Activision-Blizzard – Jim Ryan juge inadéquat la décision de Phil Spencer de garder Call of Duty sur PlayStation pendant au moins trois ans

Partager sur les réseaux sociaux :


Activision/Blizzard

Le gros feuilleton vidéoludique de cette année 2022 continue encore et toujours. Cette fois, ce n’est nul autre que Jim Ryan, le président et CEO de Sony Interactive Entertainment, qui s’est exprimé dans les colonnes de GamesIndustry.biz concernant le rachat d’Activision-Blizzard. Nous vous expliquons tout cela.

Suite au rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft pour la coquette somme de 68,7 milliards de dollars, ce rachat est analysé par différentes autorités compétentes dans plusieurs pays afin de vérifier que cette nouvelle acquisition par la firme de Redmond ne sera pas trop handicapante pour PlayStation ainsi que l’ensemble de ses joueurs.

Très récemment, le patron de Xbox, Phil Spencer, avait envoyé un document signé à Sony. Phil Spencer expliquait dans cette lettre sa volonté de conserver Call of Duty sur les consoles PlayStation, et ce, pour plusieurs années. Ainsi, ce contrat couvrirait donc la sortie des différents prochains Call of Duty sur les machines de Sony pour au moins les trois prochaines années à venir, en plus du contrat déjà existant entre Sony et Activision-Blizzard. Cependant, Jim Ryan ne le voit pas de cet œil là. 

Jim Ryan juge inadéquat le contrat de Microsoft à plusieurs niveaux

En effet, le président et CEO de Sony Interactive Entertainment s’est exprimé dans les colonnes de GamesIndustry.biz. Ce dernier affirmant que le contrat que la firme de Redmond leur propose est inadéquat, et ce, à plusieurs niveaux, notamment en ce qui concerne l’impact des joueurs sur PlayStation.

Je n’avais pas l’intention de commenter ce que j’ai compris comme une discussion d’affaires privée, mais je ressens le besoin de remettre les pendules à l’heure parce que Phil Spencer a présenté cela au forum public.

Microsoft n’a proposé que Call of Duty reste sur PlayStation que trois ans après la fin de l’accord actuel entre Activision et Sony. Après près de 20 ans de Call of Duty sur PlayStation, leur proposition était inadéquate à de nombreux niveaux et ne tenait pas compte de l’impact sur nos joueurs. Nous voulons garantir aux joueurs PlayStation qu’ils continuent à bénéficier de l’expérience Call of Duty de la plus haute qualité, et la proposition de Microsoft va à l’encontre de ce principe.

Bref, les deux géants de l’industrie n’ont pas fini de se renvoyer la balle, un peu comme deux parents divorcés et Call of Duty peut être vu comme l’enfant attendant de voir ce que le destin lui réserve, bien que Phil Spencer a déjà affirmé sa volonté de voir de grosses franchises d’Activison-Blizzard, notamment Call of Duty, Overwatch et Diablo, arriver sur le Xbox Game Pass. Affaire à suivre donc. En attendant, qu’en pensez-vous ? Dites-nous cela sur GeekNPlay, Facebook et Twitter.

 

Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

LauFi

Grand passionné de jeux vidéo et de la culture geek, je parcours le web afin de rechercher informations et autres pitreries. Monster Hunter et Darksiders, ça rime et c'est mes deux franchises préférées !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire