TEST – Serious Sam Collection

Partager sur les réseaux sociaux :


Serious Sam Collection

Le célèbre héros des années 2000 vient à nouveau nous gratifier de son aide sur les consoles current-gen en débarquant dans une collection regroupant les 3 premiers opus de sa saga et les DLC “The Legend of the Beast”” et “Jewel of the Nile”. Un bon FPS à l’ancienne, dans la lignée de Quake ou de Duke Nukem. Mais si Sam “Serious” Stone semble avoir perdu de son charisme avec le dernier épisode en date (Serious Sam 4), Serious Sam Collection reprend l’ambiance bizarre et complètement allumée qui a donné à la série son charisme et qui a permis à Croteam de se faire une place entre les mastodontes du genre ! Alors forcément, chez GeekNplay on ne pouvait pas passer à coté de cette compilation. Reste à voir si Sam Stone a toujours autant de répondant face aux monstres !

C’est pas ma guerre !

Pour situer un peu le personnage, il faut comprendre un peu sa situation….. et commencer par le premier épisode. Sorti en 2001, Serious Sam : Premier Contact est donc le premier “gros” projet de Croteam qui verra naître un des héros les plus courageux des années 2000 : Sam “Serious” Stone. Notre homme est donc envoyé en Égypte ancienne pour combattre une invasion extraterrestre et essayer de retrouver Mental, le chef ennemi originaire de la planète Sirius. Il visite divers lieux célèbres tels que LouxorKarnak et les environs de la grande pyramide de Gizeh. Dans Serious Sam : Second Contact, Sam se retrouve successivement projeté en Amérique centrale à l’époque des Mayas, à Persépolis, et enfin dans la Pologne médiévale. Avec Serious Sam 3 : BFE, Sam combat les troupes de Mental, en Égypte, à notre époque. Le jeu se déroule en réalité avant le premier épisode de la série et fait donc office de préquelle. Avec son système très bourrin et ses vagues d’ennemis, la série laisse très peu de répit aux joueurs et si dans les années 90/2000 c’était monnaie courante, celles et ceux qui découvrent la franchise pour la première fois pourrait vite se retrouver submergés. Heureusement, il est possible de jouer avec la difficulté pour ne pas faire de ce défouloir une visite en Enfer…

Mais, après tout, c’est aussi ça l’ambiance de “Serious Sam“. Un jeu nerveux, au gameplay minimaliste, mais à l’efficacité reconnue. Le principe est très simple et les touches peu nombreuses ? On avance, on tire, on recharge et on recommence. Le chemin est assez simple à suivre, on se perd très rarement et on tombe sur des monstres de plus en plus bizarre (et fort). Le tout dans une ambiance survoltée et déjantée jouable aussi bien en solo qu’en multijoueur (y compris en écran splitté !). L’occasion d’évoluer en 3D et en HD dans les décors de l’Egypte antique, de l’Amérique du sud ou encore dans de vastes villes modernes et de dézinguer des “trucs-qui-court” à coups de fusil à pompe ou de lance-roquettes ! Car effectivement, à l’instar de Postal (en beaucoup moins trash), le jeu ne fait pas dans la subtilité. Et même si les années passent, la franchise s’est considérablement modernisée avec le temps. Le premier volet n’a pas perdu son charme et bénéficie toujours d’une efficacité évidente. Les textures sont également plus fines et cette version intègre de nouveaux effets dont des reflets à la surface de l’eau. Avec Serious Sam HD : The Second Encounter, on quitte l’Egypte pour les temples Mayas et le changement et tout aussi dépaysant. Toujours aussi “old-school” que la version 2002, les nouvelles péripéties de Sam permettent d’enchaîner toujours plus rapidement les skills et de découvrir des ennemis toujours plus spectaculaires. On terminera donc ce “bundle” avec Serious Sam 3 : BFE publié initialement sur PC en 2011. Plus moderne que ses prédécesseurs, Sam Stone est de retour avec des armes en pagaille et des ennemis à foison.

Allô Houston ?

Si l’humour des années 90/2000 est forcément de la partie, certains joueurs pourraient trouver Sam Stone un peu lourd avec les années. De plus, à l’heure ou les grosses firmes tentent de jouer à celui qui aura le meilleur scénario ou les meilleurs graphismes, Croteam et Devolver Digital préfèrent se contenter de faire plaisir aux fans en proposant un nouveau pack pour l’ancien soldat super entraîné. Mais malheureusement, cela ne suffira pas toujours à nous satisfaire. En effet, les deux premiers volets sont assez datés et sur Xbox One S, nous avons eu quelques ralentissements. De plus, les décors semblent “vides” et le jeu souffre de nombreux clippings et d’aliasing…  Effectivement, Serious Sam n’est pas le genre de jeu ou l’on se pose dans un coin pour admirer la qualité du moteur graphique mais on a parfois du mal à voir la différence entre les premières versions et celles-ci. Pour finir, le jeu est extrêmement répétitif et faire les trois opus à la suite risque de lasser un bon nombre de joueurs. Car comme dit plus haut, le but est toujours le même : avancer, tirer, recharger et continuer… Forcément, après quelques heures, on a envie de faire une “pause”. Heureusement, il est possible de faire l’aventure en mode multijoueur afin de varier les plaisirs grâce au à la fonction “écran splitté”.

 

Conclusion :

C’est donc un résultat mitigé qui attend Serious Sam Collection. Si le côté nostalgique y est pour beaucoup dans la note finale, de nombreuses améliorations seraient nécessaires pour que les jeux puissent faire de l’ombre à une autre saga de la même époque : DOOM. Malgré ses défauts, c’est un cadeau tout trouvé pour ravir les nostalgiques et les amateurs de FPS “bourrins”. C’est toutefois un véritable plaisir de retrouver Sam Stone sur Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch ou encore sur Google Stadia. Il faudra toutefois fermer les yeux sur les nombreux ralentissements et ne pas bloquer sur le clipping et l’aliasing pour apprécier l’aventure. Mais une fois ce détail accepté, on retrouve un personnage bourrin et efficace. Les contrôles à la manette sont intuitifs et le gameplay reste agréable pour qui aime ce genre de distraction. En solo, en local ou multijoueur en ligne, il y a de quoi s’occuper. Maintenant, il faut avoir en tête que vu le concept, le côté répétitif sera forcément marqué. L’ambiance sonore est à la hauteur de la série avec des musiques dynamiques dignes des années 2000 et des répliques cinglantes qui signent parfaitement le côté déjanté de la saga. D’ailleurs, pour en profiter davantage, pensez à activer les sous-titres dans les options ! Cette compilation a aussi l’avantage d’intégrer la partie multijoueur (local en écran splitté ou en ligne). Si vous aimez les FPS à l’ancienne, “Serious Sam Collection” devrait vous combler… même si techniquement, les défauts sont bien présents.

Serious Sam Collection

0.0
6.5

Note

6.5/10

POINTS POSITIFS

  • La nostalgie
  • L'humour
  • L'ambiance
  • Le prix

POINTS NÉGATIFS

  • Trop répétitif
  • Quelques défauts
  • Pas beaucoup d'ajouts
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire