Immortals of Aveum

Alors que le prochain jeu édité sous le label EA Originals est sur le point de sortir (Tales of Kenzera: ZAU), une des productions dudit label, Immortals of Aveum, continue de faire parler d’elle dans la presse, mais pas pour les bonnes raisons.

Paru en août de l’année dernière, Immortals of Aveum est un jeu de tir à la première personne plongeant les joueurs dans le fantastique monde d’Aveum. Vous y incarnez Jak (un Triarque) qui a pour mission de stopper la Guerre éternelle en plus de découvrir les véritables mystères derrière le conflit. Sous le commandement de la grande Magnus Kirkan (cheffe suprême de l’Ordre des Immortels), Jak doit se surpasser et apprendre à maîtriser la magie à la perfection s’il souhaite battre son nouveau némésis, le redoutable Sandrakk. Si Immortals of Aveum avait tout pour plaire sur le papier, la réception auprès des joueurs comme de la presse fut globalement mitigée. Ainsi, les premières sanctions ne se sont pas faites attendre, puisqu’à peine un mois après la sortie du jeu (août 2023 pour rappel), l’entreprise licenciait la quasi-majorité de ses effectifs. Dans le même registre, un ancien développeur d’Ascendant est passé aux aveux en février dernier, expliquant qu’Immortals of Aveum était « Une mauvaise idée dans le marché actuel » en plus de posséder un budget pharaonique. Eh bien, cette nouvelle information ne devrait clairement pas plaire à l’industrie toute entière.

En effet, et selon le post LinkedIn d’un ancien développeur d’Ascendant Studios (Kris Morness), l’entreprise aurait mis la majorité de son équipe au chômage technique. Une information qui a été corroborée par une journaliste de chez Polygon, à savoir Nicole Carpenter. Pour ceux ayant la mémoire courte, le chômage technique est un dispositif visant à réduire ou arrêter pendant une durée déterminée l’activité professionnelle d’une entreprise pour diverses causes (économiques, techniques, naturelles…). Ainsi, l’activité des salariés est limitée ou suspendue, et leurs contrats de travail ne sont pas rompus. De plus, l’employeur a pour obligation légale de verser une indemnité à ses travailleurs. Malheureusement, et passé un certain délai, les employés sont à nouveau considérés comme demandeurs d’emploi et ne sont pas non plus éligibles aux indemnités de licenciement tant que le chômage technique est actif. Quoi qu’il en soit, c’est une énième triste nouvelle qui vient toucher les employés d’Ascensdant Studios. Voilà, vous savez tout. Alors, qu’en pensez-vous ? Dites-nous cela sur GeekNPlay, et n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter.

, , , , , , , , , , ,

LauFi

Grand passionné de jeux vidéo et de la culture geek, je parcours le web afin de rechercher informations et autres pitreries. Monster Hunter et Darksiders, ça rime et c'est mes deux franchises préférées !

Laisser un commentaire