TEST – Saints Row

Partager sur les réseaux sociaux :


Saints Row

Saints Row est une série de jeux vidéo de type open world, qui a connu de nombreux opus avec Saints Row, Saints Row 2, Saints Row: The Third, Saints Row IV et Saints Row: Gat out of Hell ! Aujourd’hui, la licence revient avec un reboot nommé tout simplement Saints Row développé par Volition. Celui-ci est disponible sur Xbox One, Xbox Series X|S, PlayStation 4, PlayStation 5 et sur PC via l’Epic Games Store. Que vaut cet opus ? La réponse ci-dessous.

Un jeu qui ne plaira pas à tous !

Saints RowNotre article arrive un peu tardivement et vous avez sans doute déjà lu des tests de nos confrères avec de très bonnes notes pour Saints Row et d’autres plus mauvaises…Chez GeekNPlay, on comprend un peu tout cela après avoir passé une vingtaine d’heures sur le jeu, et l’on imagine que certains joueurs sont déçus ! Pourquoi ? Car, il est tout simplement impossible de satisfaire l’ensemble des joueurs tant la licence Saints Row se divise en deux catégories ! Le premier opus sorti en 2006 proposait un univers sérieux tentant de faire de l’ombre à GTA, puis le second opus sorti en 2008 fut un peu moins sérieux que le précèdent, puis la licence est partie dans un gameplay plus loufoque avec Saints Row: The Third, Saints Row IV, et nous a même convié en enfer avec Saints Row: Gat out of Hell !

Verdict, il existe deux types de joueurs…Les premiers qui attendent du reboot le sérieux du premier opus, et les autres joueurs qui attendent un jeu débridé ! Soyons franc, le reboot a un peu le cul coincé entre deux chaises en tentant de satisfaire l’ensemble des joueurs. Voyons ça de plus prés.

Tout d’abord, le jeu commence avec de nouvelles têtes et la votre en premier lieu. Ici, on ne vous impose pas un personnage, et c’est à vous de créer le votre de sexe masculin ou féminin, habillé ou nu, pouvant être de toutes les couleurs possibles et inimaginables. La création de votre personnage appelé « Boss » est plutôt bien faite et permet à tout à chacun de faire un personnage à son image ! Notez qu’il est également possible de télécharger des créations d’autres personnages et certains sont assez sympathiques avec des visages connus comme le Joker, le héros de Breaking Bad et de nombreux autres qui valent le détour.

Une fois la création de votre personnage effectuée, vous démarrez votre première journée chez les Marshall et cela ne sera pas une balade de plaisance…Vous débutez avec des gunfight, vous mettant directement dans le bain ! Et c’est ici que ma première impression fut « c’est rigide pour du gunfight et un poil pas précis… ». Autant le dire que je me suis lancé dans le jeu avec une appréhension qui a eu du mal à disparaître ! Car si le gameplay est rigide, il existe de nombreuses façons de tuer des ennemis en leur tirant dessus bien sûr, mais également en les attaquant au corps à corps ou en utilisant des aptitudes que l’on pourra déverrouiller au fil du temps.

Les différents gangs, et le contenu

Mais avant de pouvoir déverrouiller les aptitudes, il va falloir évoluer dans le jeu et dans le scénario ! C’est ici que le bât blesse, car le scénario de Saints Row nous met rapidement l’eau à la bouche, puis celui-ci s’estompe après quelques heures où tout devient un peu fouillis.

Au début, vous travaillez chez les Marshall, puis une mission va mal se passer et vous serez alors congédié ! C’est à ce moment-là que vous déciderez de fonder votre gang nommé « Les Saints » avec vos colocataires, Kevin et Neenah, et Eli.

Bien évidemment, il va falloir se faire connaitre dans le milieu au détriment des autres gangs que sont les Marshall, Los Panteros et les Idols !

Si au début, on vous prête peu d’attention, le tout évoluera rapidement après avoir participé à une tuerie géante filmée en direct et retransmise sur les réseaux sociaux ! A partir de là, Saints Row part dans tout les sens et il sera difficile de ne pas s’y perdre.

Après avoir créé votre gang, vous pourrez vous balader librement sur la carte et explorer les lieux tranquillement de Santo Ileso ! Vous pouvez par exemple faire du shopping et acheter des vêtements, partir vous faire tatouer dans un salon, vous rendre à l’armurerie la plus proche ou tout simplement profiter des décors comme le magnifique désert !

Vous pouvez également continuer le scénario principal, ou alors effectuer les missions fedex que l’on retrouve sur la carte, mais également sur le téléphone portable ! Dans un premier temps, il est possible de devenir un mercenaire en traquant et en éliminant les personnes recherchées via l’application « Wanted » de votre téléphone. Cela vous permettra de gagner de l’argent, mais également en notoriété qui vous permettra de déverrouiller de nouvelles attitudes.

A côté de ça, il existe une multitude de missions, comme tuer des personnes d’un gang ennemi représentés sur la carte par un poing américain, ou alors de participer à des courses de rapidités, voir de s’envoyer en l’air avec des missions en wingsuit pour ne citer qu’eux.

Bien évidemment, une fois que vous avez participé à de nombreuses missions, vous gagnerez des points de notoriété qui vous permettront de déverrouiller de nouvelles aptitudes comme la possibilité de mettre une grenade dans le caleçon d’un ennemi, la possibilité de regagner de la vie en tuant des personnes, ou alors de jeter des mines explosives ou d’utiliser une compétence antigravitationnelle qui fige les ennemis dans les airs. Comme vous pouvez le voir, il y a des aptitudes assez loufoques et d’autres bien fun, parmi les 16 proposées dans l’application de votre téléphone que vous pouvez modifier comme bon vous semble.

Des hauts et des bas

Si dans le précèdent paragraphe, nous avons tenté d’expliquer l’environnement et les missions pouvant être présentes dans le jeu, nous ne sommes pas rentrés en détails sur ceux-ci ! Du coup, on démarre ce nouveau paragraphe avec les choses qui vont et ne vont pas dans Saints Row.

Pour revenir au scénario, celui-ci perd de l’intérêt en moins d’une heure en lâchant complètement les joueurs dans un monde ouvert…Verdict, on se retrouve à ne pas savoir quoi faire, doit-on démarrer des missions secondaires, doit-on continuer les meurtres via l’application « Wanted », doit-on partir en guerre contre les autres gangs ? Vous êtes totalement lâchés sans transition aucune.

Si certains joueurs apprécieront rapidement cette liberté, chez GeekNPlay on aurait aimé une sorte de transition petit à petit en nous faisant faire des missions secondaires et en expliquant un peu le but de tout cela… Malheureusement, cela n’est pas forcément le cas.

Du coup, on est là à tester un peu tout ce que propose le jeu et l’on s’offre de bons moments et d’autres moins sympathiques ! Les bons moments, sont sans aucun doute l’exploration de la carte, la possibilité de voler n’importe lequel des nombreux véhicules (moto, voiture, camion, bus, foodtruck, jet ski, hélicoptère pour ne citer qu’eux) ou encore la bande sonore du jeu qui intègre de nombreux genres musicaux que vous soyez fan de métal, de hip hop, de musique classique ou de rock.

Notez que le ressenti de liberté, ainsi que la conduite des véhicules est agréable et qu’il arrive par moment qu’on apprécie de se balader tout simplement dans l’univers du jeu. Mais une fois que vous avez testé tout ce que propose le titre, vous repartez fouiller dans votre téléphone pour lancer une mission issue du scénario principale, et si la plupart du temps cela offre du fun et des gun fight, cela n’est pas toujours le cas !

Prenons le cas des missions avec Eli, il fait figure d’intello de la bande et n’a jamais touché à une arme à feu…Avec lui, on vous obligera à participer à un jeu de rôle grandeur nature qui s’avère assez mou et assez ennuyeux (c’est notre ressenti) pour pouvoir récupérer de nouveaux territoires sur la ville et gagner en notoriété…Ici, on est bien loin de la tuerie de masses des explosions et du fun des autres missions…Car on utilise des balles en mousses , et les ennemis font semblant de vous frapper. Si certains joueurs apprécieront l’expérience et le coté décalé des missions avec Eli, d’autres les trouveront ennuyeuses

En dehors de cela, d’autres missions sont plutôt explosives et vous permettront d’utiliser différentes armes comme un pistolet, un fusil à pompe, une batte de baseball cloutée, un automatique pour ne citer qu’eux ! Si les armes sont nombreuses, le plaisir de jeu aussi avec des choses loufoques comme la possibilité de surfer sur le toit d’une voiture en supprimant les ennemis derrière vous au lance-roquette, ou même d’utiliser un Monster Truck ou un véhicule futuriste équipé de mitraillettes des Marshall. Vous l’avez compris, ce Saints Row peut se montrer sérieux, mais propose également une bonne dose de fun et d’humour…Mais faut-il encore l’apprécier !

En dehors de cela, le titre vous permet également de devenir un « Patron » en implantant des sociétés en apparences légales sur le territoire des ennemis, mais qui proposent des activités criminelles. Comme cette laverie automatique qui permet aux honnêtes citoyens de laver leurs linges, mais aux malfaiteurs de nettoyer des scènes de crimes, ou encore le classique arnaque à l’assurance. Au programme, il y a 16 emplacements d’entreprises à installer qui vous proposeront de nouvelles missions à effectuer !

Si le titre propose des missions principales, secondaires et entrepreneuriales, Saints Row propose également des histoires cachées, des palettes de drogues à trouver sur la carte, mais également des objets à photographier ! A quoi servent les photos d’objet ? A cette question, nous possédons la réponse et les photos d’objets prises dans le jeu, vous permettront d’en faire des copies et de décorer votre hub central qui est une ancienne église désaffectée. Un challenge qui demandera du temps pour les joueurs souhaitant platiner le jeu ou obtenir les 1000 G sur console.

Comme vous pouvez le voir, le jeu propose une carte qui est grande, les missions variées, un plaisir de conduite de bonne qualité et une bonne dose d’humour ! Mais est-ce que Saints Row est parfait ? Pas vraiment.

Les points négatifs

Premièrement, l’histoire du jeu ne cache pas de surprises particulières, les missions secondaires n’apportent peu ou rien en termes de contenu narratif…Et l’on se demande par moment pourquoi, on est obligé de faire cette mission pour évoluer dans l’histoire ! Certes, le scénario n’est pas inintéressant, mais cela sent un peu le « déjà vu » et certains joueurs lâcheront la manette rapidement !

Deuxièmement, le jeu ne propose pas d’audio en français, mais uniquement des sous-titres. Verdict, il faudra apprendre à rouler et à lire en même temps…Et clairement, cela n’est pas évidemment ! Du coup, on loupe des blagues, des informations, voir un morceau de la trame scénaristique, dommage n’est-ce pas ?

D’un point de vue technique, Saints Row peine à étonner. Sa nature cross-gen est évidente et sur Xbox Series X, nous avons remarqué des soucis de clipping et de poping dans l’apparition des décors…A côté de cela, les combats et les gun fight peuvent être intéressants avec les aptitudes débloquées, mais restent trop rigides ! Les animations des personnages sont trop raides, la visée de tir imprécise, et il arrive même d’avoir des animations qui bugs avec des ennemis qui foncent sur un mur ou font la même animation en boucle. Malheureusement, il n’y a pas que cela en soucis techniques, nous avons également eu le droit lors de notre test à un chargement infini du jeu…Verdict, nous avons dû fermer le jeu, puis le relancer et refaire notre mission que nous venions pourtant de finir !

On pourrait aussi parler d’un bug lors d’une mission dans le désert, où des voitures ennemies devaient apparaitre …Et celles-ci ne sont jamais apparues ! Verdict, il a fallu abandonner la mission et la recommencer.

A côté de cela, on pourrait aussi nommer un point négatif dans le jeu, et c’est celui de la coopération ! Si le jeu intègre la possibilité de jouer avec un ami dans Saints Row et que cela s’avère plutôt bien fait, il faut encore pouvoir rejoindre l’ami en question…Malheureusement, cela, n’est pas forcément évident, et il ne sera pas rare de voir un message d’erreur apparaître à l’écran et de devoir relancer l’invitation.

Parmi les soucis présents dans le jeu, il ne fait aucun doute que certains auront le droit à un patch de la part des développeurs…Mais actuellement, il est bon de savoir les points positifs et négatifs du jeu.

Conclusion

Vous l’avez compris, Saints Row a du potentiel avec ses nombreuses missions à faire, son monde ouvert, son coté entrepreneurial et propose une bonne durée de vie, ainsi qu’une bande son de qualité qui ravira les fans de métal, de hip hop, de musique classique ou de rock.

Néanmoins, Saints Row a plusieurs problèmes. Le premier est qu’il paraîtra fade pour certains joueurs qui attendaient un jeu totalement déluré (bien qu’il soit fun), quand d’autres joueurs apprécieront l’aventure, le contenu et les missions secondaires. Le deuxième gros souci est l’aspect technique du jeu ! Pour être jouable sur l’ensemble des supports, les développeurs de Volition ont dû faire des concessions, et cela se ressent rapidement en jeu avec des combats trop rigides, des soucis de clipping et poping qui font peine à voir en 2022.

Vous l’avez compris, tout n’est pas parfait dans la technique et le gameplay, néanmoins le jeu reste sympathique à jouer !

*Test effectué sur Xbox Series X

Saints Row

6.9

Note

6.9/10

POINTS POSITIFS

  • L’éditeur de boss
  • Certaines quêtes vraiment amusantes
  • Une OST bien sympathique
  • Jouable à deux en coopération
  • La conduite de véhicule est plutôt réussie

POINTS NÉGATIFS

  • Quelques soucis techniques
  • L’absence d’audio en FR
  • Un scénario qui perd rapidement de l’intérêt
  • Certaines quêtes mollassonnes
  • Une impression de répétitivité
Qu'en pensez-vous ?
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0
+1
0

Bomboy

Encyclopédie vidéo-ludique au service de GeekNPlay. Je suis un ancien dinosaure détenant le savoir! Toi l'abonné, tu peux m’appeler PAPA!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire