Frostpunk 2

Récemment, Frostpunk 2 a été disponible en accès anticipé pendant une semaine. Durant cette période, le développeur polonais 11 bit studios a offert aux précommandeurs de l’édition deluxe la chance d’essayer une version bêta avant la sortie officielle du jeu le 25 juillet. Comme son prédécesseur, cette suite met les joueurs au défi de gérer une communauté dans un monde dévasté par l’hiver éternel, bien qu’elle semble se concentrer moins sur les détails que le jeu original. Chez GeekNPlay, nous avons eu l’opportunité de faire face à ce froid glacial proposé par la suite, et voici notre avis.

Une suite très attendue par la communauté :

Frostpunk 2, tout comme son prédécesseur, est un jeu vidéo de survie et de construction de villes qui se déroule à New London, 30 ans après la “Grande Tempête” du jeu original. Cette suite explore les conséquences de l’avènement de l’industrie pétrolière. Contrairement au jeu original, Frostpunk 2 permet aux joueurs de construire une ville beaucoup plus grande, avec la possibilité de créer des quartiers spécialisés remplissant diverses fonctions telles que la fourniture de nourriture, d’énergie ou d’abri. Chaque quartier nécessite des ressources, incitant les joueurs à planifier soigneusement la conception de leurs villes avant de s’étendre sans fin. À mesure que la ville s’agrandit, les joueurs rencontreront différentes factions aux idéaux souvent contradictoires. Ils pourront explorer de nouvelles options de recherche via l’arbre des idées, permettant d’étudier les propositions des différentes factions pour résoudre les problèmes. Cependant, adopter les idées d’une faction peut entraîner le mécontentement d’autres groupes. De plus, les citoyens de New London sont davantage impliqués dans l’élaboration des politiques, avec la possibilité de voter sur les lois proposées par le joueur. La négociation avec les membres du conseil est essentielle, mais cela exige de faire des promesses pour l’avenir, qui doivent être tenues pour éviter le mécontentement.

Le temps dans le jeu s’écoule en mois et en années, et à mesure que les joueurs progressent, des radicaux peuvent émerger au sein de chaque faction, menaçant la stabilité de la ville. En plus de la campagne principale, le jeu propose un mode bac à sable appelé “Utopia Builder“, offrant une rejouabilité accrue en permettant aux joueurs de choisir les communautés et factions de départ. C’est d’ailleurs ce mode exclusif qui était disponible lors de la semaine de bêta-test du jeu, et sa popularité a été telle que la communauté l’a plébiscité comme la fonctionnalité la plus demandée. En outre, ce mode va au-delà de toutes les attentes imaginables, offrant une profondeur et une rejouabilité qui promettent de captiver les joueurs pendant des heures.

Un scénario qui ne présage rien de bon !

Dès les premières minutes, nous avons été confrontés à un scénario catastrophique qui nous a plongés directement au cœur du jeu.

“Intendant, certains souhaitent des modifications de notre politique de quarantaine”, expliqua l’un de nos conseillers sans visage. “La séparation forcée d’avec les proches est difficile pour tous lorsqu’ils doivent entrer en quarantaine. C’est particulièrement difficile pour les parents dont les enfants sont emmenés et placés en quarantaine. Une mère se rend au camp de quarantaine chaque jour, demandant à être autorisée à s’occuper de sa fille. ‘Elle a une peur panique d’être seule – elle ne peut pas s’en sortir sans moi!’ implore-t-elle. Devrions-nous permettre aux parents en bonne santé d’entrer dans le camp avec leurs enfants malades?”

Notre conseiller nous a présenté trois scénarios potentiels en réponse à la demande de la mère. Nous pouvions modifier la loi pour permettre aux parents en bonne santé de se mettre en quarantaine aux côtés de leurs enfants malades, nous en tenir à la parole originale de l’édit, ou mettre fin au processus de séparation. Le choix final était hors de question, étant donné que la quarantaine était la seule chose donnant à notre ville une chance de lutter contre la maladie, ce qui nous a amenés à considérer les ramifications des deux premiers. Frostpunk 2 ne cache presque aucune information au joueur, alors en survolant nos options, nous avons eu un bref aperçu de la manière dont l’avenir immédiat se déroulerait si nous prenions chaque décision.

Les répercussions des deux choix concernaient notre relation avec une faction semi-progressiste connue sous le nom de Technocrates, qui s’organisaient en opposition à nos politiques. Permettre aux parents en bonne santé de rester avec leurs enfants malades risquait de détériorer davantage notre relation déjà tendue avec le bloc technocratique du conseil municipal, tandis que maintenir une quarantaine stricte en place stabiliserait quelque peu nos relations, puisqu’ils respectaient notre décision initiale. Nous aimerions dire que nous avons lutté entre les deux options, mais avec des manifestations organisées par les Technocrates menaçant de fermer un district vital de production alimentaire et des températures plus froides à l’horizon, nous ne pouvions pas nous permettre de les contrarier davantage. Malheureusement pour la mère séparée de sa fille malade et pour les dizaines de familles dans leur situation, la quarantaine stricte est restée en vigueur.

La neige étend son manteau blanc :

La “démo” nous a offert l’opportunité de jouer dans une seule région en mode libre, avec une limite de 300 semaines de jeu (environ une à deux heures de jeu), mais ce que nous avons découvert s’est avéré être un véritable avant-goût qui nous a laissé impatient d’en savoir plus. Bien que nous ayons été initialement submergés par les mécaniques complexes du jeu – notamment un système de conseil municipal où l’on peut gagner des votes en faisant des promesses à différents groupes de la ville qui ont des répercussions ailleurs – nous avons rapidement appris à naviguer dans les divers menus en nous convainquant que nous étions capables de prendre en charge les besoins de toute une colonie. Après plusieurs essais, nous avons réussi à dégager les champs de glace pour l’extraction de charbon et le développement résidentiel sans même consulter le didacticiel, ce qui nous a permis de consacrer notre attention à l’exploration des objectifs de recherche et à la gestion politique inévitable pour faire avancer les choses. Bien sûr, cela ne signifie pas que les décisions que vous prenez dans Frostpunk 2 se limitent au niveau macro. Chaque mouvement, de la planification générale de la ville à la gestion des problèmes aléatoires d’un citoyen, est traité avec une importance égale. Grandes ou petites, vos choix ont un poids qui envoie des ondes à travers le temps et l’espace.

“L’effet papillon” est la pierre angulaire de Frostpunk 2. La société gelée que vous gouvernez ressemble beaucoup à la nôtre, avec des engrenages humains dépendant les uns des autres pour faire avancer la grande bête de la civilisation. Les petites erreurs ont souvent des conséquences catastrophiques si elles ne sont pas corrigées, aboutissant à un effondrement total de la société si vous perdez la confiance du peuple. L’interaction entre la collecte de ressources et l’industrie, la recherche et les manœuvres politiques crée une boucle de gameplay aussi captivante que désespérante.

Si vous envisagez de jouer à Frostpunk cet été, assurez-vous en priorité d’occuper les jeunes de la ville, que ce soit par le biais d’apprentissages (vive le travail des enfants !) ou d’une scolarité obligatoire. Sans l’application d’au moins l’une de ces lois, les enfants deviennent rapidement des gamins des rues ce qui se traduira parfois par des bagarres entre gangs et une augmentation du crime. Plus les bagarres seront importantes, plus les risques seront présents et vous finirez par avoir plusieurs enfants morts et leurs parents en colère à la recherche de réponses auprès de vous. Cependant, si vous avez déjà mis en place des funérailles de récolte, tous ces corps mutilés peuvent être utilisés pour réduire les maladies et accélérer la recherche, peu importe la confiance du public en votre leadership. Ainsi va la vie lorsque l’avidité et la courte vue des générations précédentes ont condamné la planète à une nouvelle ère glaciaire. Il est impératif que la ville ne sombre pas.

Conclusion :

Dans le monde gelé de Frostpunk 2, les joueurs seront confrontés à des défis complexes alors qu’ils tentent de gérer une société désespérée dans un monde enneigé, 30 ans après les événements du premier jeu. Tout comme son prédécesseur, Frostpunk 2 place les joueurs dans une position de leadership où chaque décision a des répercussions importantes sur la survie de la communauté. Dans cette suite, les joueurs sont confrontés à des choix difficiles ou chaque décision influence non seulement la survie immédiate de la ville, mais aussi les relations avec différentes factions et la stabilité sociale. Malheureusement, parfois, des décisions impopulaires doivent être prises pour garantir la survie à long terme, ce qui peut entraîner des conséquences déchirantes pour les habitants de la ville.

Le gameplay de Frostpunk 2 est profondément immersif, avec une gestion minutieuse des ressources, des développements politiques et des décisions stratégiques qui affectent l’ensemble de la communauté. L’interaction entre la collecte de ressources, l’industrie, la recherche et la politique crée une boucle de gameplay captivante et complexe. En fin de compte, Frostpunk 2 offre une expérience de jeu intense et engageante, où chaque décision compte et où les conséquences sont souvent imprévisibles. C’est un jeu qui défie les joueurs de repousser les limites de leur gestion et de leur leadership pour assurer la survie de la société dans un monde hostile et impitoyable.

, , ,

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Heavy Metal et collectionneur

Laisser un commentaire