TEST – Super Monkey Ball: Banana Mania

Partager sur les réseaux sociaux :


Super Monkey Ball: Banana Mania

Super Monkey Ball: Banana Mania est un jeu édité par Sega sortie le 1er octobre 2021 sur PlayStation 5, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series,X/S et PC ! Que vaut cet opus ? La réponse ci-dessous.

Rétrospective

Super Monkey Ball Banana ManiaAvant de vous parler du jeu en lui-même, il est bon de savoir que Super Monkey Ball: Banana Mania est un opus qui célèbre le 20eme anniversaire de la série et qu’il recompile les trois premiers épisodes qui avaient su séduire les joueurs du monde entier que cela soit en arcade ou sur console.

Car oui, si le jeu est dorénavant connu sur les consoles de salon et sur PC, la série a débuté dans l’une des salles d’arcade de SEGA en juin 2001 avant de se faire connaitre du grand public sur la Nintendo Game cube quelques mois plus tard.

Dans un premier temps, les joueurs les plus jeunes ont vite été séduits par la série Monkey Ball qui présente des singes tout mignons enfermés dans des boules …Malheureusement, si le jeu semble sympathique, coloré, mignon et séduisant au premier abord, il n’en reste pas moins que la cible n’est pas forcément les enfants, mais les joueurs fans de die and retry…Car oui, dans Monkey Ball vous allez mourir de nombreuses fois et ce n’est pas l’opus anniversaire qui dérogera à cette règle !

Vous êtes mort !

Non, vous n’êtes pas dans un Dark Souls, même si vous allez sans doute mourir autant de fois que dans le jeu de From Software ! Vous l’avez compris, malgré l’aspect mignon, le jeu de SEGA se veut punitif…Mais est-ce que cela veut dire que le contenu est réduit, car le jeu est difficile ? Pas vraiment, car Super Monkey Ball: Banana Mania propose plus de 300 niveaux et labyrinthes recréés de la trilogie initiale, ainsi que 12 Party Games divertissants jouables de 2 à quatre joueurs.

Dans un premier temps, nous jetons notre dévolu sur la campagne solo du jeu et ses 300 niveaux à finir ! Pour le coup, SEGA propose une histoire assez simpliste mettant en avant le redoutable Dr Bad-Boon qui décide de voler toutes les bananes du monde en les retirant d’AiAi et de toute sa clique ! Bien évidemment, vous ne vous laisserez pas faire et c’est à ce moment précis que vous déciderez de parcourir les innombrables mondes dans le but de récupérer les bananes et de vaincre le docteur fou !

Mais le tout ne sera pas une balade de plaisance, car les 300 niveaux sont regroupés en dix mondes avec une difficulté allant crescendo. Si au début on ne fait que suivre une ligne droite, par la suite, il y aura des obstacles, des virages, des trous, des passages givrés, des plates-formes mobiles et bien d’autres pièges ayant comme but de vous empêcher de franchir la ligne d’arrivée.

Le truc, c’est que dans Monkey Ball, vous ne dirigez pas vraiment le personnage, mais vous dirigez le plateau qu’il faudra incliner ou pas pour faire accélérer ou ralentir le petit singe sur la piste…Le petit singe ou un autre personnage, car Super Monkey Ball: Banana Mania permet de déverrouiller au fil de l’aventure de nombreux personnages et même quelques guest comme Sonic ou Tails pour ne citer qu’eux !

Vous l’avez compris, le jeu est complet, mais celui-ci a-t-il évolué depuis son premier opus en 2001 ou pas du tout ? Alors, oui car SEGA refait l’intégralité des niveaux sur un nouveau moteur graphique et le jeu bénéficie de tous les ingrédients du passé, mais agrémenté d’un graphisme plus fin et de quelques modifications de niveaux qui plairont ou pas aux puristes.

Banana

Super Monkey Ball Banana ManiaNon, ce n’est pas un minions qui crie Banana, mais des bananes qui sont le symbole de la série ! Dans Super Monkey Ball, les bananes ont toujours une place importante même s’il n’est pas forcement nécessaire de tous les attraper pour déverrouiller le niveau suivant.

Dans Super Monkey Ball: Banana Mania, le but premier sera de franchir la ligne d’arrivée et cela vous procurera de l’argent que vous pourrez dépenser de plusieurs façons en achetant de nouveaux personnages, de nouveaux skins (habit), des bananes colorées…Mais on vous invite fortement à économiser 30 000 pièces au début de l’aventure pour déverrouiller « le saut » …Sinon, votre personnage ne fera que glisser de plateforme en plateforme, sans pouvoir atteindre les hauteurs !

Cela peut vite devenir problématique, car Monkey Ball propose des niveaux réellement tortueux et bénéficier d’un saut peut vous permettre d’atteindre l’objectif plus facilement ou de vous sauver la vie en sautant sur une plateforme en mouvement.

Car comme, je vous l’annonçais dans le premier paragraphe, le jeu propose 300 niveaux et certains proposent des plateformes mobiles, d’autres des miroirs de téléportations et bien d’autres choses encore…Mais SEGA est fourbe, car pour finir certains niveaux il faudra trouver des boutons à activer pour faire ralentir des plateformes et ainsi pouvoir passer jusqu’à la ligne d’arrivée…Vous pouvez toujours forcer le passage si vous le souhaitez, mais cela finira sans doute par une chute fatale.

Là je vois sans doute certains joueurs n’ayant jamais osé approcher la série se demander et si je reste bloquer dans un niveau que faire ? Et bien, il existe deux solutions, la première sera d’activer le mode aide qui vous indiquera le chemin à emprunter via de grosses flèches jaunes…Et malgré cela, vous risquez de mourir…Cela a l’air simple avec un chemin balisé, mais ce n’est pas forcément le cas ! Bien conscient de cela, les développeurs ont ajouté dans « le mode aide » un slow option qui permet de ralentir le temps et votre personnage pour pouvoir passer les chemins tortueux plus facilement. Si malgré l’aide proposée, vous n’arrivez pas à franchir la ligne d’arrivée, il sera possible de passer le niveau pour atteindre le prochain, mais cela ne sera pas gratuit et il faudra dépenser votre argent durement gagné dans les épreuves précédentes.

Un mode solo dantesque et un mode multijoueur bien sympathique

Si le jeu propose 300 niveaux dans la campagne solo, les développeurs n’ont pas oublié les personnes qui aiment jouer à plusieurs en intégrant 12 Party Games divertissants jouables jusqu’ à 4 joueurs en local. Vous souhaitez en savoir plus ? Alors, voici un listing des mini-jeux présents dans Super Monkey Ball: Banana Mania :

  • Course de singes : Une sorte de Mario Kart like avec des singes dans des boules. Le but est de franchir la ligne en première position.
  • Boxe de singes : Mini jeu permettant de se boxer jusqu’à quatre joueurs avec des items bonus qui ont du punch.
  • Billard de singes : Un in jeu mettant en scène des queues, des boules et des singes…Le but étant de jouer au billard et votre personnage fera l’office de la boule blanche.
  • Cible Singe : Mode de jeu assez compliqué où votre personnage est projeté dans les airs et devra atterrir sur une cible avec des points en plein milieu de l’océan.
  • Bowling de singes : Vous connaissez le bowling dans Wii Sports ? Et bien, cela n’a rien à voir … Ici, il faudra se montrer vif pour réussir un strike !
  • Golf de singes : Ici, vous pourrez enchainer 18 trous que cela soit dans un mini-golf ou dans des parcours de golf classique.
  • Bateau de singes : Vous aimez ramer ? Si la réponse est positive, ce mode est pour vous, car ici il faudra sortir les rames et descendre les rapides le plus vite possible.
  • Tir de singes : Vous connaissez les vieux jeux d’arcade avec un pistolet comme House of Dead ! Le tir de singe reprend le principe où il faudra abattre des ennemis à l’écran, recharger son arme et tirer de temps a autres sur les items bonus à l’écran. Allez-vous survivre jusqu’à la fin de la vague ?
  • Combat de singes : Ce party game envoie les singes dans les airs armés d’armes et le but sera de s’entretuer dans la bonne humeur et de finir avec le maximum de points possible.
  • Foot de singes : Un jeu de foot très arcade qui offre un moment de plaisir immédiat.
  • Baseball de singes :  Un match de baseball résolument différemment mais bien sympa à jouer
  • Tennis de singes : Ici, on peut jouer en simple ou en double ! Si le tennis reste sympathique, les mini freeze après avoir effectué les frappes pourront faire enrager certains joueurs….

A côté de cela, Super Monkey Ball: Banana Mania propose des défis en ligne classés, plus de cent objets personnalisables et cinq modes bonus .

Un opus anniversaire parfait ?

Super Monkey Ball Banana ManiaOn aurait bien aimé dire que c’est le cas, tant Super Monkey Ball: Banana Mania est généreux mais cela ne l’est pas, car certains reproches du passé sont toujours présents en 2021. Le gros problème du jeu est la caméra et cela est assez déroutant pour un titre demandant une précision au millimètre prés…Et pourtant, il ne sera pas rare de ne rien voir et de ne pas percevoir un plan dans sa globalité vous faisant échouer votre tentative de passage de niveau !

C’est dommage, car les développeurs sont bien conscients du problème, car la caméra a été considérablement améliorée par rapport à l’original, mais celle-ci reste malgré tout problématique à notre plus grand regret !

En dehors de cela, on pourrait également dire qu’il s’agit d’un remake un peu facile, car si le jeu bénéficie d’images en 4K et 60 images par secondes sur PC, PlayStation 5 et Xbox Series X, on regrette néanmoins de ne pas retrouver d’ombres, d’éclairage dynamique ou encore de ray-tracing sur certains passages glissants. Oui, on chipote un peu, mais l’on se dit que cet opus aurait pu être quasi parfait avec ses quelques ajouts supplémentaires.

Pour le reste, nous n’avons pas forcement de grandes critiques à faire sur le jeu, car la jouabilité est intuitive et permettra à n’importe qui de se lancer dans le jeu …Mais peu le finiront, car la difficulté de Super Monkey Ball: Banana Mania est élevée !

Conclusion

Super Monkey Ball : Banana Mania est une compilation anniversaire des plus réussie qui permettra aux fans de la licence d’apprécier comme il se doit l’expérience remise au gout du jour. Au programme, le jeu est conséquent avec 300 niveaux à finir, 12 mini-jeux à jouer en local ou encore des missions en ligne à effectuer. Avant de foncer tête baissée acheter le jeu, on souhaite vous rappeler qu’il ne faut pas se fier à l’univers mignon du jeu, car le titre propose une difficulté relevée et amèneront certains joueurs à abandonner l’expérience…A vous de voir, si vous avez la banane pour réussir l’intégralité du jeu ? Mais vous seul avez la réponse et pour finir le jeu, il faudra se montrer malin comme un singe. Chez GeekNPlay, on avoue que l’on a perdu quelques cheveux lors de certains niveaux, mais comme dit le proverbe, qui aime bien châtie bien et cette citation va à merveille au titre de SEGA où l’on apprécie réellement chaque instant passé dessus.

Super Monkey Ball Banana Mania

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Une maniabilité instinctive
  • Plus de 300 niveaux
  • Beaucoup de contenu, y compris des objets de collection, des défis et des modes secondaires
  • Une expérience arcade que l'on ne retrouve nul par ailleurs
  • Un die and retry mignon

POINTS NÉGATIFS

  • Une caméra toujours capricieuse
  • L'obligation de devoir acheter le saut à 30 000 pièces
  • Pas de vrai jeu en ligne

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire