Critique – Demon Slave Tome 2

DrFamikon
1 0
Temps de lecture:3 Minutes

Après un tome 1 très convaincant, on avait hâte de découvrir la suite des aventures du 7e escadron anti démons. Une fois encore, nous avons eu l’agréable surprise de recevoir ce nouveau volume de la part de Kurokawa et nous nous pouvions passer à côté de vous en parler. Rassurez-vous, cette critique ne sera pas aussi « longue » que la précédente (quoi que), les bases étant posées, mais il est tout de même relativement intéressant de voir l’évolution du scénario et les choix apportés par Takahiro. Comme pour le tome précédent, c’est le mangaka Youhei Takamura qui se charge des dessins et on peut dire que le résultat est bluffant ! Alors partons sans plus tarder percer les secrets de la dimension de Mato avec le tome 2 de Demon Slave !

Le contexte :

Sur Mato, une cité venue d’une dimension démoniaque, existe un fruit appelé Pêche. Une ressource spéciale qui a la particularité de donner des super-pouvoirs à celles qui les mangent. Ces femmes sont des membres des escadrons anti-démons. Le jeune Yûki Wakura se retrouve plongé dans la dimension de Mato. Acculé par une horde de monstres, il est sauvé de justesse par une jeune femme capable de le transformer en une créature surpuissante. Mais l’activation de ce pouvoir comporte une condition : il doit devenir son esclave… Yûki Wakura s’est donc perdu dans le Monde de Mato où il a été sauvé par Kyôka Uzen, commandant du 7e escadron anti démons. Celle-ci en a fait son esclave et le concierge de son Quartier Général.
Le 7e escadron a rencontré  » Unicorne  » le démon qui a anéanti le village de Kyôka, alors qu’ils étaient en train de détruire un nid de démons Shûki. Mais Yûki est surtout intrigué par la personne qui chevauche  » Unicorne  » et qui semble lui rappeler quelqu’un…

Comme pour le premier tome, ce manga se lit relativement vite et propose une histoire rythmée et une bonne dose de fan service. Les dessins de Yôhei Takamura sont toujours aussi sublimes, et le scénario imaginé par Takahiro se dévoile davantage au fur et à mesure que le lecteur avance dans l’histoire. Le 7ème escadron va donc faire la rencontre d’un ennemi aux pouvoirs insoupçonnés, le démon « Unicorne » qui avait ravagé le village natal de Kyôka. Pour combattre ce nouvel antagoniste, un autre escadron va être appelé en renfort et on découvre que la liste des alliés et des ennemis s’élargi et que plusieurs rebondissements viennent se greffer à l’histoire principale. On commence donc sur les chapeaux de roues avec un combat bien rythmé qui oppose le 7ème escadron aux shukis, jusqu’à ce que des trouble-fêtes fassent leur apparition. Dans un second temps, on découvre le sixième escadron et les querelles qui opposent les deux « clans ». Ces nouveaux arrivants lancent alors un duel à Yûki et à son équipe ce qui posera les bases de ce second tome.

Un esclave en pleine forme !

On sent que cette nouvelle histoire est plus centrée sur les liens qui unissent les différents personnages du manga et ce dernier se veut d’ailleurs plus calme voir plus « léger » en se concentrant plus sur les problèmes familiaux des membres du 7e escadron. Yuki se rapproche cette fois-ci d’Azuma, qui deviendra temporairement sa nouvelle maitresse, ce qui nous permet de découvrir son incroyable don qui consiste à copier les capacités des autres personnes. Ce nouveau duo fait beaucoup plus sérieux, plus classique et possède une volonté de se renforcer grâce à des entraînements toujours plus intenses et de longues scènes de dialogues. Les « récompenses » de Yuki sont également plus conséquentes et nettement plus osées que dans le tome 1.

Conclusion :

Malgré le grand nombre de scènes de fan service et plus de « ecchi » que dans le tome précédent, ce tome se concentre davantage sur l’aspect familial de l’escadron et sur les problèmes familiaux des membres. Yuki qui recherche sa sœur, Azuma qui cherche à faire la fierté de son clan et qui souhaite vaincre sa sœur, Nei qui semble voir un grand frère en Yûki … Chaque personnage se dévoile petit à petit et ce second opus se lit très facilement. Pourtant, on apprend énormément de choses sur les différents membres de l’escadron et sur l’anomalie des êtres vivants dans le Monde de Matô et le nouveau duo Yûki / Azuma offre un côté plus « nekketsu » que l’on a hâte de suivre. Comme pour le premier tome, on conclut cette nouvelle aventure sur un énorme cliffhanger qui nous donne encore plus envie de lire la suite !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Demon Slave

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Excellent Shônen
  • Du fan-service
  • Un côté Nekketsu

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Among Us – Découvrez l’édition collector de Limited Run

Among Us n’en finit plus de faire parler de lui et de nous surprendre. Alors que le jeu est sorti récemment sur Nintendo Switch et s’apprête à déferler sur les consoles de Microsoft et Sony, l’éditeur InnerSloth s’est associé à l’éditeur Limited Run Games pour sortir une édition collector du […]
among us coffret collector