TEST – THE QUARRY

Partager sur les réseaux sociaux :


The Quarry

Aujourd’hui, nous vous proposons un test sur le jeu The Quarry développé par Supermassive Games. Devons-nous encore présenter les développeurs de l’horreur à qui l’on doit la série Until Dawn ou encore The Dark Pictures Anthology ? Pas vraiment, nous savons que nous allons frissonner, mais est-ce que le jeu annoncé comme « Teen Horror » sera assez effrayant pour nous ? La réponse ci-dessous.

Promenons-nous dans les bois…

The QuarryNous ne pouvons pas vous parler de The Quarry sans parler du scénario, mais n’ayez crainte nous allons tenter de spoiler le moins possible et le début de notre article ne propose que le synopsis connu de tous. Le jeu nous compte l’histoire d’un groupe d’adolescents devenus moniteurs dans un camp d’été perdu dans les bois nommé Hackett’s Quarry… Et ce qui devait-être un bon moment et agréable entre jeunes gens faisant des découvertes, va rapidement devenir horrifique !

Au programme, nous retrouverons tout ce qui fait le charme des jeux de Supermassive Games et il s’agit de la complexité humaine qui face à l’insécurité et aux difficultés ne réagira pas de la même façon ! Certains protagonistes ont peur, mais leurs egos prendront le dessus pour ne rien montrer aux autres, quand d’autres adolescents plus réservés peuvent vite paniquer…

Vous l’avez compris, The Quarry est un jeu « Teen Horror » , mélangeant les genres ou le narratif à une place prépondérante dans l’univers ! Un jeu à réserver à un public averti, car le gameplay oscillera entre vidéo narrative, citations, choix des chemins pouvant entrainer l’une des 186 fins du jeu (oui, il y a de quoi faire).

Du classicisme efficace

Si vous avez déjà joué aux autres jeux de Supermassive Games, vous ne serez pas surpris par le gameplay qui reste relativement identique aux jeux du passé avec quelques simplifications…

Au programme, il faudra explorer les lieux, collecter des objets, regarder des notes et trouver des cartes de tarots pouvant vous prédire l’avenir et bien évidemment choisir des réponses lors des choix narratifs…Mais avant d’en arriver-là, il faudra effectuer le prologue du jeu, puis le chapitre 1 qui vous permettra de vous acclimater avec le gameplay de The Quarry pour les nouveaux arrivants.

Sans vous spoiler, nous pouvons juste vous dire que le prologue est intéressant puis, il faudra attendre le chapitre 3 ( sur 10 chapitres dans le jeu) pour qu’il se passe enfin quelque chose dans l’histoire. Un flottement qui ne plaira pas forcément à tous, mais le but étant de faire connaissance avec les divers moniteurs du camp d’Hackett’s Quarry avant de sombrer définitivement dans l’horreur…

A partir de ce moment-là, il faudra tenter de comprendre ce qu’il se passe dans Hackett’s Quary et bien sur tout cela ne sera pas une balade de plaisance.  Bien évidemment, comme tout bon film ou jeux d’horreurs qui se respectent, la plupart des moniteurs se retrouveront dispersés au cours de l’aventure et devront tenter de faire équipe avec la ou les personnes les accompagnants…Pour éviter de tuer tout le monde lors de votre premier run, on vous invite à être conciliant et de tisser des liens avec les protagonistes du jeu pouvant amener des personnages à être proche de vous… Ça serait plus sympathique qu’un personnage secondaire vous sauve la vie lors d’un moment tragique, plutôt que de s’être embrouillé et de le voir fuir vous laissant mourir dans d’atroces souffrances, n’est-ce pas ?

Vous l’avez compris, le choix narratif de vos réponses aura un effet papillon et il est possible que certains membres ne vous aiment pas ou ne vous aident pas, quand vous serez en difficulté…  Même si tout cela est beaucoup moins prononcé que dans la série The Dark Pictures.

Les traits de caractère rendent nos protagonistes plus humains et permettent de façonner le jeu à sa façon…Mais pour cela, il faudra tenter de survivre…Ou de tous mourir ! Oui, tout cela est possible, il est possible de tuer l’ensemble des protagonistes, de tous les sauver ou encore d’en sauver seulement quelques-uns ! Mais pour cela, il faudra avoir une bonne entente avec vos collègues, mais également avoir de bons réflexes, car une fois de plus le titre de Supermassive Games propose du QTE !

Oui, les Quick Time Event sont légion dans The Quarry et il faudra aller vite pour ne pas mourir ! Néanmoins, nous trouvons que les QTE de The Quarry sont assez simplifiés par rapport à Until Dawn et la série Dark Pictures. On vous explique, dans le passé nous avions le droit à une image ralentissant un court instant qui nous imposait d’appuyer sur des boutons, des gâchettes et des directions apparaissant à l’écran…Et bien c’est quasiment fini dans The Quarry ! En effet, Supermassive Games ne propose plus de touches, ni même de gâchettes et les QTE n’utiliseront que les joysticks analogiques de vos manettes. Une simplification pour tenter de séduire les « Teen » pour un jeu d’horreur ? La question reste posée !

Ce n’est pas clair ? On vous explique, si vous êtes en train de courir dans la forêt pour vous enfuir, il vous sera demandé de sauter au-dessus des branches, ou d’un petit ruisseau à ce moment-là, vous verrez apparaître à l’écran une image vous invitant à lever le stick analogique pour sauter au-dessus des obstacles et si vous ne le faites pas à temps, votre protagoniste tombera et la mort vous attrapera peut-être…

La simplification est également présente lors des phases de respirations. Si vous êtes un habitué des jeux de Supermassive, vous devez savoir qu’on demandait d’appuyer à plusieurs reprises sur des boutons pour gérer votre respiration ou pour gérer votre stress et ainsi éviter de vous faire repérer…Et bien tout cela n’est plus d’actualité dans The Quarry où il ne faudra utiliser qu’un seul et unique bouton pour bloquer sa respiration et ne pas se faire repérer par un ennemi ou autre chose.

Imaginez, on vous suit, vous vous cachez dans une armoire et là une personne malveillante entre dans la pièce. A ce moment-là, vous verrez un écran apparaitre vous invitant à appuyer sur le bouton A sur Xbox, ou croix sur PlayStation avec un contour rouge indiquant le moment où il faut relâcher la touche…Au début cela paraît confus, mais une fois le système de respiration compris, vous vous apercevez que cela est bien plus simple que dans les jeux du passé de la même firme.

Pour finir, The Quarry nous propose une voyante qui distillera quelques informations durant toute l’histoire et apparaitra à chaque fin de chapitre pour vous aider à comprendre ce qu’il se passe…Elle vous proposera de révéler l’un des futurs possibles grâce aux cartes de tarots trouvées dans le jeu. Maintenant, à vous de voir, si vous souhaitez être aidé par la voyante, qui vous montrera dans la plupart du temps des visions horrifiques ou si vous ne souhaitez rien savoir et continuer l’aventure à votre guise ? La question reste posée !

Maintenant que nous avons parlé du gameplay et du scénario, on va partir sur les modes de jeux disponibles.

Les différents modes 

The Quarry est avant tout un jeu solo où l’on vous proposera de faire des choix moraux, d’enquêter, de combattre des ennemis et de tenter de survivre. Néanmoins, les développeurs de Supermassive Games proposent également d’autres choix, comme la possibilité de jouer à The Quarry en coopération à deux joueurs en local ! Ici, il faudra se passer la manette à tour de rôle et chacun des joueurs fera ses propres choix narratifs et ses propres QTE ! Est-ce qu’un membre de votre famille ou un ami va faire un mauvais choix amenant à la mort l’un des personnages du jeu ? C’est fort possible…Mais de toute façon, même en jouant en solo, il est quasiment impossible de finir le jeu sans tuer au moins une personne…Du coup, on ne peut pas en vouloir à la personne jouant en coopération avec nous, n’est-ce pas ?

A coté de cela, The Quarry propose un mode nommé cinéma nous proposant trois scénarios :

  • Tout le monde survit aux horreurs d’Hackett’s Quarry
  • Tout le monde meurt aux horreurs d’Hackett’s Quarry
  • Chaise de réalisateur
  • Et en bonus le festival du gore

Les deux premiers scénarios proposent de sauver ou de tuer l’ensemble des protagonistes et se regardent assez facilement ! Oui, nous avons bien dit se regardent et non se jouent, car le mode cinéma permet de regarder un film sans effectuer le moindre choix, ni même effectuer un QTE, mais se regarde comme un film au cinéma.

La chaise de réalisateur propose de son côté de faire des choix comme pour la campagne solo classique.

Pour finir, le festival du gore proposera les pires morts des pauvres moniteurs présents sur le camp d’Hackett’s Quarry et l’on invite les âmes sensibles à ne pas s’y rendre.

Un jeu d’horreur parfait ?

The Quarry Si The Quarry propose des graphismes de hautes qualités, une bande son effrayante et un scénario de qualité avec de nombreux embranchements ! Est-ce pour autant un jeu parfait ? Pas vraiment…Si l’on apprécie l’expérience de jeu et le gameplay ayant déjà fait ses preuves sur Until Dawn ou encore The Dark Pictures, on ressent malgré tout quelques lacunes ici et là.

La première est sans aucun doute l’enfermement du joueur dans une trame scénaristique et dans un jeu de couloirs. Si l’on subit le script du jeu avec plaisir, on aurait aimé un peu plus de liberté de la part des personnages que nous dirigerons et malheureusement cela ne sera pas le cas !

Un exemple, le camp d’Hackett Quarry étant prés des bois, on aurait aimé pouvoir se balader dans une nature plus ouverte plutôt que de rester bloqué sur deux chemins ! Il Malheureusement, ce genre de cas se reproduira de nombreuses fois et si l’on comprend qu’il est plus facile de compter une histoire en lieu fermé, on aurait apprécié un peu plus d’ouverture.

A côté de cela, on regrette également quelques passages du jeu trop limité où il ne se passe quasiment rien et où l’on enchaîne quelques discussions assez creuses avec les divers protagonistes de l’histoire !

Pour finir, on répétera un peu ce que nous avons dit dans le paragraphe du dessus avec la simplification des QTE qui ne plaira pas à l’ensemble des joueurs. Est-ce pour toucher un nouveau public ? La question reste posée !

Conclusion 

Avec The Quarry, la firme Supermassive Games nous entraîne dans un jeu au scénario impeccable, avec des graphismes de hautes qualités, une bande son effrayante ! Le scénario propose quelques rebondissements pouvant surprendre les fans du genre et les choix narratifs, ainsi que les QTE auront une incidence directe sur le scénario ! Est-ce que vous arriverez à découvrir toutes les fins ? La question reste posée.

Malgré toutes les qualités du jeu, certains joueurs regretteront la simplification des phases de QTE, ainsi que des dialogues par moment trop creux et pas forcément aussi mature que les autres jeux de la firme ! Mais avec ses nombreuses fins disponibles, un gameplay pouvant osciller via vos choix et la possibilité d’y jouer seul ou à plusieurs, The Quarry reste une aventure à effectuer pour tout fan d’horreur qui se respecte.

Chez GeekNPlay, nous retournons dans The Quarry une nouvelle fois et cette fois-ci nous tenteront de sauver l’ensemble des moniteurs qui n’ont pas survécu lors de nos premiers runs.

*Test effectué sur la version Xbox Series

 

Quelques captures maison de The Quarry

The Quarry

7.8

Note

7.8/10

POINTS POSITIFS

  • Un scénario avec quelques rebondissements
  • Des graphismes de toutes beautés
  • Les choix narratifs cornéliens
  • De nombreux fins disponibles
  • Une bonne rejouabilité

POINTS NÉGATIFS

  • On aurait aimé un monde plus ouvert
  • Quelques environnements trop sombres
  • Une simplification des QTE
  • Le jeu manque de rythme par moment
  • Quelques dialogues creux...
Qu'en pensez-vous ?
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire