Activision_Blizzard King

Il y a quelques jours, on vous annonçait que la CMA était sur le point de prendre position concernant l’accord en cours de négociation avec Microsoft sur le cloud gaming et le rachat d’Activision Blizzard King. Aujourd’hui, la régulation britannique annonce en partie sa décision qui est…positive.

En effet, il semblerait que l’accord de cession des droits de jeux dans le cloud d’Activision à Ubisoft semble largement répondre aux préoccupations précédentes et ouvre la voie à la finalisation de l’accord, a annoncé aujourd’hui la CMA dans un communiqué daté du 22 septembre 2023.

Déclaration de la CMA :

“La vente des droits de jeux dans le cloud d’Activision à Ubisoft répond en grande partie aux préoccupations antérieures et ouvre la porte à la conclusion de l’accord, a déclaré aujourd’hui la CMA.”

Pour rappel, l’autorité britannique de la concurrence et des marchés (Competition & Markets Authority ) s’était opposée pendant plusieurs mois à l’accord entre Microsoft et Activision Blizzard. Ses principales inquiétudes tournaient autour de la possible position dominante de Microsoft dans le cloud gaming, tant actuellement que dans le futur. D’ailleurs à cette époque Microsoft réfuter la vision futuriste et les chiffres erronées de la CMA sur l’avenir du Cloud Gaming basé sur peu d’élément.

La CMA étant isolé du reste du monde, Microsoft aurait pu tenter un rachat d’Activision-Blizzard King en laissant l’Angleterre de côté…Mais la firme a privilégié la communication et des accords avec la CMA avant d’effectuer le rachat.

Conformément aux attentes, Microsoft a soumis à la CMA une nouvelle proposition visant à résoudre les problèmes liés au cloud gaming. Tout laisse à penser que les autorités britanniques ont été convaincues par cette nouvelle approche. Microsoft a accepté de réorganiser son acquisition et de réorienter ses activités de jeu en streaming sur le marché.

De manière surprenante, Microsoft a proposé de transférer les droits de ses activités de cloud gaming à Ubisoft. Cependant, deux conditions sont attachées à cet accord. Tout d’abord, il ne sera effectif que si le rachat se réalise effectivement. Ensuite, l’accord conclu avec Ubisoft ne couvre que les activités de Microsoft dans le cloud gaming en dehors de l’Espace Économique Européen (EEE).

Au final, la CMA dépose un accord préliminaire pour le rachat et déclare :

La CMA considère que l’accord restructuré apporte des changements importants qui répondent «substantiellement aux préoccupations qu’elle avait exprimées concernant la transaction initiale plus tôt cette année.

En particulier, la vente des droits de streaming cloud d’Activision à Ubisoft empêchera ce contenu important – y compris des jeux tels que Call of Duty, Overwatch et World of Warcraft – de passer sous le contrôle de Microsoft en ce qui concerne le cloud gaming. La CMA a initialement estimé que Microsoft occupait déjà une position forte dans les services de jeux en nuage et aurait pu utiliser son contrôle sur le contenu d’Activision pour étouffer la concurrence et renforcer cette position. Le nouvel accord aboutit plutôt au transfert des droits de streaming cloud pour les jeux d’Activision à un acteur indépendant, Ubisoft, maintenant ainsi une concurrence ouverte à mesure que le marché du cloud gaming se développe au cours des années à venir.

Bien que l’accord restructuré soit sensiblement différent de la transaction précédente et réponde en grande partie à la plupart des préoccupations, la CMA a des inquiétudes résiduelles limitées quant au fait que certaines dispositions de la vente des droits de streaming cloud d’Activision à Ubisoft pourraient être contournées, résiliées ou non appliquées.

Pour répondre à ces préoccupations, Microsoft a proposé des solutions pour garantir que les conditions de la vente des droits d’Activision à Ubisoft soient exécutoires par la CMA. La CMA a provisoirement conclu que cette protection supplémentaire devrait résoudre ces préoccupations résiduelles.

La CMA a désormais ouvert une consultation, jusqu’au 6 octobre, sur les solutions proposées par Microsoft.

Notez que la bataille n’est pas encore terminée pour Microsoft, car il s’agit d’un accord préliminaire de la CMA, et le verdict final devrait arriver avant la date butoir fixée au 18 octobre. Est-ce que la CMA va une nouvelle fois faire traîner le rachat d’Activision Blizzard King par Microsoft ? Ou est-ce la fin du combat ? Des questions qui restent pour le moment sans réponse.

Car si l’accord préliminaire est positif, il y a malgré tout un passage intriguant dans la déclaration de la régulation britannique Competition & Markets Authority qui précise que :

La CMA a des inquiétudes résiduelles limitées quant au fait que certaines dispositions de la vente des droits de streaming cloud d’Activision à Ubisoft pourraient être contournées, résiliées ou non appliquées.

Malgré les incertitudes et les craintes de la CMA, il semblerait que les signaux passent doucement aux verts pour Microsoft qui se félicite de cela via Brad Smith (Président) qui déclare sur X (anciennement Twitter)  :

Nous sommes encouragés par cette évolution positive dans le processus d’examen de l’AMC. Nous avons présenté des solutions qui, selon nous, répondent pleinement aux préoccupations restantes de la CMA concernant le streaming de jeux dans le cloud, et nous continuerons à travailler pour obtenir l’approbation de clôture avant la date limite du 18 octobre.

C’est le même son de cloche du coté d’Activision Blizzard par le très sulfureux Bobby Kotick (PDG) qui déclare :

À toute l’équipe,

Je souhaite partager une mise à jour importante sur notre projet de fusion avec Microsoft.

Aujourd’hui, l’autorité de régulation britannique, la CMA, a délivré une approbation préliminaire de notre fusion avec Microsoft sur la base des solutions présentées par Microsoft dans le cadre de sa nouvelle demande de fusion. Cette approbation est essentielle à la finalisation de notre fusion.

La prochaine étape consiste pour la CMA à recueillir les commentaires de tiers, après quoi elle prendra une décision finale.

Comme je l’ai dit lors de l’annonce de l’accord, cette transaction nous aidera à accélérer nos ambitions pour l’avenir du jeu vidéo et nous permettra de mieux servir nos joueurs. Microsoft reconnaît l’engagement envers l’excellence et l’indépendance créative qui nous a bien servi au cours des 30 dernières années. Je suis convaincu que leurs ressources, technologies et outils nous offriront des opportunités encore plus grandes pour créer des jeux encore meilleurs.

Il s’agit d’une étape importante pour la fusion et d’un témoignage de notre travail axé sur les solutions avec les régulateurs. Je reste optimiste alors que nous poursuivons le chemin vers l’achèvement et je suis très reconnaissant envers chacun d’entre vous pour votre dévouement et votre concentration tout au long de ce processus.

Alors que les régulateurs poursuivent leur processus, je vous tiendrai au courant de nos progrès vers notre clôture prévue.

Avec gratitude,

Bobby

Ou encore la déclare de Lulu Cheng Meservey qui fait également l’éloge de l’accord préliminaire positif :

L’approbation préliminaire de la CMA est une excellente nouvelle pour l’avenir d’Activision Blizzard avec Microsoft. Nous sommes heureux que la CMA ait répondu positivement aux solutions proposées par Microsoft et, ensemble, nous continuerons à travailler pour achever le processus d’examen réglementaire.

On attend encore la réaction de Phil Spencer qui ne devrait pas tarder…C’est dorénavant chose faite via un mail envoyé aux employés :

“J’ai une mise à jour encourageante à partager concernant notre projet d’acquisition d’Activision Blizzard. Aujourd’hui, la CMA britannique a provisoirement conclu que les solutions que nous avons proposées pour répondre à ses préoccupations concernant l’impact de l’acquisition sur la concurrence future dans le domaine du streaming de jeux en cloud sont acceptables. Il s’agit d’une évolution positive et d’un indicateur bienvenu que nos efforts acharnés nous rapprochent de notre objectif. Avant de prendre sa décision finale quant à l’autorisation ou non de la transaction, la CMA sollicite les commentaires de l’industrie et du public. Pendant ce temps, nous continuerons à travailler pour répondre aux préoccupations restantes et obtenir l’approbation de clôture. Nous continuons de travailler pour conclure ce processus avant la date limite du 18 octobre et partagerons plus d’informations dès que nous les recevrons. Merci à tous ceux dont les efforts continus nous ont amenés à ce point – votre travail acharné et votre dévouement sont très appréciés. Phil”

De votre côté, pensez-vous que le rachat d’Activision Blizzard King sera “enfin” finalisé  en 2023? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires sur GeekNPlay ou sur les réseaux sociaux Facebook et X (anciennement Twitter)

, , , , , , , ,

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Laisser un commentaire