Rain Code

Avant sa sortie le 30 juin, le titre développé par Too Kyo Games nous dévoile une vidéo de son gameplay. Edité par Spike Chunsoft, Master Detective Archives: RAIN CODE s’annonce comme un titre suffisamment original pour susciter notre intérêt. Geeknplay vous en dit tout de suite plus sur ce titre exclusif à la Nintendo Switch.

Master Detective Archives: RAIN CODE est un tout nouveau jeu mêlant aventure et enquête. Développé par les créateurs de la série Danganronpa, le titre vous fait incarner Yuma, un jeune détective en formation. Ce dernier est accompagné par un Shinigami (esprit) qui le hante.

Etes-vous prêt à résoudre les mystères d’une ville où il pleut sans cesse ?

Master Detective Archives: RAIN CODE vous fait affronter une mégacorporation

« Kanai Ward, la ville où la pluie ne cesse jamais et qui est sous le contrôle total d’Amaterasu Corporation, est en proie à d’innombrables mystères non résolus. Des Maîtres Détectives du monde entier, chacun possédant des pouvoirs uniques, relèvent le défi de découvrir la vérité.
Avec Shinigami à ses côtés, Yuma rejoint l’enquête en tant qu’apprenti de l’Agence de Détectives Nocturnes. Voyagez librement dans l’environnement entièrement 3D de la ville pour recueillir des preuves et des témoignages. »

Durant votre aventure PEGI 18 vous croiserez pléthore de personnage haut en couleur. Mais découvrons sans plus attendre la fameuse vidéo de gameplay ci-dessous.

Pour conclure, nous espérons que les vidéos présentés ci-dessus auront susciter votre intérêt. Chez Geeknplay, nous pensons que le titre Spike Chunsoft est un titre à surveiller de prêt. Et vous ? Qu’en pensez-vous ? On attend vos avis. Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous ou sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et Discord..
Enfin, sachez que le titre sera également disponible en Digital Deluxe Edition. Mais nous aurons surement l’occcasion de vous en reparler si vous le voulez bien.

, , , , , , , ,

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Laisser un commentaire