The Outlast Trials – Une bêta fermée du 29 octobre au 1er novembre

Partager sur les réseaux sociaux :


L’Opening Night Live ouvrant la Gamescom 2022, dont vous pouvez retrouvez le résumé complet en cliquant ici, est passée et nous avons enfin pu voir le nouveau trailer concernant ce jeu attendu par de très nombreux joueurs. Nous pouvons dire que ce que nous avons entraperçu de The Outlast Trials est surprenant. Le studio canadien Red Barrels a décidé de prendre un virage à 90° par rapport à la série originelle. Exit le sentiment de solitude, caché dans un placard, au beau milieu d’un univers lugubre et étouffant. Place au grand spectacle. Est-ce une bonne chose ? Nous vous laissons le soin de vous faire votre propre avis.

De Mount Massive à Rapture

Avez-vous apprécié les deux premiers Bioshock ? Nous aussi, mais là n’est pas la question. En regardant ce trailer nous présentant The Outlast Trials, nous ne pouvons nous empêcher de penser à la ville immergée de Rapture. La direction artistique prise ici s’y réfère indéniablement. Ce qui pourrait être une bonne chose si ce jeu n’avait Outlast dans son titre. Des automates et des décors de “train fantôme”… Cette série représente pour beaucoup la quintessence de ce qui se fait en terme de jeux vidéo d’horreur. Il n’y a pas pire, et donc pas mieux. Nous nous souvenons de nos premiers runs, la boule au ventre, les mains moites, attentif au moindre petit bruit. La magie qui opère, nous laissant totalement effrayé alors que nous savons bien que “tout ceci n’est qu’un jeu”. Tout cela semble bien loin de ce que nous avons pu entrevoir dans ce fameux trailer.

Des litres et des litres de sang dans The Outlast Trials

Nous le savons depuis longtemps, le jeu pourra être parcouru seul mais est pensé pour la coopération. Ces dernières années, les jeux d’horreur multijoueur ont connu un sacré succès. Mais font-ils réellement peur ? Là est la vraie question. Certains ont qualifié de dantesque le trailer présenté hier. Une fois n’est pas coutume, permettez à l’inconditionnel du travail de Red Barrels que je suis de s’exprimer. Grandguignolesque me paraît mieux convenir (cet avis n’engage que celui qui l’écrit). Ou alors (croisons les doigts pour que ce soit le cas) les développeurs se sont seulement trop lâchés sur le trailer. Il y’avait quelque chose “d’intimiste” dans nos relations avec les méchants principaux de Outlast premier du nom, de son DLC Whistleblower et d’Outlast II. Certes, la dame en voulant à notre peau dans The Outlast Trials paraît badass mais Marta…  Souvenez-vous de Marta. Le summum de la malsanité. Bref…

Quoi de mieux pour se forger un avis que de s’essayer au jeu ? Et bien une bêta fermée aura lieu du 28 octobre au 1er novembre sur PC via Steam. Espérons que cet article devienne alors obsolète et que nous retrouvions toute “l’oppression” de la série originelle. Nous verrons bien ce qu’il en est.

Qu'en pensez-vous ?
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DickOReilly

Quinquagénaire et heureux papa deux princesses, je suis un amoureux des vieux bouquins et des gros pixels. J'aime particulièrement la scène homebrew sur Commodore 64, le versus fighting, les jeux d'horreur et quelques JRPG. Peace.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire