TEST – Before your Eyes

Partager sur les réseaux sociaux :


Il nous arrive souvent de vous parler des jeux indépendants. Ce genre de jeu est par définition moins connu ni joué. Ainsi, il est plus difficile de trouver des tests ou encore des avis sur ces jeux… Pour vous satisfaire, nous avons voulu tester Before your Eyes,  le premier jeu du studio GoodbyeWorld Games ! Que vaudra donc cette petite œuvre ? Sans plus tarder, nous commençons avec le gameplay du jeu !

Le gameplay

Before your Eyes est plutôt unique comme jeu. De nos jours, il existe deux style de joueurs… Ceux qui maitrisent l’art du Clavier/Souris, même sur RocketLeague et ceux qui sont adeptes de la manette. On en a parlé lors du test sur Kingdom Hearts: Melody of Memory, mais certains jeux n’ont pas été pensés pour être joué au clavier … A ceux la vient s’ajouter Before your Eyes du tout jeune studio GoodbyeWorld Games. A la différence près que celui-ci ne se joue pas avec une manette mais avec … Vos yeux ! Alors non, on ne parle pas de se retirer les globes occulaires pour faire des joysticks, mais de cligner simplement.

Et c’est ce qui m’a attiré sur Before your Eyes : Will Hellwarth, le créateur et fondateur du studio se penche sur cette idée depuis 2014. De nos jours, les webcams sont présente sur la plupart des ordinateurs portables. Elles sont également sur tous les smartphones et nous servent de plus en plus depuis le Confinement. L’arrivée du jeu est complètement novateur mais également dans l’air du temps. Et c’est extrêmement agréable de ne pas avoir à toucher son clavier pour une fois. Une fois que vous aurez calibrer votre webcam, vous n’aurez presque plus de soucis pour jouer et l’histoire pourra commencer. Presque parce que si comme moi vous avez des loupes lunettes, il se peut que le calibrage ait des problèmes. Une bonne luminosité, les cheveux rangés sous un bonnet et peu de reflet et vous n’aurez plus de problèmes.

Vous vous retrouverez alors à cligner des yeux devant votre écran afin de faire avancer l’histoire … Et peut-être également à faire rire toutes les personnes présentes. Parce qu’on ne se le cachera pas, ils nous arrive d’avoir l’air un peu stupide à cligner des yeux toutes les 5 secondes pour faire avancer l’histoire ou encore à se retenir pendant ce qui nous parait être une minute entière … Ce jeu fera donc le bonheur des streamers qui veulent proposer un contenu original sur leur chaine. Et comme pour vous faciliter la tâche, le jeu propose également d’intégrer le retour de votre caméra sur l’écran ! Vous pourrez donc vous regarder cligner des yeux voir au moins en faire profiter vos spectateurs.

On ne vous le recommandera pas pour une première histoire, mais il est également possible de jouer l’intégralité de l’histoire uniquement à la souris. Il vous suffira de cliquer pour simuler un clignement d’œil. Ce fonctionnement gâchera énormément le plaisir du jeu, mais vous permettra de faire une seconde partie plus “calme” pour profiter de l’histoire et ne plus avoir les larmes à force de vous retenir. Il y a de grande chance qu’il vous reste des interrogations à la fin de la première séance jeu de Before your Eyes qui pourront être comblés ainsi.

L’univers de Before your Eyes

Si vous ne l’avez pas encore deviné, Before your Eyes est un jeu à histoire. Vous n’aurez pas à cligner frénétiquement des yeux pour combattre des monstres mais plus à profiter d’un voyage. Vous êtes ce qui reste de l’âme de Benjamin Brynn et vous avez été repêcher par un passeur. Son rôle : trouver des âmes égarées dans les limbes et emmener les plus prometteuses et méritantes dans l’au-delà. Pour ça, vous allez lui raconter votre vie depuis votre plus tendre enfance. Mais comme vous ne possédez que votre âme, il ne vous sera pas possible de parler, mais uniquement de cligner des yeux. On dit bien que les yeux sont le miroir de l’âme n’est-ce pas ?

Ainsi, vous suivrez une histoire qui commence comme beaucoup d’enfances … Un petit garçon, adoré de ses parents. Tellement adorés que ces derniers lui offrent rapidement un compagnon de jeu félin. Très jeune, notre protagoniste montre une appétence prononcée pour le domaine des arts. D’une part, il suit les traces de sa mère au piano et devient très jeune un talentueux musicien. D’autre part, il exprime ses émotions aux travers de dessins. Mais comme tous les jeunes enfants, il doit également aller à l’école où il rencontre sa voisine, Chloé, et se lie d’amitié avec elle. Et c’est là que sa vie bascule : vas-t-il défier les attentes de ses parents et passer du temps à jouer avec sa nouvelle amie ou se concentrer sur ses leçons d’arts ? Comment est-il arriver jusqu’à sur le bateau de notre passeur ?

On vous laisse découvrir toute cette histoire par vous même ! A côté du scénario, on retrouve des graphismes assez simples. Ce choix graphiques s’explique par plusieurs contraintes. D’une part, il s’agit d’un jeu d’une petite boite, aussi on ne s’attend pas à avoir le même rendu qu’un AAA. D’autre part, la boite s’est dite que les joueurs seront principalement des utilisateurs d’ordinateurs portable. Et qui dit ordinateur portable dit petite configuration technique ! Non messieurs, nous n’avons pas tous une 1080 sur nos PC portables. Oui mesdames, nous aussi on aime les PC légers quand on part en voyage. Ainsi, les graphismes du jeu se veulent volontairement minimaliste et low-poly. Mais ce n’est vraiment pas dérangeant pour autant. D’une part parce que l’immersion est très bien amenée. D’autre part parce qu’il n’est pas dur de justifier scénaristiquement ce choix : vous êtes un jeune enfant au début après tout.

Ainsi, les graphismes nous immergent encore un peu plus dans le jeu et l’on arrive facilement à s’imaginer les arrières plans flous.  Reste à voir un dernier point : le son. Et pour le coup, il va m’être dur de juger sur ce point. D’une part, la bande son du jeu accompagne parfaitement les émotions que nous fait passer l’histoire. Nous ne sommes pas au stade du chef d’œuvre musical comme on  peut le voir sur certains vieux jeux, mais les compositeurs ont su mettre en avant leur jeu. D’autre part, on se trouve avec un jeu exclusivement anglais. Comme c’est bien souvent le cas des jeux indépendants, aucunes traductions des voix n’a été faite. Ainsi, si vous avez l’habitude de jouer en français ou encore que vous faites un rejet pour la langue de Shakespeare, alors vous risquez d’être déçu.

 

Conclusion

Pour conclure, Before your Eyes nous fait voyager dans une histoire poignante avec comme seul vaisseau, nos yeux ! Il vous arrivera d’avoir l’impression de vous retrouver nez à nez avec un Ange Pleureur de Doctor Who par moment tant le “Ne cligne surtout pas” va roder dans votre tête. On se retrouve vite immergé dans le jeu grâce à ce gameplay original, ainsi qu’un scénario bien abouti. Le côté “voir sa vie défiler devant les yeux” est un symbole fort du thème de la mort et très prenant. Au final, pour un peu moins de 10€ et environ 2h de jeu, certains diront qu’il est un peu court. Cependant, il en reste un jeu très bien ficelé qui vaut son argent, ne serai-ce que pour encourager les efforts et l’originalité des développeurs.

Pour moi, l’anglais simple utilisé pour s’adapter à tous les publics et les sous-titres en français  m’ont largement suffit à profiter de cette œuvre. Comme pour Lost Words: Beyond the Page, je me retrouve surpris à aborder un thème plutôt lugubre avec une légèreté et une élégance vraiment édifiante. Le principe de casser les standards et de nous faire jouer avec nos yeux m’a énormément amusé. Quand on a l’habitude des gros jeux comme Kingdom Hearts, Final Fantasy ou encore Nier, la touche de fraicheur apportée par Before your Eyes est vraiment vivifiante.

0.00
9

Note

9.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un gameplay original
  • Une Histoire remarquable
  • Un petit jeu indépendant qui fait chaud au coeur

POINTS NÉGATIFS

  • Un peu court
  • Une reconnaisse compliqué quand on porte des lunettes
  • Le son exclusivement anglais
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Luclis

Rédacteur passionné par les RPG et les vieux jeux. Si t'as pas connu la Game Boy Advance et la PlayStation 1, t'as manqué un bon tiers des meilleurs jeux au monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire