TEST – Yum Yum Cookstar

Partager sur les réseaux sociaux :


Les développeurs de Cooking Mama Cookstar remettent le couvert et vous invitent à retourner aux fourneaux virtuels afin de concocter de bons petits plats. En effet, depuis le 18 novembre 2022 Yum Yum Cookstar est édité par Ravenscourt et vous propose de cuisiner en rythme et de faire juger vos plats par un jury impitoyable composé de 3 personnalités haut en couleur. Amateurs de top chef sauce paillettes et licornes vous allez vous régaler. Dans tous les cas, si le titre semble appétissant, est-il aussi bon qu’il en a l’air ? C’est ce que nous allons découvrir tout au long de ce test réalisé sur Nintendo Switch grâce à la version physique du titre distribué par Plaion (ex Koch Media)

Un titre appétissant

Comme dit plus haut, le développeur de Yum Yum Cookstar est celui qui était à l’origine du sympathique Cooking Mama Cookstar. En effet, en 2020, Planet Entertainment a tenté de transposer la célèbre franchise d’Office Create dans le monde impitoyable des concours de cuisine. Nous ne reviendrons pas ici sur la polémique liée à ce dernier titre entre le détenteur de la licence et le studio de développement. Querelle qui a abouti à la suppression de la disponibilité du titre sur la boutique virtuelle de Nintendo. Ainsi, comme son nom l’indique, Yum Yum Cookstar reprend la recette de son prédécesseur afin que vous puissiez vous amuser en concoctant de bons petits plats virtuels.

Faites de bons petits plats en vous amusant avec Yum Yum Cookstar

Dès le titre lancé, une musique pop (qui lag un peu) se lance. Vous atterrissez ensuite devant un menu principal très succinct. Premier conseil, rendez-vous vite dans les menus afin de baisser cette musique qui supplante les bruitages et voix et qui aurait tendance à agresser vos tympans. Une fois cela fait, il est temps de vous lancer dans le grand bain ! Dans un premier temps et avant de faire vos premières recettes le titre vous propose de vous familiariser avec les ustensiles qui vous serviront pour cuisiner. Cette sorte de tuto vous permet de comprendre le gameplay du titre. Ainsi, après avoir manié le couteau, batteur ou autre poêle, vous comprendrez que tout est une question de rythme.

Une fois quelques outils et techniques maîtrisés, Yum Yum, la cuisinière pop, vous propose de réaliser votre premier plat afin de le faire évaluer à un jury. Commencez donc par éplucher vos légumes et les couper, préparer vos sauces, attendrir la viande et faire chauffer le tout pour recevoir votre note. Il existe 4 modes de difficulté : Si le mode détente et Normal vous rappellent quelles sont les actions à effectuer, les modes Pro et Cookstar vous demandent d’enchainer les opérations au plus vite. Pourtant, une petite piqure de rappel est toujours bonne à prendre…

Avec plus de 70 recettes uniques, des classiques gaufres arc-en-ciel au toast à la guimauve en passant par la pizza Hawaïenne ou la tourte à la viande hachée, vous aurez de quoi faire. Chaque recette à base de viande propose une alternative vegan. Sympa…
Qui sait, cela vous donnera peut-être envie de réaliser ces plats dans la vie réelle. Dommage que les recettes ne se retrouvent pas ailleurs pour que cela puisse se faire sans utiliser la dose des ingrédients au pif… En l’état, Yum Yum Cookstar n’est qu’un simple divertissement, qui ne ravira malheureusement pas tout le monde.

Cuisiner en rythme

Avec ses paillettes, ses couleurs et ses licornes mises en avant, le titre s’adresse clairement à une catégorie de joueur bien précise. Toutefois, tout le monde pourra s’amuser en essayant d’obtenir la meilleure note. A fortiori les plus jeunes des joueurs.
Même si le titre propose de jouer à la manette pro c’est bien avec la détection de mouvement que Yum Yum Cookstar diffuse le mieux ces parfums. A défaut, jouer avec l’écran tactile de la Nintendo Switch s’avère également amusant… Une aubaine pour ceux qui possèdent une Nintendo Switch Lite. Ainsi, si le titre s’en tire bien sur Nintendo Switch avec son joycon et son écran tactile par rapport à la concurrence. De fait, la pertinence des arguments évoqués ici ne vont pas jouer en faveur des possesseurs de PlayStation 4, Xbox One ou PC.

Le titre est donc amusant en première vue, mais souffre d’une répétitivité certaine. Les ustensiles et recettes s’enchainent et se ressemblent. Le jury est égal à lui-même et peu de surprises vous attendent dans cette aventure. S’il nous arrive, dans un premier temps de sourire face aux réactions de Max Picante, Basil Wellington et Ambrosia, les commentaires tournent vite cours. Ainsi, les tournures humoristiques écrites par les auteurs du magazine National Lampoon ont tendance à se répéter et à lasser.

D’autre part, certaines actions demandées peuvent se montrer un peu trop exigeantes pour le jeune public… Ainsi, l’épreuve du four qui consiste à faire chauffer votre plat en appuyant au bon moment sur une touche durant un long moment peut facilement être rédhibitoire… Et si vous cramez votre plat, il est clair que votre note sera catastrophique. Ainsi, Yum Yum Cookstar peut également se révéler frustrant.

Attention à l’indigestion !

Ainsi, même en difficulté « Normal » le titre peut se montrer trop exigeant à certains moments. Mais le pire se trouve être les défis culinaires quotidiens. Ces derniers vous proposent d’enchaîner 3 plats successivement en mode pro. Entendez par là qu’aucun tuto ne viendra vous rappeler les bases de l’exécution des taches de la cuisine. Et si jamais votre savoir-faire laisse à désirer et que vous ne récoltiez pas assez de « points », vous allez devoir TOUT recommencer depuis le début !!! Et ce, même si vous en étiez à votre 3e plat ! Assurez-vous de bien attacher la dragone à votre poignet afin d’éviter que votre joycon ne vole vers votre écran 65 pouces ! Ce serait dommage…
Enfin, si le doublage français est convaincant, la musique laisse à désirer et se montre clairement décevante. A fortiori lorsqu’on sait que la bande sonore est produite par Nile Rodgers, producteur de Madonna, David Bowie et Chic ! Le thème principal me fait irrémédiablement penser à Blurred Line de Robin Thicke feat T.I. et Pharrel. Les autres thèmes, peu nombreux, sont clairement paresseux dans leurs compositions.

Enfin, je n’ai pas eu l’occasion de tester le mode Tournoi qui était toujours verrouillé au moment où j’écris ces lignes malgré une avancée certaine dans le jeu… De même, je regrette qu’on ne puisse jouer à deux simultanément alors qu’un seul joycon suffit pour s’amuser.

Conclusion

Yum Yum Cookstar n’avait pas la prétention d’être un must have de votre ludothèque. Pourtant, clairement dirigé vers un public jeune, le titre avait le potentiel d’être un sympathique divertissement. Malheureusement et malgré un gameplay amusant, le titre de Planet Entertainment se montre parfois trop exigeant ce qui gâche complètement l’aventure qui se révèle être plutôt répétitive et sans surprise. Dommage que sous son enrobage appétissant, Yumyum Cookstar laisse un goût amer. A fortiori lorsque le titre est proposé à une moyenne de 40€.

Yum Yum Cookstar

0.00
5.5

Note

5.5/10

POINTS POSITIFS

  • Globalement fun
  • Coloré
  • Le gameplay sur Nintendo Switch
  • Peut plaire aux enfants

POINTS NÉGATIFS

  • Le rapport qualité / prix
  • Vite lassant, répétitif et parfois frustrant
  • Absence de "VRAIES" recettes
  • La musique
  • Mode Solo seulement
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

yancha

Rédacteur avec pas mal d'XP au compteur ayant grandi avec les bornes d'arcades à l'ère 8 et 16 bits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire