Avis – Stranger Things : Zombie Boys

DrFamikon
2 0
Temps de lecture:4 Minutes

Véritable phénomène de ces dernières années, Stranger Things est une série télévisée de science-fiction horrifique américaine, créée par les frères Duffer et diffusée depuis le  sur Netflix. Elle compte à ce jour trois saisons et vingt-cinq épisodes. L’ambiance de la série est fortement inspirée par les films fantastiques et de science-fiction des années 1980, piochant ses influences dans les œuvres de H. P. Lovecraft, Steven Spielberg, John Carpenter, John Hughes ou encore Stephen King. Stranger Things est l’une des séries diffusées en streaming les plus regardées dans le monde et a déjà connu plusieurs adaptations en comics. Cette fois-ci, c’est Mana Books qui livre aux fans un spin-off sous forme de graphic novel baptisé Zombie Boys. Alors, le résultat est-il à la hauteur de la série ?

Zombie Boys ?

1983. Le printemps s’est installé dans la (presque) paisible ville d’Hawkins. Mike, Lucas, Dustin et Will essayent tant bien que mal de se remettre de leur rencontre traumatisante avec le Démogorgon. Le Monde à l’Envers continue de les hanter et des tensions naissent entre les quatre garçons : leur groupe est au bord de l’éclatement. C’est à ce moment que Joey Kim, un nouvel élève, vient frapper à la porte du club d’audiovisuel, un caméscope à la main et des idées plein la tête. Cet apprenti Spielberg veut en effet réaliser un film de zombies basé sur les dessins de Will, et leur propose de jouer dedans. Ce projet sera sans doute l’opportunité pour les jeunes acteurs de resserrer leurs liens et de surmonter les horreurs qu’ils ont vécues.

Faisant suite aux événements de la première saison de la série phénomène de Netflix, cette nouvelle histoire semble s’adresser à un public plus jeune que les autres adaptations déjà existantes. Les dessins sont plus colorés et ce premier tome se lit assez rapidement et ne contient aucune illustration spéciale contrairement à Six ou De l’Autre Côté. L’intérêt du livre augmente donc avec le temps : au début, les garçons sont des jeunes qui subissent les moqueries de leurs camarades. Le retour à la « réalité » est très dur, surtout pour Will, que les autres surnomment de façon moqueuse « Zombie Boy » et qui passe son temps à dessiner des dessins étranges avec des zombies. Puis un nouvel élève arrive et non, ce n’est pas Billy Hargrove mais Joey Kim, passionné de cinéma, qui trouve que les dessins de Will peuvent donner un super film de zombies ! En entraînant la petite troupe dans cette nouvelle aventure, Joey Kim va les aider à se libérer et à se détacher du quotidien. Très vite, on sent la patte typique des œuvres de Greg Pak. Cet auteur réputé dans le monde des comics possède un véritable talent pour mélanger les genres et Zombie Boys n’y fait pas exception.

Le monde à l’envers :

Moins sombre que ces prédécesseurs, l’histoire est aussi plus légère et un peu classique. Sans trop spoiler pour celles et ceux qui n’auraient pas vu toute la série et/ou qui comptent lire le livre, avec seulement 72 pages, l’auteur arrive à nous montrer la souffrance que Will et ses amis ressentent après le final de la première saison de Stranger Things. On se rend compte que les mots blessent et que les enfants comme les adultes ont parfois leur part de responsabilité. Contrairement au travail des frères Duffer, cette adaptation est une « nouvelle » façon de dire que tout peut s’arranger à un moment donné et que rien n’est perdu. Le plus gros avantage de Zombie Boys est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir suivi la série pour connaitre le parcours et l’état d’esprit des personnages. D’ailleurs, en lisant le comics, nous n’apprenons rien de nouveau sur le laboratoire ou sur le Monde à l’Envers.

Il s’agit donc d’un graphic novel dérivé de Stranger Things qui se concentre principalement sur les événements horribles survenus plus tôt et sur les conséquences que ces derniers ont eu sur les gens de la ville d’Hawkins. On est dans sur une histoire plus sommaire que le jeune public appréciera surement avec un style graphique en rapport. Et même si il n’est pas impératif d’avoir bingewatché la série Netflix pour comprendre toutes les subtilités de la série, cette adaptation est un bon moyen pour faire patienter les fans jusqu’à la diffusion de la Saison 4 en 2021.

Conclusion :

S’adressant à un public plus large que les adaptations Six ou De L’autre Côté, Zombie Boys reprend ce qui a fait le succès de la série Netflix dans les grandes lignes sans rentrer dans les détails. Le style graphic novel conviendra parfaitement aux plus jeunes qui souhaitent découvrir l’univers des Duffer Brothers ou aux fans de la première heure qui attendent avec impatience que la nouvelle saison débarque sur la plateforme. De plus, il n’est pas nécessaire de connaitre la trame principale pour se plonger dans le projet de Greg Pak. Stranger Things : Zombie Boys fait office de lien entre la saison 1 et 2 et la version française, par Sarah Grassart, est très bonne.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Stranger Things : Zombie Boys

7.5

Note

7.5/10

POINTS POSITIFS

  • graphic novel très coloré
  • Parfait pour découvrir la série
  • Une bonne histoire inédite
  • Une très bonne traduction

POINTS NÉGATIFS

  • Un peu trop court
  • À quand la suite ?!

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

The Darkest Tales - Un univers terrifiant où l'on incarne un ours en peluche

L’éditeur 101XP et le développeur Trinity Team viennent d’annoncer le jeu The Darkest Tales sur PC via Steam et 101XP.com. C’est quoi The Darkest Tales ? Il s’agit d’un jeu de plateforme à défilement latéral ou l’on incarne une peluche nommé Teddy ! Malgré l’aspect enfantin de notre héro, The Darkest Tales […]
The Darkest Tales