Ylands

Si vous êtes amateur de jeux de survie et de crafting, vous avez probablement entendu parler de Ylands de Bohemia Interactive. Présent depuis des années sur Steam et mobile, ce jeu fait désormais son entrée sur Nintendo Switch avec une grande différence. Initialement proposé comme un jeu premium à acheter, Ylands est passé à un modèle free-to-play avec de nombreux contenus verrouillés derrière des microtransactions, une décision qui n’a pas été bien accueillie par les joueurs, à en juger par les avis mitigés sur Steam. La version Nintendo Switch adopte une approche complètement différente. En achetant le jeu, vous avez accès à tout ce qu’il offre, tant les modes créatif qu’aventure. Il existe plusieurs DLC disponibles à l’achat sur le Nintendo eShop, mais ceux-ci concernent des animaux de compagnie et des plans de construction, donc vous n’aurez pas l’impression de manquer quelque chose en ne les achetant pas. En revenant au modèle traditionnel d’achat unique pour une utilisation illimitée, la version Nintendo Switch de Ylands a le potentiel de devenir la version ultime du jeu. Du moins, c’est ce que nous allons voir…

Aventure et exploration :

YlandsLe mode aventure de Ylands est principalement axé sur l’exploration. Après avoir obtenu votre diplôme en tant que nouveau membre de la Classy Adventurer’s Guild (C.A.G.), vous devez partir à la recherche d’un homme nommé M. Elmwood. Comme dans tout jeu de survie, rien ne se passe comme prévu, et vous vous retrouvez échoué sur une île déserte (ou Yland, comme elles sont appelées dans le jeu) avec des ressources limitées. Le jeu vous guide à travers les bases de la survie et du crafting, vous incitant à construire un nouveau navire pour continuer votre quête et retrouver M. Elmwood.

Vous aurez ensuite la liberté d’explorer plusieurs îles réparties dans six régions uniques, chacune offrant différentes ressources et faune. Au départ, seule la région tropicale est accessible, mais après avoir exploré quelques îles de cette région, vous devriez avoir suffisamment de points d’exploration pour débloquer les autres régions. Il est recommandé de prêter attention au niveau de difficulté de chaque région avant de s’y aventurer, car vous pourriez avoir du mal sans l’équipement approprié pour le climat et les ennemis.

Objectifs et progression :

YlandsLe mode aventure de Ylands propose une double approche en matière d’objectifs pour vous aider à progresser dans le jeu. Tout d’abord, il y a les objectifs d’histoire, qui sont relativement directs et structurés. Le premier de ces objectifs est de retrouver M. Elmwood, en surmontant une série d’épreuves destinées à prouver votre valeur en tant qu’aventurier. Ces objectifs d’histoire sont cruciaux pour avancer dans la trame narrative et débloquer de nouvelles zones et défis. En parallèle, le jeu propose des objectifs de journal, qui se concentrent davantage sur les mécanismes de survie. Ces tâches incluent des actions comme “fabriquer une torche” ou “explorer la région tropicale”. En accomplissant ces objectifs, vous obtenez des récompenses sous forme de ressources et de points d’exploration, essentiels pour progresser et survivre dans le monde de Ylands. Cette structure d’objectifs variés garantit une expérience de jeu riche et engageante, en équilibrant les éléments narratifs et les défis pratiques.

Dans tout jeu de survie, le système de fabrication est une pierre angulaire, et celui de Ylands se distingue par sa richesse et sa profondeur. Le jeu propose un arbre technologique sophistiqué, vous permettant d’utiliser des ressources pour débloquer des compétences dans divers domaines tels que la survie, le combat, la fabrication, et bien plus encore. Cette progression technologique vous donne accès à une vaste gamme de recettes, cruciales pour survivre et prospérer en tant qu’aventurier. La liste des objets à fabriquer est particulièrement vaste, offrant des possibilités presque infinies. Avec suffisamment de patience et de détermination, vous pouvez construire une base impressionnante, équipée de toutes les commodités nécessaires pour stocker vos ressources et protéger vos biens. Cette flexibilité dans la fabrication permet aux joueurs de personnaliser leur expérience et de créer des structures uniques qui reflètent leur style de jeu. Ylands combine des objectifs narratifs et des défis de survie pour offrir une expérience de jeu immersive et engageante. Son système de fabrication complet et son arbre technologique approfondi ajoutent une couche supplémentaire de stratégie et de personnalisation, faisant de chaque aventure une expérience unique et mémorable.

Immersion et réalisme :

YlandsEn plus des mécanismes de fabrication, Ylands intègre des éléments de gestion de la faim et des variations de température, apportant une couche de réalisme appréciable sans être trop punitive. Vous pouvez apprivoiser de nombreux animaux rencontrés au cours de vos explorations. Certains d’entre eux peuvent être montés, facilitant ainsi vos déplacements. Pour les apprivoiser, il suffit de leur offrir des appâts spécifiques et de les caresser jusqu’à ce qu’ils deviennent amicaux. Ils peuvent ensuite vous suivre ou rester à votre base, ajoutant une dimension de gestion supplémentaire. Malheureusement, et contrairement à d’autres jeux du genre survie-crafting, les graphismes de Ylands sont simples et dépassés. Ils n’atteignent ni la simplicité efficace de Minecraft, ni le charme pixelisé de Terraria. Ses graphismes low-poly, bien qu’initialement charmants, manquent cruellement de modernité et d’innovation. L’exploration du monde de Ylands laisse à désirer : les textures sont fades, les interactions avec l’environnement manquent de dynamisme, et le monde paraît désespérément vide. Cependant, Ylands offre également un mode créatif impressionnant. Dans ce mode, vous avez accès à tous les outils, armes et matériaux du mode aventure sans avoir à débloquer leurs recettes ou utiliser des ressources. Cela vous permet de laisser libre cours à votre imagination sans vous soucier de la logistique, offrant une expérience de jeu plus libre et créative.

Dans l’ensemble, Ylands est un jeu de survie et de fabrication solide avec beaucoup à offrir. Toutefois, nous avons rencontré plusieurs problèmes de performance sur la Nintendo Switch. Les angles de caméra maladroits rendaient la fabrication et le placement des objets difficiles, m’obligeant souvent à les démanteler pour les repositionner. De plus, le jeu souffre de ralentissements significatifs lors des déplacements, de la navigation ou des combats, ces derniers étant particulièrement frustrants car ils ont causé ma mort à plusieurs reprises. Le jeu a même planté complètement à quelques reprises, ce qui aurait été catastrophique sans les sauvegardes fréquentes.

Conclusion :

Ylands se distingue par son mode aventure riche et son mode créatif impressionnant, offrant une vaste gamme de contenu et une forte rejouabilité. L’expérience de jeu est captivante, grâce à des mécanismes de fabrication bien conçus et à l’exploration de multiples îles, chacune regorgeant de ressources uniques et de défis variés. Le mode aventure vous immerge dans un monde étrange et mystérieux où chaque île possède son propre écosystème et ses secrets à découvrir. Vous commencez avec des ressources limitées et devez rapidement apprendre à survivre et à prospérer en utilisant les outils et matériaux que vous trouvez. Ce mode propose une progression stimulante, avec des objectifs et des missions qui vous poussent à explorer plus loin et à améliorer constamment vos compétences et votre équipement.

Le mode créatif, quant à lui, libère votre imagination en vous offrant un accès immédiat à tous les outils, armes et matériaux disponibles. Sans la contrainte de devoir débloquer des recettes ou gérer des ressources, vous pouvez construire et expérimenter librement, créant des structures complexes et des environnements uniques. Ce mode est parfait pour ceux qui aiment la construction sans les limites imposées par les mécanismes de survie.

Cependant, malgré ces points forts, Ylands souffre de sérieux problèmes de performance sur la Nintendo Switch. Les angles de caméra maladroits et les ralentissements fréquents lors des déplacements, de la navigation ou des combats nuisent gravement à l’expérience de jeu. Ces problèmes techniques ont parfois rendu le jeu frustrant, allant jusqu’à provoquer des plantages complets. Nous espérons vivement qu’un correctif post-lancement viendra remédier à ces lacunes, permettant ainsi aux joueurs de vivre une aventure plus fluide et immersive. Si les performances sont améliorées, Ylands pourrait véritablement briller et offrir une expérience de jeu exceptionnelle, à la hauteur de ses ambitions.

Ylands

6

Note

6.0/10

POINTS POSITIFS

  • Large possibilité d'exploration
  • Tous les DLC sans frais supplémentaire
  • Excellents mécanismes de survie et de fabrication

POINTS NÉGATIFS

  • Obligation de créer un compte Bohemia Interactive pour jouer
  • Pas adapté à la Nintendo Switch (en l'état)
  • Plantages occasionnels
  • Nombreux bugs
, , , ,

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Heavy Metal et collectionneur

Laisser un commentaire