PopSlinger – Un shooter beat’em’up qui nous arrive tout droit des années 90s

Partager sur les réseaux sociaux :


bannière

PopSlinger, un jeu haut en couleurs façon shooter des 90s nous arrive bientôt sur Nintendo Switch. Le jeu de Funky Can Creative vous proposera de sauver le monde, armé de pistolets à soda, dès le 26 janvier prochain.

PopSlinger en résumé

Si vous aimez les beat’em’up et les jeux en 2D side scrolling, alors vous serez bien servis par PopSlinger. Avec des dialogues et des interactions 100% doublés, le tout sur une musique un peu rétro endiablée. Vous serez aux commandes d’une fille tout à fait normale nommée Ria Carbon. Devenue la “PopSlinger” malgré elle, vous devrez repousser d’étranges envahisseurs pour sauver la Terre. Le tout à l’aide de ses pistolets à soda, ainsi que d’étranges pouvoirs magiques donnés par un ancien PopSlinger du nom de Gin.

Le jeu est très accès arcade, avec notamment des dessins dessinés à la main et un ladder de score implémenté. C’est alors en montant le ladder que vous débloquerez toujours plus d’armes différentes ainsi que des collectibles pour augmenter puissance et PV. Dans un monde haut en couleurs, inspirés par beaucoup de genres différents. Vous y trouverez des références aux genres musicaux “City Pop” et “Future Funk”, notamment. Aux côtés d’illustrations inspirées par les animations japonaises des années 90. Le tout pour un jeu funky et très rythmé.

Visiblement, si vous êtes aficionados des beat’em’up rétro et à l’ambiance funky, PopSlinger risque d’être fait pour vous. Une exclu Nintendo Switch qui a du swing et qui saura vous faire danser… toute fois sans trop poser la manette. En tout cas, n’hésitez pas à nous faire part de votre avis sur les images du jeu. Que ce soit en commentaires ou sur nos réseaux (Facebook & Twitter). Quant à moi je vous souhaite bon jeu et vous dis à plus tard, sur GeekNPlay.

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

JohnDoe

Le touche à tout de la rédac. Fan de FPS et de rogue-like majoritairement, mais ne dit jamais non à quelques énigmes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire