Immortals of Aveum

Alors que la prochaine grosse production du label EA Originals (Tales of Kenzera: Zau) est attendue sur consoles et PC pour avril prochain, un ancien développeur ayant travaillé sur un autre jeu produit par ledit label (Immortals of Aveum) est récemment passé aux aveux et il n’est clairement pas tendre dans ses propos.

Première grosse production d’Ascendant Studios développée sous l’Unreal Engine 5, Immortals of Aveum est un jeu de tir à la première personne plongeant les joueurs dans un monde remplie de magie. En effet, vous incarnez Jak (un Triarque) et avez pour mission de mettre fin à la Guerre Eternelle en plus de découvrir les nombreux mystères que le monde d’Aveum offre. Pour ce faire, Jak doit apprendre à maîtriser les trois types de magies (Azur, écarlate et verte) en plus de défaire les légions infernales de Sandrakk (le méchant principal du titre). Malgré un nouvel univers magique alléchant et un gameplay aux petits oignons, Immortals of Aveum n’a clairement pas eu le succès espéré auprès des joueurs, ce qui a malheureusement entraîné des licenciements massifs au sein d’Ascendant Studios (quasiment la moitié des effectifs). 

Si le titre a récemment reçu une grosse mise à jour et qu’Ascendant Studios envisage potentiellement d’amener leur dernier-né sur le PlayStation Plus et le Game Pass, aucun chiffre de ventes ne fut jamais vraiment dévoilé. Ainsi, est-ce qu’Immortals of Aveum était déjà mort dans l’œuf ? C’est en effet ce que pense un ancien développeur d’Ascendant Studios qui s’est exprimé auprès de nos confères d’IGN. L’ancien employé affirme que « le jeu était bien trop ambitieux pour un premier projet » et que « c’était une terrible idée de concevoir un jeu de tir solo AAA dans le marché actuel. » Pour couronner le tout, il faut croire que le budget pharaonique du titre (125 millions de dollars) n’a jamais vraiment été rentabilisé.

À un niveau élevé, Immortals avait des ambitions démesurées pour le premier projet d’un studio”, a déclaré un ancien employé. “Le coût de développement était d’environ 85 millions de dollars, et je pense qu’EA a injecté 40 millions de dollars pour le marketing et la distribution. Certes, il y avait de sérieux talents dans l’équipe de développement, mais essayer de créer un jeu de tir solo AAA sur le marché actuel était une idée vraiment terrible, d’autant plus que c’était une nouvelle IP qui tentait également de tirer parti d’Unreal Engine 5. Ce qui a fini par être lancé était une campagne gonflante, répétitive, et beaucoup trop longue.

Un autre employé du studio a également expliqué qu’Immortals of Aveum cochait (à priori) de nombreuses exigences pour les joueurs, mais qu’il ne s’est jamais vendu en parallèle.

Ce n’est pas une suite ni un remake, ça ne prend pas 400 heures pour le finir, il n’y a pas de microtransactions, pas de broyage inutile en monde ouvert. Bien que tout le monde ne l’ait pas aimé, il a plutôt bien été critiqué, avec actuellement une note de 74 sur Open Critic et un Plutôt positif sur Steam. Mais personne ne l’a acheté.

Le monde du jeu vidéo est cruel, et Immortals of Aveum n’est malheureusement qu’un exemple parmi tant d’autres. Alors, qu’en pensez-vous ? Dites-nous cela sur GeekNPlay, et n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter.

 

, , , , , , , ,

LauFi

Grand passionné de jeux vidéo et de la culture geek, je parcours le web afin de rechercher informations et autres pitreries. Monster Hunter et Darksiders, ça rime et c'est mes deux franchises préférées !

Laisser un commentaire