Avis – Stranger Things : La Brute

DrFamikon
1 0
Temps de lecture:4 Minutes

On ne présente plus Stranger Things, la série télévisée de science-fiction horrifique américaine, créée par les frères Duffer et diffusée depuis le 15 juillet 2016 sur Netflix. Elle compte à ce jour trois saisons et vingt-cinq épisodes et possède déjà un certain nombres d’objets dérivés et d’adaptations. L’ambiance de la série est fortement inspirée par les films fantastiques et de science-fiction des années 1980, piochant ses influences dans les œuvres de H. P. Lovecraft, Steven Spielberg, John Carpenter, John Hughes ou Stephen King. Il s’agit à ce jour de l’une des séries diffusées en streaming les plus regardées dans le monde ! Cette fois-encore, c’est Mana Books qui livre aux fans un spin-off sous forme de graphic novel baptisé La Brute. Après un premier tome réussi, la suite est-elle à la hauteur de son prédécesseur ?

Bizarre ? Vous avez dit bizarre ?

James et Troy – les petites frappes qui terrorisaient Mike, Lucas, Dustin et Will – tentent de percer le mystère des facultés psychiques d’Onze dans ce récit terrifiant ! Troy fait des cauchemars à propos de cette dernière depuis qu’elle l’a humilié devant toute l’école et qu’elle lui a cassé le bras. Impuissant et anxieux, il est déterminé à prouver que ce qui s’est passé avec elle n’était qu’une mise en scène et que ses prétendus « super-pouvoirs » sont une supercherie. C’est alors que James et lui vont faire la rencontre des Démo-chiens… Prolongeant la première saison de la série phénomène de Netflix, cette nouvelle histoire toujours écrite par la scénariste Greg Pak et sublimée par Valeria Favoccia et Dan Jackson nous propose de partir à la rencontre des personnages secondaires de Stranger Things. Ici, on délaisse un peu le laboratoire et la bande de Will, Dustin etc pour revenir sur deux garçons absents depuis la fin de la première saison. Troy et James, sont ici au premier plan et c’est un bon moyen pour les fans de la série de découvrir l’envers du décor (et non pas le monde à l’envers) et patienter jusqu’à la diffusion de la saison 4 (nous y reviendrons plus tard). Et si à première vue, l’ambiance est toujours présente et les dessins sont toujours aussi soignés, le rythme semble différent et le tout manque parfois de cohérence par rapport au premier tome : Zombie Boys.

Le scénario semble un peu plus brouillon  que son prédécesseur, parfois prévisible et parfois tiré par les cheveux, cette nouvelle histoire regorge quand même de bonnes idées qu’il faudrait certainement plus exploiter à l’avenir (le passage sur Halloween par exemple). Du côté des dessins, Valeria Favoccia est toujours de partie, appuyée par Dan Jackson aux couleurs. Son style est très dynamique, les émotions et les mouvements des personnages sont parfaitement bien maîtrisés mais hélas, les décors sont trop souvent mis de côté. Pourtant, le résultat est plutôt réussi et on se retrouve très rapidement propulsé à Hawkins avec nos « nouveaux » compagnons de fortune ! Grâce à ce comics (ou cette BD) , les deux personnages gagnent en profondeur. On en apprend un plus sur la vie de James et sur la relation qu’il a avec ses parents et surtout avec son père. Son père est une brute qui le pousse dans ses retranchements et on devine assez vite qu’il est violent avec lui. Cela a bien évidement des répercussions sur le jeune homme qui en font de lui une « brute » au yeux de ses camarades.

Fuyez pauvres fous !

Au fil de l’aventure, nous allons voir le personnage changer et surtout évoluer. Bien que Troy reste au second plan tout au long de ce récit,  nous espérons en apprendre plus à son sujet dans les prochains tomes. Il faut dire qu’à la vitesse à laquelle se lit cette histoire, (à peine 10 minutes), les péripéties s’enchaînent ! Contrairement à Zombie Boys, le côté années 80 semble avoir été délaissé au profit de quelque chose de plus réaliste qui ressemble nettement plus à la série Netflix. L’action est omniprésente, et c’est un bon moyen de faire le pont entre la fin de la saison 1 et la saison 2. Surout que l’on commence à attendre la saison 4 avec impatience ! D’ailleurs à ce propos, alors que quelques détails ont été dévoilés, notamment le titre du premier épisode, le destin d’Hopper et des photos de tournage, aucune date de diffusion n’a pour le moment été annoncée. Il va falloir patienter encore de nombreux mois avant de découvrir la suite de Stranger Things sur Netflix…

Conclusion :

Sortie en juillet 2020 chez Dark Horse Comics aux États-Unis, la série Stranger Things – La brute débarque donc en France le 4 février 2021. Comme dans le cas de Zombie Boys, cette nouvelle aventure à Hawkins est proposée au format « bande dessinée ». Si le style semble différent de son prédécesseur, ce nouveau récit permet une fois de plus de faire le lien entre les différents saison et de découvrir plus en détail des personnages secondaires. Ici, Will, Dustin et Onze laissent la place à James et Troy pour notre plus grand plaisir. D’un autre côté, le Monde à l’Envers est lui toujours aussi présent voir toujours autant menaçant et imprévisible ce qui permet aux auteurs d’interpréter librement la suite des événements. la BD La Brute est l’objet parfait pour celles et ceux qui attendent avec impatience la saison 4. D’autant plus qu’elle prolonge les événements de la première saison et permet de creuser un peu plus les secrets des créatures maléfiques du Monde à l’Envers…

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Stranger Things : La Brute

7.5

Note

7.5/10

POINTS POSITIFS

  • Toujours aussi bien traduit
  • De superbes dessins
  • Un bon moyen pour patienter
  • Une histoire inédite

POINTS NÉGATIFS

  • Toujours trop court
  • Un scénario un peu tiré par les cheveux

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

LEGO - Sonic Mania Green Hill LEGO devient une réalité!

Au mois de mars dernier, on était l’un des premiers sites francophone a parler d’un LEGO Sonic via la plateforme LEGO IDEAS ! Aujourd’hui, on vous en reparle car l’idée fut acceptée par la firme LEGO et que Sonic débarquera prochainement ! Pour rappel, LEGO Ideas permet de mettre en avant les […]
Sonic Mania Green Hill Zone LEGO