Front image de Diablo IV avec Lilith et logo du jeu

Alors? Diablo IV a été annoncé pour juin prochain, et nous avons déjà accès aux premières bribes de gameplay grâce à des bêtas qui se succèdent. Bêtas restreintes pour joueurs de haut niveau, bêtas restreintes aux précommandes, c’est au tour du reste de la population d’avoir accès au dernier de Blizzard tant attendu. Ce 24 mars au 27 mars inclus, place à la bêta ouverte et ainsi à tous les joueurs confirmés et débutants qui souhaiteraient s’y essayer !

Des débuts accessibles à tous

Lecteurs, je ne vais pas vous mentir et avouer mon péché : c’est mon tout premier Diablo. J’y fourre mes papattes de débutante avec quelques appréhensions de nouvelle joueuse non habituée aux hack’n’slash qui voulait profiter de cette bêta ouverte pour inaugurer sa première fois sur un des classiques de Blizzard.
Je vous livre alors mes premières impressions sur cette bêta en toute honnêteté et objectivité.
Ce Diablo IV ou en tout cas, ce que l’on nous autorise à y jouer, est pour des premières heures de jeu très accessible. C’est le premier constat que l’on se fait. La prise en main est aisée, le jeu vous guide au mieux pour que vous entriez dans l’ambiance des enfers.
Question lore ? Les cinématiques vous racontent avec brio et beauté ce que vous avez à savoir. Même si vous n’êtes pas des premiers cadors du jeu, vous vous y plongez très vite et sans vous y perdre. Nul besoin de connaître le nom de tous les antagonistes ou protagonistes des premiers pour comprendre vers quoi vous allez vous diriger.
La direction artistique est somme toute classique, semblables aux premiers opus et à tout jeu d’univers fantasy en vue isométrique. Concernant l’UI (interface utilisateur), peu d’éléments viennent polluer votre vision et tous les panels qui vous seront utiles sont facilement engageants.
En bref, tout joueurs un peu sensibilisé aux jeux où l’objectif est de dégommer du mob en vue 3D isométrique s’y retrouvera très simplement et s’amusera sur les débuts de cette bêta.

De faux airs de manque de difficulté

Mais alors ? Cela, veut-il dire que Blizzard aurait réussi le pari de faire un jeu parfait après le raté de Diablo Immortal (rappelons sa note Métacritic de 59 remontée il y a peu notamment avec les mises à jour liées à son business model pay to win qui a tant fait polémique).
Vous vous en doutez bien que non, enfin, et je vais être subjective (ici, vous avez l’avis de votre rédactrice et non un avis général), le jeu est pour le moment assez facile. Même en tant que débutante, on ne meurt que très peu et on ne s’oppose guère difficilement aux ennemis qui se présentent. En bref, vous roulez sur la map comme jamais.
Autre petite déception du côté de votre rédactrice, la map. Oui, encooore un monde ouvert GE-NIAL, vous me direz ? Eh bien, après la promesse de map générée aléatoirement avec du bourrinage de mobs à tout-va, la déception est grande lorsque vous vous retrouvez à gambader d’une quête à l’autre sur de longues distances. Randonnée simulator en quelque sorte. Ce qui casse le rythme du jeu et est un gros point noir pour un hack’n’slash selon moi. Seulement votre dash vous aidera à avancer plus vite et aucune monture dans cette bêta ouverte pour le moment. En espérant que dans le jeu définitif, ces kilomètres parcourus seront moins épuisants, même si cela ravira votre compteur de pas virtuels.
Enfin bref, dernier point qui vient ternir un peu le tableau de cette bêta ouverte : l’équilibrage entre les classes disponibles. Vous ai-je dit que je jouais Nécromancienne ? Eh bien, voici la raison de mon annihilation la plus totale des ennemis qui osaient se mettre sur mon chemin. Ennemis qui avaient plus de chance lorsqu’ils croisaient la route de nos amis les Druides bien en chair, mais peu effrayants.
On sent bien une différence de niveau de jeu, et un gameplay bien plus lourd sur certaines classes, à l’instar d’autres bien plus fortes, voire cheatées (Sorciers, et Nécro par exemple.)
Espérons que Blibli reprenne les cartes en main pour ajuster cet équilibrage avant la sortie du jeu que l’on rappelle prévue en juin prochain.

Diablo IV des promesses qui doivent se confirmer

Cette première bêta ouverte de Diablo IV nous offre un beau premier aperçu de ce que pourra être le jeu d’ici les prochains mois. Cependant, le studio va devoir réaliser quelques ajustements et équilibrages afin de répondre aux promesses de ce jeu attendu.
Déjà critiqué par les uns et comparé soit à son prédécesseur, soit à l’éternel Path of Exile ou encore à Lost Ark dans certains de ses nouveaux aspects. Adulés par les autres, Blizzard va devoir sortir son épingle du jeu avec son nouveau bébé.
Nouveau bébé qui peut offrir des heures de jeu endiablées des plus novices aux plus experts d’entre vous.
Alors si ce point de vue de débutante sur Diablo vous a donné la curiosité de mettre la main sur le dernier du nom, il vous reste quelques heures pour en profiter. Eh oui ! Car cette fin de bêta initialement prévue pour dimanche 26 mars au soir, se poursuit jusqu’à ce lundi 27 mars à 21h !

Voilà, c’est la fin de l’analyse d’une novice, et il est bon de savoir qu’une Preview arrive sur le site dans les prochains jours, via un rédacteur confirmer sur la licence pour vous offrir deux points de vues littéralement opposés. Pour ne rien rater des articles, on vous invite à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, TwitterInstagram et Discord.

Si certains ont eu le temps de tester cette bêta ou une précédente, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires sur GeekNPlay.

, , , , , , ,

bananeenpyjama

Fan de contenu vidéoludique depuis ma tendre enfance, j'attends depuis maintenant 15 ans la sortie de BGE2 ! Chill et bizarrerie au menu, vous me trouverez dans un canapé, tasse de café à la main, entourée de crabes.

Laisser un commentaire