PREVIEW – Sword of the Necromancer

Jajou
1 0
Temps de lecture:4 Minutes

GeeknPlay a testé la version bêta du roguelike : Sword of the Necromancer dont la sortie est prévue plus tard cette année sur Playstation 5, Xbox Series X, Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC. Alors que vaut la démo développée par Grimorio of Games ? On vous dit tout dans cette preview !

La démo a été disponible pendant quelques jours en direct acces sur steam à la fin du mois d’août. Et on en a profité pour tester un peu cet action-RPG dungeon crawler fantasy avec ces aspects roguelike.

sword of the necromancerL’histoire de la vie éternelle

Tout commence avec une légende. D’après cette légende, loin très loin enfouit dans les montagnes, un hérétique décida de violer la volonté des dieux pour obtenir la vie éternelle. Cet hérétique réussi dans sa tentative aberrante et créa un outil pour réaliser des rituels interdits qui pourraient garantir l’immortalité à son utilisateur. Et qui pourrait même ramener les morts à la vie. Durant des siècles beaucoup ont essayé d’obtenir ce pouvoir pour leur unique utilisation. Mais tout ce qu’ils trouvèrent dans la crypte du nécromancien fut leur perte. On dit que l’outil du nécromancien est également une arme : l’épée du Nécromancien.

L’une de ces aventurières à la recherche de l’épée n’est autre que notre protagoniste Tama. Notre héroïne est une ancienne voleuse qui avait pour mission d’escorter la prêtresse Koko dans son pèlerinage à travers le continent. Malheureusement pendant leur voyage, Koko décéda. Tama rongé par la culpabilité transporta alors le cadavre de son amie jusqu’à la crypte du Nécromancien, récupéra l’épée qui pourrait être sa seule chance de ramener Koko de l’autre monde. Il nous faut donc parcourir le donjon qu’est en réalité cette crypte. Tama va devoir gagner en puissance pour ramener la princesse parmi le monde des vivants, et pour cela elle va devoir affronter bien des montres dans les profondeurs de la crypte.

Le charme du vintage

Sword of the Necromancer rappelle beaucoup les jeux de type roguelike comme Zelda à Link to the Past, Enter The Gungeon ou encore The Binding of Isaac, des jeux qui sont en 2D ce qui leur donne un charme vintage très appréciable. Bien que nous ayons testé uniquement la démo, et du coup seul le premier donjon, celui-ci est déjà relativement grand. Remplis de monstres aux couleurs éclatantes, telles que des petits blobs verts ou des mages orange rouge ou bleus. Les couleurs de nos adversaires dénotent beaucoup du grisâtre triste du donjon. Après tout il est vrai que ce n’est pas un lieu propice à l’amusement… Les détails graphiques sont certes minimes mais cela nous fait replonger dans une ambiance très années 90, ce qui est pour le plus grand bonheur des anciens joueurs de Gameboy.

Un gameplay simple mais attractif

La base du jeu étant très classique : tuer tous les monstres que nous croisons. On dénote un côté innovateur, nous pouvons rappeler les monstres à la vie : et les faire combattre pour nous ! C’est alors que la stratégie rentre en compte. En effet plus nous allons avancer dans l’histoire plus nous allons découvrir les caractéristiques d’attaque des monstres ainsi que leur puissance. Et ce sera donc un choix cornélien que de créer notre arsenal. Quels monstres ressuscités  ? Quelles armes conservées ? Oui car non seulement nous possédons l’épée du nécromancien, il est en plus possible que des monstres drops des armes. Ou que nous en trouvions dans des coffres.

Mais attention notre équipement ne peut contenir que 4 éléments dont l’épée indispensable pour ramener les monstres des limbes. Alors nous devons être prudents sur ce que nous conservons comme objets. Que ce soit des accessoires, des armes ou des compagnons fraîchement réanimer il ne faut pas trop nous encombrer ! D’où le fait d’aiguiser notre stratégie au maximum.

Cependant à chaque mort on revient à l’entrée de la crypte et … nous perdons tout notre stuff. Et oui même si on trouve un objet avec lequel on pense pouvoir tout massacrer gare à ne pas passer l’arme à gauche autrement nous sommes bons pour tout recommencer ! On perd également la moitié de notre expérience en mourant ce qui n’est pas très cool. Mais cela procure un côté vraiment palpitant au jeu. Il nous faut esquiver la mort au maximum ! On ne possède que quatre cœurs de vie ce qui fait peu et certains monstres sont capables de nous arracher notre énergie bien plus vite que nous le pensons. Gare à au mana également ! Avec quatre petits cercles de magie il faut faire attention de ne pas abuser de la réanimation de monstre au risque de se retrouver prit au piège seul contre tous.

Conclusion :

Bien que nous n’ayons testé uniquement la démo de Sword of The Necromancer, le jeu s’annonce palpitant. L’équipe GeeknPlay s’est vue convaincue par les prémisses de ce jeu d’action aux airs old school. L’histoire qui pour une fois met en scène une héroïne cherchant à sauver une princesse en détresse donne un côté très girly. Mais c’est tout de même très badass ! Alors on va suivre l’évolution de cette pépite et attendre patiemment sa sortie. Et vous devriez en faire de même !

Si vous aussi avez testé la démo n’oubliez pas de nous faire part de vos commentaires sur GeekNPlay ou sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter).

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Graven - Un jeu fantastique sur console Next-Gen qui rappelle Hexen II

Dernièrement, on en apprend plus sur les jeux qui arriveront sur la Xbox Series X et la PlayStation 5. Aujourd’hui, 3D Realms et 1C Entertainment annonce que leur prochain jeu Graven devrait rappeler des souvenirs à certains. La PlayStation 5 comme la Xbox Series X se font déjà une très […]