The Bridge Curse Road to Salvation

The Bridge Curse Road to Salvation, développé et édité par Eastasiasoft Limited ainsi que Softstar Entertainment Inc, sort désormais sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X|S.

L’horreur de la fac

En tout premier lieu, parlons de l’intrigue du jeu. Cette adaptation du film d’horreur taïwanais Le Pont maudit (The Bridge Curse) raconte la mésaventure de six amis élèves de l’Université Tunghu. Cet établissement serait hanté depuis des décennies par le fantôme d’une femme. Les six irresponsables défient la légende urbaine et se retrouvent maudits sans savoir comment lever la malédiction. Ah, les jeunes ! Ils doivent donc trouver un moyen de l’annuler s’ils veulent survivre, et le plus vite possible : le fantôme les traque et il est vindicatif.

Découvrez ce qu’est la hantise

Il faut souligner que ce survival-horror psychologique à la première personne ne ménagera pas vos nerfs. En effet, puisque vous contrôlez les six amis, il vous faut explorer le campus dans le noir à la recherche d’indices pour découvrir la vérité derrière la malédiction et ainsi trouver le moyen de la lever. Vous serez amené au passage à résoudre des puzzles pour pouvoir progresser. Il ne faut pas oublier que pendant tout ce temps, vous devez faire preuve de discrétion pour éviter la femme fantôme bien décidé à vous tuer. Observer les lieux pour planifier une évacuation d’urgence n’est pas superflu. Si par malheur elle vous repère, fuyez et cachez-vous. Il s’agit donc aussi d’un jeu d’infiltration, d’exploration et d’énigmes. Découvrez les élèves qui vous devront leur salut en regardant la bande-annonce ci-dessous :

The Bridge Curse Road to Salvation, déjà sorti sur PC (Steam), est également disponible depuis le 30 août 2023 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X|S. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur nos pages Facebook et Twitter ou via les commentaires sur notre site.

, ,

Ozminov

Joueur depuis tout petit, joueur pour la vie.

Laisser un commentaire