TEST – Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout

Atelier Ryza: Ever Darkness & the Secret Hideout

Atelier Ryza est une licence de jeux-vidéo, dont le premier est sorti en 1997. Depuis, une vingtaine d’opus ont vu le jour et cette série est extrêmement populaire au Japon. En France la série subit moins d’engouement. Malgré tout, les deux jeux précédents (dont Atelier lulua) ont été apprécié notamment par les joueurs RPG. Il faut dire que le thème principal des jeux Atelier ne peut pas plaire à tout le monde. En effet tout comme le manga Full Metal Alchemist, la série des jeux Atelier se base sur l’art de l’alchimie ou le fait de synthétiser les matières. 

Une île mystérieuse

Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout, nous plonge dans une aventure mêlant poésie et alchimie. Le joueur fait la connaissance de trois amis vivants sur l’île de Kûken, il s’agit de Ryza, Tao et Lent. Trois adolescents trouvant leur quotidien plus qu’ennuyeux et ont soif d’aventures. Il est vrai que les habitants de cette île sont très renfermés et apeurés par le monde extérieur. D’ailleurs les habitants de Kûken, ont prévenu nos trois chenapans de ne pas s’aventurer hors de l’île. N’ayant que faire des avertissements comme tout ado qui se respecte, la jeune troupe décide de rejoindre le continent et de vivre une grande et belle aventure. Mais rien ne va se passer comme prévu et ça sera même tout le contraire… Heureusement, ils vont être épaulé par un alchimiste répondant au prénom d’Empel. Ryza demande alors au jeune homme de lui enseigner l’art de l’alchimie.

Ici c’est cours d’alchimie

Le noble art de la synthétisation occupe une très grande place dans Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout. Car, oui le jeu étant un RPG on peut se dire qu’il suffit d’avancer et de cogner tout ce qui bouge. Eh bien non, Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout va beaucoup plus loin et le joueur va vivre une expérience riche et immersive dans le monde de l’alchimie. Le système  dédié à cet art est vraiment bien réalisé et bien expliqué par un tutoriel plus que complet mais un peu long malgré tout. Empel va vous enseigner de A a Z  les bases de la synthétisation. Le gameplay pour cette phase est vraiment très intuitif et possède même un mode automatique pour ceux  et celles qui ne veulent pas s’embêter. Ce qui n’est pas forcément conseillé, car vous n’exploiterez pas toute la qualité des objets que vous allez créer. Prenez donc au sérieux le guide et n’hésitez pas à essayer plusieurs sortes de combinaisons. Précision importante, la plupart des recettes ne sont réalisables qu’à partir d’un certain niveau d’alchimie. Donc utilisez votre marmite autant de fois que possible pour monter le level de Ryza et accéder à de nouvelles formules.

Promenons nous dans les bois

C’est très bien de jouer aux apprentis sorciers, mais pour cela il faut avoir beaucoup de matières à synthétiser.  Dans Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout, il va falloir se balader et surtout penser à ramasser tout ce que vous trouverez. Du champignon en passant par des coquillages, des serpents ou encore des huiles. Ryza et Empel ont absolument besoin de matériaux pour créer des armes, des tenues et des items en tout genre. De plus l’exploration dans Atelier vous permettra de rencontrer des ennemis, de les affronter pour gagner en expérience et donc en level. Et oui vous êtes dans un RPG, donc il faut renforcer les stats de vos trois garnements. D’ailleurs, pendant que vous explorez vous allez constater un cycle jour / nuit qui est vraiment cool. Car selon les phases de journée ou de nuit les ennemis seront différents. En revanche ce qui est moins cool, c’est le fait que Ryza nous rappelle à l’ordre en pleine exploration ! Eh oui, si vous tentez d’explorer des zones qui ne sont pas considérés comme prioritaire par cette demoiselle. Elle vous le fera comprendre et il vous faudra obéir.

La bagarre

Si le système d’alchimie, est vraiment très bien réalisé dans Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout. Le gameplay pour les phases de combats est tout aussi intuitif et intense. Lorsque vous affrontez un ou des ennemis, les trois compères auront une jauge d’action commune (AP) qui va se remplir grâce aux coups que vous porterez. Une fois remplie vous aurez la possibilité de la passer au niveau supérieur et de porter des coups plus puissants. Lors des affrontements, vous ne contrôlerez qu’un seul personnage. Mais vous pourrez passer de Ryza à Lent pour vous servir des atouts de chacun.

Agressif, négatif mon cœur balance

Les combats sont en semi-temps réel pour donner plus de rythme qu’un tour par tour. Bien évidemment chaque personnage possède des attaques de base et aussi des attaques spéciales qui consommeront plus de jauge d’action. Pour finir sur ce gameplay combat, il est important de vous parler des deux modes sélectionnables :  Le premier est le mode “Négative” et consiste à gérer auto attaque et coups spéciaux. Le second, le mode “Agressive”, ne va pas du tout économiser vos AP mais au contraire l’IA va balancer à tout va vos attaques spéciales pour en finir au plus vite ; Il faudra donc bien jongler entre ces deux modes pour ne pas se retrouver avec une jauge d’action épuisée.

Conclusion

Le jeu Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout, est vraiment une très belle découverte. Aussi bien pour le gameplay en combat et lors de la pratique de l’alchimie. Ce titre nous fait vivre une très belle aventure avec un scénario cohérent et des protagonistes attachants. Le tout est rythmé par une ost plutôt sympathique et des zones variées. On peut regretter le manque de liberté notamment en exploration et un didacticiel trop massif. Mais si vous voulez vivre une aventure pleine d’entrain et de jeunesse, Atelier Ryza est le RPG qu’il vous faut !

Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout

8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • Le mode alchimie est génial
  • La gestion du mode de combat
  • Une ost plaisante
  • Des affrontements de boss intensifs

POINTS NÉGATIFS

  • Le didacticiel est trop long
  • Pas assez de liberté en exploration

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire