TEST – Rogue Lords

Partager sur les réseaux sociaux :


Rogue Lords

Vous le savez, chez GEEKNPLAY on aime les titres estampillés AAA mais on adore aussi les jeux indépendants. Alors forcément, quand on nous propose de tester des jeux qui ont attisé notre curiosité au fil des semaines, on ne peut pas refuser. C’est le cas aujourd’hui avec Rogue Lords, un titre spécialement dédié aux mauvais perdants….et aux tricheurs ! Un rogue-like gothique dans lequel vous incarnez le légendaire et séduisant Dracula, non pas pour semer la terreur mais plutôt pour récupérer ses terres. Alors sortez les crocs et éloignez les enfants car le Prince des Ténèbres compte bien tout faire pour se venger de Van Helsing !

Le Prince des Ténèbres :

Rogue LordsDepuis quelques temps Dracula n’a plus vraiment la pêche. Il faut dire que ces nombreux affrontements contre Van Helsing l’ont affaibli et aujourd’hui, celui que l’on surnommait le Démon de Minuit (ils m’entraînent, qui ça qui ça ? les démons de minuit) n’est plus que l’ombre de lui-même. Mais il compte bien se venger et faire honneur à sa réputation en mettant un terme à cette plaisanterie de mauvais goût ! Pour mener à bien sa mission, Drac sera accompagné de ses fidèles de toujours qu’il faudra débloquer au fur et à mesure. Oui, Rogue Lords est un rogue-like pur et dur et ici, lés méchants ont le pouvoir (littéralement, vous comprendrez plus tard). L’aventure commence donc avec le chef des chauve-souris, Bloody Mary (pas le cocktail) et le Cavalier Sans Tête. En chemin, il sera possible de retrouver Frankenstein, Lilith, Baron Samedi etc. Pour le moment, 9 personnages sont disponibles mais nous espérons que les développeurs de chez Cyanide et Leikir Studio ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Chaque monstre a son propre caractère et ses propres capacités. Certains peuvent être assimilés à des personnages de support (Lilith, Baron Samedi), d’autres à des assassins (Bloody Mary), tandis que d’autres comme le Cavalier Sans Tête pourront servir de tank. Bien entendu, il faudra prendre en compte le type, la force et la faiblesse de toute votre troupe en fonction du niveau à compléter.

Le but du jeu se veut donc relativement simple en apparence : il faut lever une armée assez puissante pour affronter Van Helsing. Mais pour y parvenir, il faut avant tout terminer les six livres du jeu afin de récupérer six reliques. Un système qui a déjà fait ses preuves et qui fonctionne toujours autant ! Mais comme dit plus haut, ici c’est le mal qui domine ! Alors on laisse de côté les gentils et tout ce qui va avec pour se concentrer sur le vice à l’état pur et plus particulièrement à la triche et à l’intimidation. Dévorer les âmes, maudire le villageois qui passe, ou le forcer à rejoindre les forces diaboliques afin qu’il répande une maladie parmi ses pairs ? Tous ses hobbies seront disponibles pour satisfaire vos désirs de violence ? Dans Rogue Lords, on est là pour semer la terreur, ôter des vies et bien plus. Pour couronner le tout, la direction artistique du jeu colle parfaitement au thème et devrait largement ravir les amateurs du genre et les dialogues ainsi que la traduction française permettent d’apporter une petite touche humoristique à l’ensemble. Chaque livre possède son lot de surprises et vous enchaînerez les évènements sans jamais subir ce sentiment de lassitude qui a tendance à tuer le rogue-like. Combats, marchandages, sacrifices, dialogues entre les monstres…tout est bien ficelé et en fonction de votre puissance diabolique, il sera possible de devenir une véritable pourriture sans état d’âme ! Grâce à votre énergie, vos comparses gagneront en compétences principales (dégâts physiques, spirituels, points de vie, points d’esprit) et en compétences secondaires (Discrétion, Épouvante, Occultisme,…). Bien entendu, cela aura une influence non négligeable sur les combats, car après tout, il s’agit d’un rogue-like.

C’est l’heure du du-du-du-du-duel !

Screen-2Pour ce qui est des combats, ils se déroulent au tour par tour. Vous commencez avec 5 points d’action que vous devez répartir efficacement entre votre équipe. Une fois vos actions effectuées, c’est au tour de l’ennemi d’attaquer. Contrairement à ces concurrents, ici il n’est pas possible de rater une attaque ou bien de faire un coup critique. Tout est millimétré et il faudra impérativement connaître le principe de la vulnérabilité afin de s’en servir le plus tôt possible (et limiter les défaites).  A vous de déterminer ce que va faire l’adversaire pour pouvoir riposter sans y laisser des plumes ! A la fin de votre affrontement, vous récupérez tous vos points de vie, il n’y a donc pas besoin de s’économiser ! Et si cela ne suffit pas à vous convaincre de tout donner, on va maintenant entrer dans le vif du sujet : LA TRICHE ! Vous avez à votre disposition une barre d’énergie diabolique qui vous permet de renverser totalement le cours d’une partie. Grâce à vos super-pouvoirs, vous pouvez à tout moment voler les effets positifs de vos adversaires, transférer vos effets négatifs, modifier la barre de vie de vos sbires et des ennemis et même carrément changer la difficulté du niveau ! Une fonction jubilatoire que l’on risque de demander dans d’autres jeux du genre !

Mais avant de faire tout cela, il faudra survivre au premier niveau ! Car si le jeu permet de tricher, Dracula ne se laissera pas “contrôler” par le premier venu. Les possibilités sont assez importantes au début et cela pourrait en rebuter plus d’un. Pour arriver à dompter le mal, il va falloir comprendre les mécaniques, optimiser les capacités de vos personnages et utiliser convenablement l’énergie diabolique. Et comme dit plus haut, il faudra aussi compenser avec les caractéristiques et le caractère de chacun. Dans le fond, Rogue Lords aime vous voir souffrir et vous risquez fort d’échouer lors de vos premières tentatives. Le temps de bien assimiler et débloquer toutes les compétences, reliques et personnages disponibles. Et si vous trouvez que la difficulté n’est pas un problème ne vous inquiétez pas, il est possible de refaire les livres en mode infernal et là, vous allez pleurer ! Rogue Lords possède donc une durée de vie non négligeable qui risque de vous maintenir en vie un bon moment !

Conclusion :

Rogue Lords conviendra principalement aux fans de rogue-like. Sa difficulté risque malheureusement de freiner les néophytes même si la trame de fond se veut splendide et relativement intéressante. Assez difficile par moment, le jeu se veut aussi généreux et saura vous récompenser en cas de victoire. La direction artistique est plus que réussie, les doublages et la traduction française aussi et le titre veut nous faire passer un bon moment, si on a les nerfs assez solide. Pour une fois que le mal est le centre d’intérêt, les développeurs ont même pensé à gâter les joueurs en incluant la possibilité de tricher ! Bref, pour nous c’est un véritable coup de cœur !

Rogue Lords

8

Note

8.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un style qui fait son effet
  • Entièrement en français
  • La direction artistique
  • La triche !
  • Le challenge

POINTS NÉGATIFS

  • Pas simple pour les néophytes
  • Un peu trop aléatoire
  • Difficile
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire