TEST – Ecouteurs inta-auriculaire Bluetooth Melomania 1+

Partager sur les réseaux sociaux :


Test Melomania 1+

La compagnie Cambridge Audio, connue pour son matériel hifi de qualité depuis 1968, nous propose aujourd’hui l’évolution de ses écouteurs bluetooth. Avec le Melomania 1+ la firme britannique affiche sa volonté de proposer un produit qui vient concurrencer un secteur en plein boom depuis l’apparition des AirPods. Pari réussi ? Geeknplay vous donne son avis sur le model noir.

Unboxing

Test Melomania 1+

 

Le produit est livré dans une jolie boite sobre et noire du plus bel effet. Cette dernière s’ouvre comme un livre et permet de découvrir les écouteurs et sa boite de rangement qui permet la recharge sous un manuel de mise en route rapide. On trouve également un petit mot de remerciement signé de la main de James Johnson-Flint, Directeur général de la firme.
Le reste du contenu de la boite se découvre en soulevant le carton. On y découvre une ribambelle d’embouts, le câble de charge ainsi qu’une notice un peu plus complète, un récapitulatif des principaux raccourcis et quelques pubs. En détail ça donne ceci :

  • 2 x Écouteurs 4,6g 27×15 de forme cylindrique.
  • 1 x Boîtier de 91g, 59x50x22 mm.
  • 1 x Câble USB-A à USB-C.
  • 4 x Embouts en silicone petit format.
  • 4 x Embouts en silicone moyen format.
  • 4 x Embouts en silicone grand format.
  • 4 x Embouts en mousse à mémoire de forme moyen format.
  • 4 x Embouts en mousse à mémoire de forme Comply.

Assez admiré l’objet, il est temps de tester la bête. Mais avant cela, la notice conseille de charger une demi-heure les écouteurs intra-auriculaire. L’occasion de se rendre compte que les écouteurs rentrent bien dans la boite, mais que le câble demande un peu de pression pour bien rentrer dans la prise USB-C. L’occasion également de télécharger l’application Melomania.
Cette dernière fut téléchargée via le Playstore et a reçu pas mal de note positive depuis la dernière mise à jour. La charge n’a pas atteint son stade maximal, mais 4 voyant d’allumés me semblent suffisant pour commencer à tester le Melomania+1 .

Appareillage, première impression et déconvenue.

Test Melomania 1+Il suffit d’effectuer une pression pendant 3 secondes sur l’un des écouteurs pour rentrer en mode appareillage. Mon Samsung s10e n’a aucune difficulté pour trouver le Melomania 1+ L. Toutefois, première déconvenue, impossible de terminer l’appareillage. Premier coup de chaud… Je décide de tenter l’appareillage avec l’écouteur de droite, cette fois-ci, ça marche, et une petite voix m’indique que Melomania est « connected ». Chouette, il est temps de tester un peu de musique. J’enfonce les écouteurs dans mes orifices auriculaires et je teste un album de black métal en flac qui trainait sur mon Smartphone. Deuxième coup de chaud, le son ne rend vraiment pas bien. Les aigus agressent mes tympans et les bass sont inexistantes ! Une aberration auditive… Je décide alors de tester un peu plus l’application qui me propose d’emblée de mettre à jour le firmware. Ok, faisons une mise à jour… Une fois cette dernière effectuée, il est temps de tester l’égaliseur. Celui-ci est basique mais fait le job. L’application permet même d’enregistrer 3 sélections personnalisées tandis qu’il y a 6 types de réglage proposés par défaut. Le rendu est un peu meilleur. Je teste d’autres styles de musique et l’électro passe plutôt bien. L’expérience laisse toutefois un léger gout amer…Mais cela ne va pas durer!

Il est temps de tester une vidéo. Nouvelle déconvenue, le son et l’image sont décalés. Une bonne demi-seconde ternit complètement l’expérience…
Me vient alors une idée, tester la connexion sur ma Nintendo Switch. En effet, rappelez-vous que la console hybride de la firme japonaise permet de profiter de vos appareils Bluetooth depuis la dernière mise à jour. (Si ce n’est pas le cas, rendez-vous ici !)
Le problème est le même, le décalage entre la pression de la touche et le son est flagrant.
Devant tant de déconvenue je décide de trouver du réconfort auprès d’un être cher. Je passe donc un coup de fil et mon interlocutrice m’entend parfaitement grâce au micro intégré sur l’écouteur de droite. Un bon point. Elle me conseille même de faire part de mes observations au support du site. J’envoie donc la description de mon problème (en anglais) via le formulaire du site. Il parait qu’une réponse est apportée en moins de 24h… Nous verrons bien mais c’est un peu déçu que je vais me coucher.

SAV au top, réglages nécessaires et plaisirs auditif.

Test Melomania 1+De retour de ma journée de travail, je découvre un mail du SAV de Cambridge Audio me conseillant de faire une remise à zéro d’usine. Je m’exécute donc à travers leur tuto détaillé. (N’hésitez pas à demander dans les commentaires les détails de la manip si vous souhaitez savoir comment faire). Suite à cette opération, les écouteurs sont désynchronisés mais l’appareillage se fait à nouveau facilement.
Je décide également de changer les embouts pour qu’ils soient mieux adaptés à ma morphologie. La taille mini n’étant pas top non plus, je décide d’essayer et de garder ceux à mémoire de forme. Ces derniers font penser aux boules quies et permettent un isolement accru du monde extérieur et un confort qualitatif. C’est ainsi enfermé dans ma bulle que je décide de tester à nouveau fébrilement le Melomania 1+.
J’allume ma Nintendo Switch et connecte la paire d’écouteur pour essayer directement de jouer à Tails of Iron… Il semblerait que le décalage soit plus du tout catastrophique ! Impression confirmée lors de ma partie, la latence est quasi inexistante. Certes, le décalage semble être encore un peu présent, mais il est à peine perceptible. Rien de bien méchant…Ouf, nous voila soulagé ! Le son semble plus dynamique. Pour en être sûr, ressortons le Smartphone et réécoutons une nouvelle vidéo.

Cette fois-ci, écoutons directement le dernier clip de Behemoth, pas de décalage marqué entre les râles de Nergal et leur perception auditive ! C’est top ! Mieux encore, avec les écouteurs vissés dans les oreilles la dynamique rythmique prend tout son sens. Les graves sont percutants et les aigus n’agressent plus comme ils ont pu le faire la veille. Impression renforcée en écoutant des références musicales du trip hop, électro, jazz, punk rock en passant par le classique.
Avec leur poids de 4.6g chacun et les embouts en silicone, la paire d’écouteur Melomania 1+ permet un confort satisfaisant. Sur le papier, la charge permet plus de 9 heures de lecture continue et jusqu’à 45 heures en les reposant dans le boitier. Toutefois, en utilisant le mode « haute qualité », comptez 7h d’autonomie environ pour une trentaine d’heures d’écoute total. Ce qui n’est quand même pas mal du tout! Personnellement, en 5 jours d’utilisation soutenue, je n’ai pas eu besoin de les recharger une seule fois.

D’autre part la technologie IPX5 vous permet de survivre à une averse soudaine ou à une séance de sport intense. La portée du Bluetooth atteint quasiment les 10 mètres et le micro intégré permet une compatibilité avec les assistants Google ou Siri. Enfin, quelques pressions simples sur les touches permettent le réglage du volume, passage d’un morceau à un autre, prise de communication, etc… Des raccourcis à apprendre plutôt instinctif. Toutefois, attention de ne pas exercer une pression par erreur lorsque vous insérez la paire d’écouteur Melomania 1+. Vous pourriez vite passez en mode appareillage sans le vouloir. D’ailleurs, les écouteurs se connectent dès qu’ils sortent de leurs étuis à l’appareil qu’il reconnait. Vous pouvez ainsi en profiter au plus vite.

Conclusion

Disponible depuis quelque mois déjà, les écouteurs intra auriculaires Cambridge Audio Melomania 1+ sont proposés actuellement au tarif de 99,95 € au lieu de 129,95€. A ce prix là, le rapport qualité prix est optimal que ce soit pour écouter de la musique, regarder un film ou une série tranquillement, jouer à un jeu vidéo dans sa bulle ou pour faire du sport. Disponible en noir ou en blanc, l’appareil ne propose pas d’atténuation du bruit active. Pourtant, bien vissé dans vos oreilles, vous n’entendrez que peu les bruits extérieurs. Le spectre auditif est bel et bien couvert et toutes les fréquences sont perceptibles. La qualité audio générale, lorsqu’ils sont bien enfoncés, est riche, puissante et vive. Un produit qui n’a finalement rien à envier aux ténors du genre.
Pour plus d’info rendez-vous sur le site officiel.

Melomania 1+

0.00
8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • L’option qualité « hi-fi » qui propose un mode haute performance
  • La personnalisation via l’application
  • Un SAV rapide et efficace
  • La petite carte en carton qui sert de pense bête pour tous les raccourcis disponibles.
  • Une bonne autonomie

POINTS NÉGATIFS

  • L’application se ferme toute seule sur Android
  • Il faut bien les enfoncer pour en profiter
  • Confort variable selon les individus.
  • L’obligation de faire un « hard reset » pour supprimer la latence des premiers instants
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire