TEST – Stranded Sails – Explorers of the Cursed Islands

Stranded Sails

Développé par Lemonbomb Entertainment et édité par Merge Games, Stranded Sails – Explorers of the Cursed Islands vous propose d’embarquer pour une expédition en plein mer. Fortement inspiré par les RPGs des années 90, le titre mélange habilement exploration, crafting et survie. Mais cela suffira t’il à faire de ce jeu un raz de marée ou va t’il tout simplement boire la tasse ? Pour le savoir, il va falloir embarquer à bord de notre nouveau test !

Le radeau de la méduse…

Stranded SailsStranded Sails vous place donc dans la peau d’un moussaillon prêt à quitter sa ville natale. Fils du Capitaine Charles, les deux hommes et leur équipage veulent prendre le large afin de recommencer une nouvelle vie. Bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu et leur navire va subir le courroux de Poséidon. Après la tempête, nous retrouverons notre jeune mousse sur une île qui semble déserte au premier abord. Entouré des restes de ce qui fut autrefois son bateau, votre apprenti marin (que vous pourrez nommer comme bon vous semble) va devoir partir à la recherche de son père et de son équipage mais aussi et surtout…survivre !

Voilà de quoi poser les bases de ce jeu d’aventure et d’exploration. Au premier regard, on ne peut s’empêcher de reconnaitre que le titre est très coloré et qu’il pourra plaire aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Le style graphique enfantin ressemble d’ailleurs quelque peu à The Legend of Zelda : Phantom Hourglass et ce pour notre plus grand plaisir ! Et la ressemblance ne s’arrête pas là. En effet notre héros, ou notre héroïne selon le choix effectué au départ ne parle pas et ne dispose d’aucune ligne de dialogue. Mais vous allez voir, vous n’allez pas en avoir besoin.

Il y a le ciel, le soleil et la mer…

Stranded SailsSuite à votre mésaventure donc, vous vous retrouvez sur une île déserte à la recherche de survivants. Après quelques pas, vous allez tomber sur une tête familière et trouver le premier membre de votre équipage. Vous l’aurez compris, il va falloir tous les retrouver car ils sont tous éparpillés sur les différentes îles de l’archipel. Mais en premier lieu, ce n’est pas cela qui va vous préoccuper. Nous sommes ici sur un jeu d’aventure et de gestion basé sur la survie. Si cette dernière semble minimaliste, c’est bien elle qu’il faudra avoir à l’œil en permanence. En effet, chaque pas vous coute un peu d’énergie et par conséquent, chaque action aussi. Il va falloir agir vite et bien pour éviter de griller au soleil et éviter ainsi  la famine et l’exténuation. Heureusement, ou malheureusement c’est au choix, perdre toute son énergie vous fera simplement tomber dans les pommes et retourner à votre base. On pourrait regretter le fait de ne pas avoir de pénalités temporaire mais au fond, on sent que le jeu se veut accessible aux plus jeunes et finalement ce n’est pas si mal.

Pour maintenir votre jauge d’effort, il va donc falloir vous nourrir et/ou vous reposer. Par chance, dans les premiers membres de votre équipage que vous allez devoir “sauver”, vous trouverez la fermière ! Celle-ci vous donnera quelques graines que vous devrez alors planter et cultiver dans la parcelle prévue à cet effet. Car oui, sur l’ile ou vous avez atterri, il y avait déjà une parcelle de terre prête à accueillir vos récoltes. Autant vous le dire tout de suite, vous allez devoir en prendre soin de ce lopin de terre si vous voulez survivre. Chaque ingrédient que vous ramasserez pourra par la suite se planter afin d’être cuisiné. Quand vous commencerez à avoir plusieurs légumes, vous allez devoir créer des recettes qui vous donneront plus ou moins d’énergie.

Le pied dans le plat !

Stranded SailsC’est là le premier problème du jeu. La création des recettes se fait d’une manière assez laborieuse et le mélange des ingrédients n’est pas toujours logique. À vous de trouver la bonne combinaison pour débloquer les différentes recettes. Pour vous aider, des petits icônes vous indiqueront si les ingrédients vont ensemble et si ils sont à la bonne place…un peu comme une partie de Mastermind. pour planter des graines, vous devrez au préalable creuser des trous. Une fois la culture lancée, il faudra penser à les arroser régulièrement si vous ne voulez pas voir vos efforts faner. Toutes ses actions demandes de l’énergie et vous vous retrouverez bien souvent à faire des allers-retours jusqu’à votre lit pour vous reposer. On entre ainsi dans une spirale infernale puisque si vous dormez, le temps s’accélère et vous devrez alors arroser vos légumes à votre réveil ce qui vous coutera de l’énergie etc…

Quand votre barre sera pleine, il faudra alors parler à votre équipage qui vous donnera des missions à travers les différentes îles de l’archipel. Le plus souvent, il s’agit de crafter quelque chose ou retrouver tel ou tel objet ici et là. Il faut donc être assez organisé pour ne pas tomber de fatigue en pleine expédition et se retrouver au pied du lit à devoir refaire le trajet. Chaque île possède sa propre flore et son environnement bien distinct. On ne s’ennuie pas et c’est un régal de passer d’un port abandonné à une zone marécageuse tant les décors sont bien réalisés. De plus, vous ne pourrez pas tout explorer dès le début. Il vous faudra le bon outil afin de progresser dans l’aventure et ainsi voir votre campement évoluer. Car oui, pendant votre absence, votre équipage commencera à s’adapter à sa nouvelle vie et s’amusera à décorer votre base. Même si cela n’affecte pas le jeu, c’est toujours agréable à voir.

Qui veut la paix…prépare à manger…

Stranded SailsStranded Sails se veut vraiment pacifiste. Si la survie est le maitre mot du jeu, à un moment de l’aventure vous allez pouvoir fabriquer une épée. Sur ce point, nous sommes bien loin d’un Zelda ou d’un Dragon Quest. Les combats ne sont pas vraiment nombreux et permettent seulement d’apporter un peu de piment à votre quête. C’est dommage, on sent qu’il manque quelque chose à ce niveau. Il fallait soit zapper ce concept ou alors tenter de l’exploiter un peu plus pour qu’il devienne un peu plus intéressant. Encore une fois, le titre s’adressant aussi bien aux plus jeunes qu’aux adultes, ne vous attendez pas à du challenge. Mais on ne va pas en faire tout un plat (c’est déjà assez long à préparer). Vous allez pouvoir vous prendre pour Indiana Jones avec votre chapeau et votre sabre dans les grottes !

Conclusion :

Stranded Sails – Explorers of the Cursed Islands est un très bon jeu d’aventure et de gestion. La survie prend une bonne place dans l’aventure et tout est très bien dosé..hormis les combats. Le titre est très coloré et reste très agréable à regarder et à faire. Comptez une dizaine d’heures pour en venir à bout. Cela peut paraitre court mais il est vrai qu’à un moment, la lassitude se fait sentir avec tous les allers-retours entre votre base et le lieu que vous voulez visiter. Très coloré, Stranded Sails adressera aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Son style graphique fortement inspiré par Phantom Hourglass et son aventure relaxante en font un titre qui n’aura probablement pas de mal à trouver son public. Un jeu reposant qui souffre toutefois de quelques ralentissements mais qui saura relaxer petits et grands.

Stranded Sails – Explorers of the Cursed Islands

8.5

Note

8.5/10

POINTS POSITIFS

  • Très coloré et relaxant
  • Simple à prendre en main
  • Entièrement en français
  • Mékange de farming et d'exploration efficace
  • Une très bonne aventure

POINTS NÉGATIFS

  • Des combats inutiles
  • Un peu trop simple
  • Un système de recettes un peu brouillon
  • Un peu trop court

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire