TEST – Let’s Sing 2023

Partager sur les réseaux sociaux :


Si chaque année Ubisoft nous propose de danser dans notre salon avec leur édition de Just Dance, Ravenscourt quant à lui nous propose sa simulation de Karaoké avec Let’s Sing. L’occasion de pousser la chansonnette sur un total de 40 hits. Cette édition 2023 est-elle un bon cru ? C’est ce que nous allons découvrir à travers notre test de Let’s Sing 2023 réalisé sur Nintendo Switch avec la version physique du titre publié par Plaion (ex Koch Media)

Cela fait maintenant plus de 15 ans que les épisodes de Let’s Sing s’enchaînent chaque année. Une longévité qui montre que le titre rapporte un succès certain. Comme pour l’édition 2021, c’est sans à priori que je me suis lancé dans l’aventure de façon à m’amuser un maximum en famille. Pas besoin de micros qui se branchent en USB, téléchargez ou mettez à jour l’application Let’s Sing app depuis votre smartphone ou tablette et en avant la musique. Première surprise, en ouvrant la boîte du jeu, on découvre un code afin de télécharger le pack de chanson française. Si cette démarche vise à baisser les coûs de productions, le prix du titre à la revente s’en verra diminuer. Ceci étant dit, l’intérêt des épisodes de Let’s Sing réside dans sa playlist.

Il faut laisser la chance aux chansons

Du côté international, Let’s Sing 2023 ne contient pas vraiment de titres obscurs. Vous pourrez travailler votre anglais en chantant du Ed Sheeran, de Lil NAS feat Billy Ray Cyrus mais également votre phrasée et diction avec BTS, Rita Ora, Jason Derulo ou encore Billie Eilish.
Nous découvrons également des hits issus tout droit des années 2000 avec Effel 65 ou P!nk, l’occasion de se dire que ces clips ont pris un sacré coup de vieux. On notera la présence d’un titre de Queen même si ce n’est pas le morceau le plus rock du groupe anglais.

Ainsi, si la section internationale est orientée pop et propose des titres percutants et indémodables, c’est du côté de la playlist française que le bas blesse un peu. S’il est amusant de pousser la chansonnette avec Soprano, Louane ou Jérémy Frérot certains choix de titres laissent dubitatifs. C’est le cas avec le titre de Yanns et son Clic Clic Pan Pan. De même, la sélection française des années 2000 met à l’honneur le hit de K-Maro et celui de Larusso dont le final pourrait bien inciter vos voisins à prévenir la marée chaussée tant vous risquez de partir dans les aigus et dans le n’importe quoi. Côté vintage on retrouve l’indémodable Jean Jacques Goldman en duo avec Michael Jones et l’inclassable Catherine Ringer avec Les Rita Mitsouko dont le final WTF risque de déstabiliser la plupart des chanteurs en herbe. Enfin, on notera la présence d’Edith Piaf et La vie en rose pour le classique des classiques.
Le problème de la plupart des chansons de ce Let’s Sing c’est que si les refrains donnent envies, la plupart des chansons proposent des couplets en demi-teinte. De même, de nombreuses chansons reposent sur le rythme et le phrasé plutôt que sur le chant. C’est le cas par exemple des chansons d’Angèle ou de Stromae. Heureusement, il existe de nombreux modes de jeu afin de ne pas se contenter de chanter les chansons dans leurs intégralités.

De nombreux modes de jeux pour un maximum de plaisir.

Petit tour d’horizon des différents modes de jeu proposés par Let’s Sing 2023:

  • Le mode Legend. C’est le mode solo du jeu par excellence. Il vous permet de faire vos preuves sur des morceaux imposés. Chaque chapitre est composé de 3 extraits de titres et d’une chanson entière durant laquelle vous devrez battre un adversaire virtuel. Il vous faudra parfois essayer une dizaine de fois le même défi pour pouvoir le valider. A noter que le 1er titre sur lequel vous allez devoir vous perfectionnez est « Femme like U » de K-Maro… Pas très pertinent pour vous motiver…
    Pour un plaisir immédiat, on préférera les autres modes qui permettent en plus le multijoueur.
  • Le mode “classic”. On choisit un titre, on se connecte à l’aide de micros et/ou de smartphone et jusqu’à 4 joueurs peuvent pousser la chansonnette en même temps.
  • Le mode Feat. Le mode featuring vous permet de chanter en duo avec un partenaire et de découvrir ainsi votre compatibilité en chant. Ce mode de jeu prend tout son sens sur les titres « duos » du jeu qui ne sont pas si nombreux finalement dans cet opus. Si vous n’avez pas d’amis sous la main, le jeu vous prêtera une IA.
  • Le mixtape. Vous voulez enchainer les titres en un minimum de temps. Choisissez ce mode qui vous permettra, jusqu’à 4, de faire vos preuves sur un enchainement d’extraits de 5 titres selon un thème choisi (chanteur, chanteuse, titres français, etc…).
  • Le juke box. Si vous en avez marre de jouer, ce mode permettra de diffuser les titres du soft en version karaoké, mais ne demandant aucune interaction de votre part. A noter qu’il faudra débloquer les titres en les chantant dans les autres modes pour pouvoir les sélectionner ici.
  • Le world contest. Montrez que vous êtes « The Singer » en vous frottant au reste du monde. A vous de grimper dans le classement en poussant la chansonnette et en affrontant vos adversaires.
  • Let’s party. Vous recevez du monde ??? Alors c’est LE mode de jeu qu’il vous faut. Ici, jusqu’à 8 joueurs pourront s’affronter une fois deux équipes constituées. Attention de ne pas chanter trop fort car il se pourrait bien que le micro de votre voisin capte plus votre chant que le sien.

Outre ces 7 modes de jeu vous avez l’occasion de choisir votre avatar et pourrez le personnaliser sommairement avec des objets que vous récupérerez en augmentant de niveau. Rien de bien folichon… Vous avez le choix entre 4 pesos (deux garçons, deux filles) et les accessoires sont déblocables au fil de vos montées en puissance.
Bref, aucune personnalisation n’est proposée. Un effort aurait quand même pu être fait.
Vous avez également l’occasion de créer votre propres playlist pour défier vos amis sur vos cinq chansons préférés.

La partie stat vous permet, quant à elle, de voir votre avancée dans le jeu tandis que la section « option » vous permettra de faire quelques réglages bien venus tel que le réglage du temps de latence afin de s’assurer que votre chant soit entendu au bon moment. Enfin, l’icône eShop vous permet d’acheter de nouveaux morceaux pour étoffer la liste des 20 de bases… Un passage rapide sur le store de Nintendo permet de se rendre compte que seuls les hits anglophones internationaux sont mis à l’honneur. Comptez 1€ le titre, et ils sont vendus par 5. De fait, si vous voulez chanter en français, il faudra donc privilégier l’achat des éditions précédentes du jeu…

Une édition en demi-teinte.

Parlons un peu technique. Comme évoqué précédemment, le titre prend en compte la hauteur de votre note. Ainsi, nul besoin de s’appliquer dans votre diction. Il vous faut juste travailler vos aigus, médiums et graves. Certains préféreront donc chanter en « humant » plutôt que d’essayer de respecter les paroles des titres proposés.
De plus, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester le titre avec un micro, mais l’appli fait son job. Même s’il me semble que, parfois, sa sensibilité et sa détection laisse à désirer. De même, petit conseil, mettez vous assez loin de votre voisin pour qu’il ne pourrisse pas votre chant.
En résumé, même si vous pensez être un bon chanteur à la voix mélodieuse en vous fiant à votre score, pas sûr que le rendu soit aussi harmonieux qu’espéré. Je regrette également de ne pas avoir pu tester cette mouture avec un vrai chanteur afin d’avoir son avis objectif. Peut-être une prochaine fois sous d’autres horizons, qui sait ?
En attendant, contrairement à la version 2021 (et apparemment 2022), le titre développé par Voxler ne souffre plus de micro freeze intempestif durant les vidéos. Un très bon point donc.

Conclusion

Ainsi, Let’s Sing 2023 se repose quelque peu sur ses lauriers. Si on apprécie le fait que le titre ne souffre d’aucun bug technique notable, la playlist proposée peut laisser dubitatif. Si les plus jeunes seront peut-être ravis de chanter sur du Tayc, du Gims ou du BTS, les amateurs de Rock et surtout de Metal ne trouveront pas leur compte avec cette édition. Puisse Ravensourt se rapprocher de Ben Barbot afin de nous négocier un Let’s Sing Hell Fest édition qui ravira les Metalleux à commencer par @DrFamikon et moi. En attendant, cette édition de Let’s Sing cuvée 2023 remplie son job. Sans plus. Mais n’est-ce pas là le principal ? Proposer du fun le temps d’une soirée ?

Let's Sing 2023

0.00
6.3

Note

6.3/10

POINTS POSITIFS

  • Aucun bug technique
  • L’accessibilité immédiate
  • Un jeu familial

POINTS NÉGATIFS

  • L’appli pas toujours au top
  • La playlist
  • Le manque de nouveauté
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire