Hardspace: Shipbreaker – L’acte 2 de la campagne est disponible !

Partager sur les réseaux sociaux :


Hardspace Shipbreaker

La toute nouvelle mise à jour Admin Oversight vient de paraître dans Hardspace: Shipbreaker. Celle-ci permet d’ajouter l’acte 2 de la campagne.

Le jeu de Blackbird Interactive et Focus Entertainment s’offre une toute nouvelle mise à jour de qualité qui plus est totalement gratuite pour l’ensemble des joueurs. L’acte 2 de la campagne n’est pas la seule nouveauté de cette mise à jour puisqu’un nouveau Hub 3D sera également de la partie ainsi que de nombreuses améliorations aux niveaux du gameplay. Il est également possible de profiter d’un discount de -33% actuellement sur le jeu via Steam. En ce qui concerne le tout nouveau Hub 3D qui débarque, celui-ci est un lieu de détente très agréable où il est possible par exemple de contempler son repas à base d’insectes.

Hardspace Shipbreaker

Synopsis de l’acte 2 de la campagne

Le deuxième acte de la saga Hardspace: Shipbreaker se poursuit dans “Admin Oversight” ! Après la conclusion épique de l’acte 1, LYNX a décidé de déployer l’administrateur Hal Rhodes pour superviser les activités dans la station. Trouvera-t-il les preuves pour percer à jour les agitateurs qu’il recherche ? Assistez à cette enquête à mesure que vous progresserez dans les Rangs de Certification 8 à 18, où vous débloquerez la plateforme utilitaire Armadillo ! Ce vieux navire délabré pourrait être votre ticket de sortie… si vous parvenez à trouver les pièces pour le réparer bien entendu !

Pour rappel, Hardspace: Shipbreaker est disponible en accès anticipé sur Steam et il vaut très clairement le détour. Nous vous tiendrons au courant de la moindre information qui paraîtra dans les prochaines semaines concernant le jeu.

N’hésitez pas à découvrir les dernières informations croustillantes, concernant l’univers de PlayStation, ainsi que ses jeux vidéo déjà sortis sur la PlayStation 5 et la PlayStation 4 mais aussi les jeux dans les mois prochains directement sur GeekNplay … Enjoy !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire