Horizon Forbidden West – Les développeurs détaillent plus les monstres

Partager sur les réseaux sociaux :


Horizon Forbidden West

Au cours d’une interview sur le PlayStation Blog, Blake Politeski et Maxim Fleury nous racontent comment Horizon : Forbidden West va changer par rapport à l’opus précédent.

C’est sans aucuns doute le jeu le plus attendu des joueurs de PlayStation 5. Après Spider-Man: Miles Morales et Ratchet et Clank, il s’agit de la prochaine grande exclusivité Sony. Horizon : Forbidden West est prévu pour février 2022 et sait ce faire attendre. Pour nous faire un peu plus patienter, Blake Politeski, concepteur principal des machines, et Maxim Fleury, infographiste principal des éléments, nous proposent une petite interview. Dans celle-ci, on découvre quelques informations sur les futures mécaniques du jeu ainsi que sur leur monstres préférés.

L’interview pour Horizon: Forbidden West

Pour retrouver l’intégralité de l’interview, vous pouvez vous rendre directement sur le PlayStation Blog. Sinon, on vous a retranscrit les points les plus intéressants … Et en évitant les spoils sur l’histoire de Horizon: Zero Dawn pour ceux qui ne l’auraient pas encore vécu ! L’interview commence par une petite introduction expliquant pourquoi les développeurs ont aimés travaillés sur ce nouveau projet. Pour ceux qui ont suivi la campagne de Horizon: Zero Dawn, il ne fait pas de doute qu’une suite sera un succès tant le scénario est passionnant. Pour les autres, on retiendra cette phrase :

Pendant le développement d’Horizon Zero Dawn, on avait des tas d’idées. Bien sûr, on n’a pas pu tout mettre dans le premier jeu, mais Horizon Forbidden West nous permet d’associer certaines idées jusqu’à présent irréalisables à de nouveaux concepts intéressants !

 Pour nous faire comprendre leur travail, Maxim précise :

Les infographistes concepts créent alors un concept 3D qui est soumis à plusieurs évaluations des responsables de l’infographie ainsi que des équipes chargées de la conception du jeu, de l’animation et de l’infographique technique, jusqu’à ce que nous soyons tous satisfaits. On crée ensuite le squelette et on anime le modèle pour voir si tout fonctionne comme prévu, puis les modélisateurs de l’équipe Armes & robots travaillent dessus et remplacent le modèle temporaire par un modèle abouti avec tous les détails. Après quelques allers-retours dans les différentes équipes, le modèle est entièrement animé, peint, texturisé et réévalué avant d’être intégré au jeu à la place du modèle temporaire. Le processus de développement de chaque machine prend beaucoup de temps !

Les nouveaux monstres

Si vous avez été éblouie par la diversité du premier Opus, on vous laisse deviner ce qu’il va vous arriver sous peu. D’une part, on sait déjà que les monstres ont bien changé. En effet, le jeu prévoit 25 machines différentes du premier opus. De plus, on retrouvera certains classiques comme les Veilleurs ou le Ravageur.

On continue d’enrichir ce catalogue avec Horizon Forbidden West. Par exemple qu’on voulait une machine volante un peu plus grande que l’Étincelle, ce qui a donné l’Aile-d’hélion, mais il lui fallait une place et un rôle dans le monde. On a étudié plusieurs reptiles volants et oiseaux primitifs pour s’en inspirer, et on a imaginé le concept des ailes qui récupèrent l’énergie solaire par beau temps. C’est ce qui a donné une dynamique de jeu intéressante : les Ailes-d’hélion sont vulnérables lorsqu’elles collectent de l’énergie solaire, mais aussi plus attentives aux prédateurs potentiels dans cet état passif.

Quant au reste, on apprends que la plupart des machines sont travaillés pour vous donner différents moyens de les combattre. Et pour cause, votre arsenal d’arme va s’étoffer considérablement. Mais qui dit arme plus élaborée dit également monstres plus tenaces.

Les machines d’Horizon Forbidden West sont plus mobiles à tous points de vue : elles sautent, nagent, s’accrochent aux parois… Aloy va donc devoir s’adapter, et elle bénéficiera de nouvelles mécaniques de mouvements pour l’y aider. On se concentre aussi davantage sur la capacité d’Aloy à analyser et à prévoir un affrontement à l’avance, ainsi que sur ses possibilités de fuite si tout ne se déroule pas comme prévu.

S’en est suivi un long morceaux sur les Frappe-Défense, ces espèce d’éléphants de guerre. Nous avons choisi d’éviter de parler de cela afin de ne pas spoiler de trop les mécaniques du jeu, ces derniers étant une grande nouveauté. On se contentera de dire qu’Alloy a trouvé un ennemi … De taille !

Le petit mot de la fin

Tout cela nous apporte de bien joyeuses nouvelles. On peut comprendre sans soucis que le jeu est sur ces dernières phases et devrait être à l’heure pour la livraison. On peut se référer pour ça aux différentes images pris du jeu. Dans ce jeu encore, il nous sera possible de dominer les machines afin d’en faire nos alliés. Et là encore, cela deviendra souvent une évidence tant ces derniers vont vous aider. Cette fois-ci, il sera possible d’influencer les machines une fois piraté pour les mettre plutôt en défense ou en attaque. Fini le dent de sabre qui court à l’opposé de vous pour attaquer un petit veilleur. Enfin, pour conclure, les deux employés de Gorilla Games ont parlé de leur monstre préférés.

Les équipes de Guerrilla ont particulièrement hâte de découvrir quelles machines plairont le plus aux joueurs. Bien sûr, nous avons nos propres préférences :

[Pour moi c’est le Gueule-d’orage !] C’était la première machine dont j’ai vu une illustration de concept pour Horizon Zero Dawn, alors elle a une place à part dans mon cœur, se souvient Maxim.  J’adore sa conception et son style. Dans Horizon Forbidden West, paradoxalement, c’est le Tunnelier que je préfère. Ces petites machines agiles peuvent vite prendre le dessus si vous ne vous méfiez pas.

Et pour Blake ? L’Oiseau-tempête. C’est l’une des premières qu’on a créées, et on a essayé d’imaginer ce que pouvait être cette machine. Quand je l’ai présentée à un collègue, j’imaginais un aigle combiné avec un avion de combat, mais avec l’aspect élémental des décharges d’électricité venues du ciel. Il plongerait droit sur le joueur comme un éclair et exploserait en touchant le sol ! Notre directeur du jeu a entendu la conversation, s’est retourné et a dit : ‘ça a l’air génial !’ C’est comme ça qu’on a mis au point l’Oiseau-tempête !

Hâte de découvrir tout ce nouveau bestiaire ? Pour cela, rendez-vous le 18 Février 2022 et enfin retrouver Alloy ! Quel est votre meilleur souvenir sur Horizon Zero Dawn ? On vous laisse la plume dans les commentaires. Et comme d’habitude, ça serait un immense plaisir si vous nous suivez sur nos réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram, Discord.

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire