Ikai – Le jeu horrifique inspiré du folklore japonais s’invite sur consoles et PC

Partager sur les réseaux sociaux :


Ikai

Tremblez pauvres fous ! Amateurs de frissons et adeptes du folklore japonais, voici un article qui devrait vous plaire ! En effet, l’éditeur PM Studios et les développeurs de chez Endflame ont dévoilé la date de sortie de leur jeu d’horreur psychologique baptisé Ikai. Ce dernier sera lancé physiquement et numériquement sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC via Steam le 29 mars prochain. L’édition physique comprendra une carte postale et des stickers. Une démo est actuellement disponible sur PC

La peur et l’anxiété règnent dans ce jeu d’horreur psychologique en vue subjective, dans lequel prennent vie les contes les plus sinistres du folklore japonais. Situé à l’ère féodale, Ikai est centré sur la prêtresse d’un sanctuaire, en proie aux démons de son passé et de son présent. Avec sa protagoniste sans défense et incapable d’attaquer les créatures maléfiques qui l’entourent, Ikai incarne l’esprit même du genre de l’horreur psychologique classique en obligeant le joueur à faire face directement aux menaces, plutôt que prendre la fuite ou attaquer.

Synopsis :

Des rumeurs sèment l’effroi et l’hystérie jusque chez les villageois les plus sceptiques. Mais cette fois, il ne s’agit pas que de ragots. Les feuilles maculées de sang indiquent que des créatures malveillantes se rapprochent de plus en plus des humains. Il est dit qu’un nouveau démon est apparu aux Enfers. Il souhaite traverser le portail qui mène à notre monde dès qu’il aura trouvé ce qu’il recherche. La situation au village est telle que le prêtre décide de s’y rendre, laissant la charge de son sanctuaire à sa nièce, la prêtresse.

La terreur qui s’est répandue parmi la population n’a pas encore gagné le sanctuaire isolé dans les montagnes, où la prêtresse Naoko œuvre à ses tâches comme à son habitude, trop occupée pour s’inquiéter. Les coups de balai rythment le quotidien, que le prêtre soit là ou pas. Sans accorder grande importance à ce genre de contes de démons et de fantômes qu’elle attribue à des enfants timorés, Naoko quitte le sanctuaire pour se rendre à la rivière avant la tombée de la nuit. Les craintes des villageois semblent prendre forme au sein de la pénombre de la forêt. Elle poursuit son chemin, en proie à une tension croissante, jusqu’à ce que ses doutes se dissipent… mais que ses peurs demeurent.

Bientôt, elle perd toute conscience de son corps et de son âme et s’effondre ; presque morte, presque vivante. La cloche du sanctuaire sonne pour appeler à l’aide, mais le lieu n’est plus sacré. Les dieux l’ont tous déserté, cédant la place aux monstres, aux fantômes et aux esprits.

Ikai

Vivez l’horreur en vue subjective face à des esprits, monstres et yokai japonais et parcourez le domaine d’un sanctuaire shinto de l’ère féodale. A travers votre exploration, révélez peu à peu l’histoire de Naoko, la protagoniste du jeu. Concentrez-vous pour tracer des sceaux protecteurs en faisant abstraction des sons et des événements étranges qui se déroulent autour de vous, mettez au défi votre intellect pour résoudre les énigmes en travers de votre chemin ET SURTOUT, ne faites pas de bruit, n’attirez pas l’attention des forces malveillantes… Ou alors prenez la fuite et échappez-vous loin de tout cela, enfin, si vous y arrivez…

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire