TEST – Super Mario 3D All-Stars

Bomboy
1 0
Temps de lecture:12 Minutes

Pour fêter dignement les 35 ans de Mario, Nintendo a décidé de sortir une compilation anniversaire nommé Super Mario 3D All-Stars sur Nintendo Switch. Que vaut cette compilation ? La réponse ci-dessous.

Que propose cette compilation ? Celle-ci permet aux joueurs de découvrir ou de redécouvrir 3 hits avec Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy ! Trois gros hits du passé qui n’ont que peu évolué dans cette compilation pas évidente à évaluer ! Pourquoi ? Car, il faut garder à l’esprit la valeur des titres individuels contenus dans cette cartouche ! C’est pour cela que nous diviserons notre test en trois parties pour chaque jeu présent dans Super Mario 3D All-Stars.

Super Mario 64 – La révolution du jeu de plateforme avec la 3D.

Si Super Mario 64 peut sembler avoir mal vieilli en 2020, il est bon de se rappeler que le titre sorti à l’origine sur Nintendo 64 fut une véritable révolution et que celui-ci à poser les bases des jeux de plateforme en 3D. Il a été le pionnier des plateformes 3D et, encore aujourd’hui, près de vingt-cinq ans plus tard, il est considéré parmi les grands titres à raison ou pas ? La question mérite d’être posé !

Car si Super Mario 64 faisait rêver l’ensemble des joueurs à sa sortie sur Nintendo 64, le jeu n’a pas bougé d’un iota dans cette compilation ou il faudra une nouvelle fois délivrer la princesse Peach ! En 2020, il est toujours intéressant de jouer avec Mario et d’explorer d’innombrable niveau mais le sentiment de liberté semble restreint !

D’ailleurs, parlons-en du château qui fut lui aussi une mini-révolution, car celui-ci se comportait comme un HUB central ou le joueur pouvait aller et venir comme bon lui semble dans les tableaux du château ! Bien évidemment pour explorer la plupart des tableaux, il faut ouvrir les portes et pour cela avoir des étoiles récupéré ici et là! Néanmoins, le joueur n’était pas obligé de choir un chemin prédéfini et pouvait allez et venir d’un tableau à l’autre et cela est encore le cas en 2020.

De plus Super Mario 64, propose des objectifs cachés, comme la recherche de boutons qui ne sera pas évident à trouver pour les novices…Aujourd’hui, le joueur ira voir sur YouTube, là où les anciens passaient des heures à les chercher manette en main.

Vous l’avez compris, Super Mario 64 reste fidèle à lui-même avec des niveaux variés, un hub central et une histoire de princesse. Mais quand est-il de la maniabilité en 2020 ? Disons-le clairement, celle-ci a vieilli ! Bien sur Mario répond aux doigts et a l’œil à nos mouvements, mais celui-ci devra faire des détours pour tourner ou ne pourra pas repartir en arrière avec un saut bondissant comme les opus actuels.

Pire dans Super Mario 64, le titre garde les défauts du passé avec quelques soucis de camera ici et la qui pourra en rebuter plus d’un …Certes, la caméra est libre et vous pouvez la bouger comme bon vous semble, mais celle-ci a tendance à se bloquer dans les coins ! Au final, on apprécie de retrouver Super Mario 64 dans cette compilation, néanmoins ne vous attendez pas à un remaster, car ici il s’agit d’un portage des plus classique sans travail de fond derrière !

Le jeu reste excellent, néanmoins celui-ci a vieilli et cela n’a rien d’étonnant, car cet opus à 23 ans…

Super Mario Sunshine – Un Mario résolument diffèrent

Mettre Super Mario Sunshine dans la compilation anniversaire sur Nintendo Switch est une bonne idée tant l’opus fut peu joué ! Pourquoi ? Car celui-ci est sortie sur la Nintendo GameCube qui s’est vendu à 25 millions d’unité dans le monde…Autant dire que nous sommes bien loin des 100 millions de Wii, voir du carton planétaire de la Nintendo Switch actuellement !

Alors, c’est avec un plaisir non dissimulé que nous engageons Super Mario Sunshine qui n’a connu aucun portage jusqu’à ce jour ! Ici, l’histoire est un peu différente, car la princesse Peach ne se fait pas enlever dès le début et surtout parce que notre Mario sera considéré comme un criminel ayant souillé l’ile Delfino…

Au programme, notre héros se verra fourni un Splac-3000, un joli jet d’eau parlant qui peut aider Mario dans son aventure avec différents pouvoirs.

La structure du jeu reste essentiellement celle de Super Mario 64 : un hub principal qui s’avère être l’ile Delfino, qui relie les différents niveaux du jeu, chacun hébergeant une bonne variété de missions. D’ailleurs, il est bon de noter que le HUB central sera à nettoyer avec votre jet d’eau et que celui-ci cache différents items…A vous d’explorer les lieux pour les trouver.

Ici, il ne faudra pas foncer dans des tableaux, mais dans des « M » majuscule en peinture pour évoluer. Autant le dire tout de suite, l’ile vous propose de la variété avec les hôtels hantés, les parcs d’attractions, les chantiers de construction ou encore des collines herbeuses, voir des marécages ! Vous l’avez compris, Super Mario Sunshine se veut dépaysant et ça c’est une bonne surprise !

La deuxième surprise, c’est que le titre est résolument diffèrent des autres, mais qu’il reste malgré tout sur une continuité ! Certes, vous avez un jet d’eau pour nettoyer les environnements ou combattre les ennemis. Néanmoins, il sera possible de récupérer des pièces, d’attaquer les ennemis avec vos fesses et de combattre des boss comme dans la plupart des opus de la série.

La différence étant qu’ici il ne faudra pas récupérer des étoiles, mais des soleils gardiens et toutes les pièces bleues, principaux objets de collection de cet épisode. Notez que Super Mario Sunshine est célèbre pour son niveau de difficulté et cela n’a pas bouger en 2020. Soyons clairs, terminer l’aventure principale ne vous posera pas trop de problèmes, mais si vous voulez viser à 100%, des défis vraiment exigeants vous attend !

Notez également que le Splac-3000 ne permet pas seulement de combattre les ennemis ou encore de nettoyer les environnements, car celui-ci peut également se transformer permettant d’autre manœuvre ! Un exemple, il sera possible de transformer votre jet d’eau en réacteur dorsal, mais pas que…Pour le reste, on vous laisse tester le titre pour ne pas trop vous spoiler !

Au niveau de la finition ? Super Mario Sunshine reste très agréable à jouer, même si le titre n’a pas connu de mise à jour significatif. Néanmoins, on apprécie l’aventure et cela permettra certainement à de nombreux joueurs de découvrir le titre ! N’est-ce pas ?

Super Mario Galaxy – L’aventure la plus épique

Certainement, l’opus le plus récent de la compilation, car Super Mario Galaxy est sorti en 2007 sur la Nintendo Wii…Certains joueurs pestent le choix de Nintendo et aurait aimé voir débarquer Super Mario Galaxy 2 qui s’avère plus aboutit que le premier opus ! Maintenant, nous ne sommes pas ici pour polémiquer, mais pour donner notre avis : Alors que vaut le titre sur Nintendo Switch ? On vous décortique tout cela ci-dessous !

Notre premier mot qui vient en parlant de Super Mario Galaxy sur la compilation est un choix stratégique ! Pourquoi ? Car Super Mario 64 fourni les bases du gameplay 3D, Super Mario Sunshine une façon différente de jouer via le Splac-3000 et Super Mario Galaxy une expérience lunaire avec comme thème les étoiles !

Ici, les joueurs vont parcourir d’innombrables niveaux dans les étoiles, si les premiers niveaux sont relativement courts, les niveaux suivants seront un peu plus compliqués et plus grands ! La grande force de Super Mario Galaxy c’est de vous retourner le cerveau, car ici le jeu ne connait pas les termes dessus et dessous, car vous pouvez vous balader comme bon vous semble dans la plupart des niveaux !

Mais avant de vous lancer, il faudra les choisir et une nouvelle fois le titre fait appel à un hub central permettant aux joueurs de choisir ce qu’il souhaite faire ! Comme les précèdent opus noté ci-dessus, il faudra avoir un nombre d’Etoiles pour pouvoir déverrouiller les nouvelles zones et les explorer comme bon vous semble !

Ça c’est pour les ressemblances avec les deux autres jeux, néanmoins Super Mario Sunshine s’avère totalement différent, car le titre quitte la structure plate-forme-aventure linéaire par des zones libre qui se succèdent et qui nous accompagnent à la fin du niveau, avec de rares zones optionnelles pour interrompre le chemin.

Vous l’avez compris, ici le titre propose un vrai dépaysement au fil de l’aventure et tout le temps ! Une expérience qui s’avère sympathique sauf si vous souffrez du Joy Con Drift où vous verrez votre Mario tourner en rond sur la galaxy…Là ce n’est pas vraiment un défaut du jeu, mais un souci de manette connu sur Nintendo Switch qui peu pourrir l’expérience de jeu.

Le dépaysement et la conception des niveaux n’est pas la seule différence des autres jeux présent dans la compilation et l’on pourrait également parler de la gravité ! En effet, toutes les galaxies (niveaux) jouent avec la gravité ; ce qui aurait pu être un simple gadget devient souvent le pivot de certains niveaux, certes cela peut être déroutant, mais on s’y habitue assez rapidement.

De plus, Super Mario Galaxy propose de jouer différemment que ce soit en mode portable ou en mode TV ! En portable, il sera possible d’utiliser l’écran tactile pour récupère les fragments d’Etoiles permettant de gagner des vies ou de donner vie à des niveaux en nourrissant divers personnages durant l’aventure ! Si sur le mode portable cela parait facile, il peut l’être un peu moins en mode manette où il faudra utiliser la gyroscopie de celle-ci en pointant un curseur bleu en forme d’Etoile sur l’écran vers les fragments pour les récupérer…Un exercice qui peut s’avérer périlleux lorsque vous êtes attaqué par des ennemis… Mais habituel pour les joueurs ayant fait la version sur Wii.

Pour revenir à Super Mario Galaxy, il s’agit certainement de l’aventure la plus épique et la plus longue de la compilation ! Ici le titre vous demandera de nombreuses heures pour explorer des galaxies, récupérer les étoiles et combattre les ennemis. De plus, certains niveaux bonus demanderont une dextérité a toutes épreuves. Et si vous avez fini Super Mario Galaxy, il est bon de savoir que le titre permet une rejouabilité avec la possibilité de rejouer l’intégralité du jeu avec Luigi. Notez que les niveaux avec Luigi pourront être différents de l’aventure original avec Mario.

Super Mario 3D All-Stars – Une occasion manquée

Vous l’aurez compris : les jeux contenus dans Super Mario 3D All-Stars sont trois chefs-d’œuvre intemporels, qui devraient vraiment être joués par quiconque. Mais est-ce que cette compilation vos 60€ ? N’est-ce pas une compilation un peu « Facile » de Nintendo ? C’est une question que l’on s’est posée, car si les titres restent excellents à jouer, il reste pour la plupart dans leurs jus et n’ont eu quasiment pas d’amélioration !

On aurait adoré voir un Super Mario 64 en remake digne de ce nom avec des graphismes remis au gout du jour, des mouvements du personnage supplémentaires, une meilleure gestion de caméra et une option permettant un changement de graphismes pour passer de l’ancienne à la nouvelle version…Malheureusement cela n’est pas le cas…Dommage !

Il en va de même pour les portages de Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy qui reste super à jouer, mais propose peu d’évolution ! On a l’impression de jouer sur un émulateur avec un filtre HD permettant de lisser les surfaces… Ok, Nintendo a effectué un peu de travail sur cette compilation, comme les Joy Con que l’on peut utiliser à la façon des WiiMote sur Super Mario Galaxy, mais c’est un peu léger, non ?

Vous l’avez compris, les trois jeux sont (re)-proposés sans changements, ni techniques, ni gameplay. Et cela pèse lourdement, en particulier dans le cas de Super Mario 64. Faire trois remakes aurait nécessité beaucoup plus d’argent et de temps, mais il est difficile de ne pas ressentir un goût amer dans la bouche en pensant à ce que Nintendo aurait pu faire plus avec ces titres si elle avait décidé de mettre la main au portefeuille.

De plus, la compilation propose Super Mario Galaxy, mais où se trouve Super Mario Galaxy 2 ? Une question légitime, tant nous avons l’impression qu’il manque un bout à cette compilation ! Est-ce un choix stratégique, car la cartouche n’arrivait pas à faire tenir plus de 3 jeux ou un choix délibéré de Nintendo pour fournir un DLC plus tard ? La question reste posée.

A côté de cela, on pourrait également parler de l’impossibilité de quitter un jeu pour partir sur un autre ! En effet, Super Mario 3D All-Stars ne propose pas une telle option et il faudra éteindre le jeu pour passer d’un Super Mario 64 à Super Mario Sunshine à Super Mario Galaxy ! Frustrant, non ?

Pour finir, on note également l’absence de bonus en dehors des 3 CD OST jouable a l’écran titre du jeu qui permet à tout a chacun de se relaxer avec les différentes bandes-son excellentes des trois opus ! Malheureusement, on trouve cela un peu léger et l’on aurait aimer avoir des bonus comme des images à débloquer, des carnets de développeurs, des anecdotes, mais ici on ne trouvera rien de tout cela…dommage !

Conclusion 

Piouff, il est difficile de noter une compilation qui est à la fois un véritable chef d’œuvre et en même temps un portage simpliste de Nintendo. On ne va pas conclure sur une note négative et je pense que vous l’avez compris dans notre test que tout n’est pas parfait…Néanmoins, les trois titres restent et resteront des chefs-d’œuvre qu’il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie ! Alors, oui certains jeux ont plus vieilli que d’autres, oui le prix est peut-être un peu élevé pour cette compilation, mais ne pas l’avoir serait un crime pour tous les joueurs qui se respectent ! Dans tous les cas, Super Mario 3D All-Stars reste une valeur sûre et vous permettra de découvrir ou redécouvrir des classiques de Nintendo, le tout avec une maniabilité aux petits oignons et avec des OST de qualités. Maintenant, c’est à vous de voir si vous pensez que cette compilation vaut 60euros ou pas…Dans tous les cas, il faudra se dépêcher, car Super Mario 3D All-Stars ne sera accessible à la vente jusqu’au 31 mars 2021 !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Super Mario 3D All-Stars

7.5

Note

7.5/10

POINTS POSITIFS

  • Trois hits réunis dans une compilation
  • De nombreuses heures pour les finir
  • Les trois BO à écouter à l'accueil
  • Un lisage HD
  • Le Joy Con utilisable comme la Wii Mote dans Super Mario Galaxy

POINTS NÉGATIFS

  • Une compilation facile
  • Les bande noires en haut et en bas de l'écran
  • L'impossibilité de changer de jeu sans quitter
  • L'absence de bonus
  • On aurait aimé plus d'améliorations

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

Ride 4 - Enfin disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC ... Let's Ride !

Milestone vient d’annoncer que RIDE 4, le dernier opus de la franchise favorite des passionnés de motos, était désormais disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC via Steam. RIDE 4 est également en route vers les consoles de nouvelle génération, et arrivera sur PlayStation 5 et Xbox Series X le 21 janvier 2021. Les […]