites touchés vous perdez de précieuses secondes. Lorsque le compteur est à zéro vous perdez. Il vous faudra donc récupérer les cristaux pour augmenter votre minuteur.
  • Ria sera le personnage préféré des casses coups. En effet, en frôlant les tirs adverses vous remplirez une jauge qui vous rendra invulnérable pendant un court laps de temps une fois remplie.
  • Kawase et son poisson globe propose un tir qui change en fonction de la couleur du cristal que vous récupérer. Vous n’aurez pas de coups spéciaux mais votre compagnon pourra gober les ennemis et les recracher.
  • Enfin, Appli propose un gameplay proche de Cotton mais est capable d’attraper les ennemis et de les jeter avec son attaque spéciale.

Chaque personnage a donc ses qualités et ses défauts et c’est à vous de trouver celui qui vous correspond le mieux. Un exercice qui prend du temps, mais comme le titre est réussi on enchaine les partis sans déplaisir. D’autant plus que vous débloquerez du contenu à force de jouer.

Une réalisation de haute volée.

Si vous aviez été conquis par la réalisation de Cotton Reboot vous serez encore plus émerveillé avec Cotton Fantasy. Proposant une 2.5D de toute beauté, le titre développé par Success et le studio Saizensen se veut nerveux et vous plonge dans des niveaux au défilement multidirectionnels. Vous devrez éviter les tirs et occire un maximum d’ennemi kawaï jusqu’au boss final globalement réussi. Certains niveaux à l’image de celui dans le ciel nous donneraient presque le tournis tant l’arrière plan et le 1er plan où se déroule l’action peuvent se confondre. Seul bémol, les niveaux paraissent courts mais s’enchainent à un rythme effréné.

Passé le 1er niveau, vous aurez la possibilité de choisir quelle sera votre prochaine destination.
Vous aurez même l’occasion de vous baladez dans des niveaux bonus spéciaux qui reprend la vue 3D à la Space Harrier qui avait marqué les esprits de l’épisode Megadrive de la série.

Malheureusement, ce ne sont que des niveaux bonus et vous n’aurez pas l’occasion de croiser un seul ennemi… Plutôt frustrant ! En effet, il aurait été intéressant de dégommer des ennemis dans ces phases de jeux.

Enfin, autres gros problèmes, l’absence du mode deux joueurs… Il est dommage que Cotton reste un plaisir solitaire… Même si dans les faits il est possible de se passer la manette avec un autre joueur à chaque fois que l’on perd un crédit, il aurait été intéressant et amusant de pouvoir partager réellement l’aventure à deux en même temps. Au moins, le titre ne souffre d’aucun lags ni d’aucunes baisses de framerate.

Un dernier mot concernant l’ambiance musicale du titre qui colle parfaitement à l’action. Rien de mémorable mais du tout bon tout le long des niveaux.

Conclusion

Cotton Fantasy est une vraie réussite qui satisfera n’importe quel amateur de shoot em up mignon. Malgré tout, et notamment l’absence de mode deux joueurs empêche le titre d’être un must have de la ludothèque switch. Le titre est donc à réserver aux amateurs qui souhaitent persévérer pour avoir le plus haut score possible. Les amateurs casuals risquent de se lasser vite de la petite sorcière et n’auront pas le courage de se lancer à corps perdu dans le scoring que réserve le titre d’Inin Games. Apprécier Cotton dépendra donc du type de joueurs que vous êtes. Néanmoins vous prendrez toujours plaisir à en faire une petite partie !
Ainsi, avec Cotton Fantasy, ININ Games nous offre un retour convainquant et représente le meilleur épisode de la série !
A noter que le titre est disponible en édition collector.

Cotton Fantasy

0.00
7.5

Note

7.5/10

POINTS POSITIFS

  • Le choix des personnages
  • La réalisation sans bug
  • Le ton léger et toujours Kawaï du titre
  • Facile d’accès mais difficile à maîtriser
  • Les niveaux à débloquer

POINTS NÉGATIFS

  • L’absence de mode 2 joueurs
  • Des niveaux en 3D anecdotiques
  • Risque de lassitude pour les moins hardcore.
  • Une seule histoire centrée sur Cotton
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire