TEST – GAME:PAD 4 S Wireles de Snakebyte

Partager sur les réseaux sociaux :


 

Game:Pad 4 S Wireless BubbleGum

Aujourd’hui, on part sur une grande première de mon côté, une nouvelle manette de PlayStation 4. Moi qui est toujours été habitué à ma DualShock Urban Camo, il m’a été proposé de tester une manette de chez Snakebyte. Que valent donc ces manettes qui se veulent moins cher que les originales ? On fait le point ensemble !

Le marché des manettes de console

Il s’agit sans doute de quelque chose dont on ne fait vraiment attention quand on achète toutes ses manettes lors de la sortie de la console. Mais désormais, il existe vraiment une myriade de fabricants et de revendeur de manettes agrée par le fabricant ! Que ça soit du low-cost avec les manettes de Nacon ou encore Snakebyte ou du compétitif avec Vitrix par exemple, il y en a pour tous les gouts. Et on peut comprendre pourquoi, il s’agit d’un marché qui peut très vite devenir lucratif. La plupart des joueurs ont au moins 2 manettes chez eux, et à 65€ la DualSense, on vous laisse vite faire le calcul …

Alors quand on change de console, ou que l’on reçoit plus de monde à la maison, on peut se demander ce que valent les manettes moins cher. Alors Bomboy et moi même avons testé chacun une catégorie de manette. Nacon nous a prêter leur dernière Revolution Pro Controler 3 et SnakeByte la Game:pad 4 S Wireless. Quand on trouve la petite dernière de nacon à 99€90, celle de Snakebyte se dévoile à 34€99 sur le site du constructeur. Et l’on peut vous dire que la version low-cost a du bon !

En effet, côté Snakebyte, la manette est disponible en plusieurs version. Il y a la Game:pad 4 S Wireless et la même avec un câble. Vous le devinerai aisément, la première coute un peu plus cher que sa collègue. Quelque soit la version prise, le design reste le même et les différents coloris identiques. Vous aurez le droit aux classiques noir, bleu et grise mais également à deux édition camo : la bleu et la “bubblegum”. La dernière couleur se veut être un “rock”. Comprenez par là du gris avec des boutons orange très contrasté qui donne un look bien sympa à la manette. En grand fan du style Camo, j’ai immédiatement sauté sur la bubblegum !

La Game:Pad 4 S Wireless BubbleGum Camo de Snakebyte

Présenté dans un boite en carton classique, on se retrouve à prendre en main une version bien plus petite que la DualShock de Sony. Cependant, ceci n’est pas choquant : les différents boutons et joysticks restent facilement accessible. Ce design compact permettra donc une prise bien plus facile pour ceux qui ont des petites mains. Ainsi, on se retrouve à pouvoir toucher l’ensemble des boutons sans le moindre soucis. De même, le prise est simple est ferme, il n’y a aucun soucis à tenir la manette avec une main ou autre. En somme, le design plus réduit impacte principalement deux points : la taille du Touchpad est pas mal rétrécie et l’emplacement des boutons share et options descendu sous ce dernier.

Le touchpad, c’est la zone noir en plein milieu de votre DualShock classique. L’avoir plus petite, c’est un inconvénient sans en être réellement un en vrai. Ce dernier est rarement exploité dans le jeu, et sert principalement comme un bouton supplémentaire pour ouvrir un éventuel inventaire. Ainsi, la plupart des joueurs ne remarqueront même pas ce changement de taille minime. Le second point inhabituel est l’emplacement des boutons share et options. Si vous êtes habitué de la manette de Sony, vous allez vous retrouver à de nombreuse reprise à chercher votre touche. La dernière particularité de cette Game:Pad 4 S est sans aucun doute l’absence de lumière à l’arrière de la manette.

Tous joueurs de PlayStation 4 est capable de différencier une manette juste à l’aide du pavé arrière illuminé en bleu. Certains se sont même rendu compte qu’il lui arrive de changer de couleur comme dans Horizon Zero Dawn ou encore Ghost of Tsushima. Mais pour combien d’entre vous ce dernier n’a fait que de vous ennuyer quand vous posiez la manette pour regarder une série Netflix ? Cette zone n’existe tout simplement pas sur la manette de Snakebyte. Alors pour pallier au fait qu’elle servait également d’indicateur de charge, ces derniers l’ont déplacé sur le bouton home de la manette. Si le bouton clignote rouge, vous savez que vous êtes bientôt à court. De même que lorsque la manette a fini de charger.

Et sur les autres supports ?

Bien, nous venons de voir que la manette de SnakeByte se défend allègrement contre la DualShock. Mais que vaut la manette en dehors de la PlayStation 4 ? Comme bon nombre de manette, elle peut se synchroniser en Bluetooth avec un autre appareil. Vous pouvez donc l’appareiller avec votre téléphone Android durant vos sessions de jeu. Cela vous permettra aisément de jouer à des jeux smartphone comme HeartStone ou PUBG.

Quand bien même le Tokyo Games Show nous a dévoilé plein de nouveaux jeux sur téléphone, la plupart du temps, on joue quand même sur PC. Là aussi, la manette se synchronise en Bluetooth. Et là aussi, c’est tout aussi simple qu’avec les manettes “classiques”. Il suffit d’appuyer sur Share et Home pour que celle-ci soit visible. Si jamais vous n’avez pas l’habitude d’utiliser votre manette PlayStation 4 sur un PC, il y a toute fois quelques astuces. D’abord, il faudra donc la lier au PC comme dit juste avant. Ensuite, il faudra sans aucuns doutes changer les touches du jeu s’il n’est pas prévu pour une manette. Cependant, il existe plusieurs combines pour accélérer cela, et une particulièrement efficace sur Steam : il s’agit de Big Pictures. Depuis cet endroit, vous pourrez changer les paramètres des manettes et dire à steam d’activer le support des manettes de PlayStation 4.

Quoi qu’il en soit, la Game:Pad 4 S va réagir comme une manette de PlayStation 4 et ainsi vous permettre de jouer à vos jeux préférés quelques soit le support. Mais en parlant de support, que faut-il faire si votre manette a un soucis. Un bref coup d’œil sur la notice, et l’information saute aux yeux : “Mettez à jour le firmware de la manette avant toute demande d’assistance”. Bref, le message est clair est renvoie vers le site de Snakebyte. Ici, un plugin javascript permet de changer la langue. Fort heureusement, sans ça, on se retrouve à fouiller un site allemand et à douter de sa LV2 prise au lycée.

Conclusion

A mon gout, la Game:Pad 4 S Wireless est un manette idéal pour les joueurs casual. J’ai pu la tester pas mal sur du Rocket League et Life is Strange, elle sera mon alliée durant les sessions à venir de Back 4 Blood. Il n’y a vraiment rien à redire sur le produit fait par Snakebyte tellement les sensations sont similaires à la DualShock. Elle tient extrêmement bien la charge, et semble durer plus longtemps que mes autres manettes. Est-ce du à l’usure des anciennes ou à une batterie plus performante, je ne peux l’affirmer franchement.

Cela étant, il semble compliqué de se la faire livrer en France. Le constructeur propose des frais de livraisons de près de 15€ si mon allemand est bon. Seul Amazon semble la faire à un prix encore moins élevé que celui du fabriquant. En parcourant les avis, on en trouve des très négatifs concernant la fragilité de la manette ou d’éventuels soucis. Heureux hasard ou malchance pour eux, la mienne ne m’a jamais fait défaut.

Game:Pad 4 S Wireless BubbleGum

0.00
8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un prix abordable
  • De très bonnes sensations de jeu
  • Plaira aux petites mains

POINTS NÉGATIFS

  • Des touches un peu dur au début

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire