TEST – Rocksmith+

Partager sur les réseaux sociaux :


Rocksmith

Sorti en 2010 aux États-Unis puis en 2012 en Europe, Rocksmith est un jeu de rythme produit par Ubisoft dans lequel le joueur dirige un guitariste (ou un bassiste) et doit parvenir à jouer des chansons de rock avec le moins de fausses notes possible en utilisant une vraie guitare comme accessoire de jeu unique. En 2013, un nouvel opus voit le jour avec exactement la même recette et de nouvelles chansons. Seulement voila, depuis bientôt dix ans, les guitaristes et les bassistes n’ont plus rien à se mettre sous la dent…Enfin pas exactement car la communauté Rocksmith est toujours très active et de nombreuses chansons sont créées dans tous les styles grâce au logiciel “Rocksmith Workshop”. En 2022, Ubisoft dépoussière son jeu de rythme en proposant une nouvelle formule avec Rocksmith+. A son lancement, le jeu contient plusieurs milliers de morceaux qui possèdent tous un arrangement par accords détectés par une intelligence artificielle, mais aussi des partitions pour guitare et pour basse, crées par les développeurs ou par la communauté. Plusieurs morceaux sont notables de par le fait d’être des interprétations en concert ou des reprises de morceaux populaires. Le jeu propose une grande variété de genres musicaux représentés par des artistes tels que Metallica, Juan Gabriel, The Alan Parsons Project, The Wiggles ou Mobb Deep. Plusieurs artistes francophones sont également présents comme Jacques Dutronc, Françoise Hardy, Mass Hysteria ou encore Les Enfoirés. Vous l’aurez compris, sur le papier le jeu à de quoi faire rêver ! Pour vous, GeekNPlay à ressorti la guitare du placard afin de vous proposer le test de Rocksmith+ !

Test 1, 2 !

RocksmithPremière question que tout le monde se pose : ce nouveau jeu vidéo est-il le meilleur moyen d’apprendre la guitare ? La réponse est OUI, à condition que les chansons que vous voulez apprendre figurent dans sa bibliothèque. Si on laisse de côté les problèmes matérielles et son catalogue discutable (nous y reviendrons plus tard), Rocksmith+ peut être un outil d’apprentissage intéressant pour les nouveaux joueurs. Comme dit plus haut, le premier opus est sorti chez nous en 2012 et ce dernier offrait une tournure intéressante à la mode des jeux vidéo musicaux Guitar Hero/Rock Band. Dix ans plus tard, Ubisoft revoit sa copie et nous propose une nouvelle formule. Bien qu’il se présente sous la forme d’un jeu vidéo tape-à-l’œil, Rocksmith+ est en fait un service par abonnement décrit comme étant un outil éducatif conçu pour apprendre aux utilisateurs à jouer de la guitare ou de la basse. Disponible uniquement sur PC pour le moment, le titre dispose d’un catalogue de plus de 5 000 chansons et présente pour chacune d’entre elles une tablature interactive en direct pour jouer. Un point très appréciable pour celles et ceux qui savent lire une partition et qui veulent déchiffrer les morceaux en tant réel. Sur ces “tabs“, les notes et les accords s’affichent sur un manche virtuel à l’écran au fur et à mesure qu’ils sont joués dans la chanson, et vous devez gratter les bonnes notes en rythme pour marquer des points… et ainsi apprendre la partition. Si vous utilisez Rocksmith+ pour apprendre une chanson à partir de zéro, un curseur de difficulté réglable vous permet de ne pas être jeté dans le grand bain. Au début, le jeu vous donnera très peu de notes à jouer, mais lorsqu’il pensera que vous en maîtrisez les bases, il commencera à faire passer le curseur de difficulté de 0 à 100 %. Les notes simples finiront par se transformer en accords, tandis qu’un simple solo s’étoffera avec plus de notes à jouer, avec des hammers, des slides et d’autres éléments à maîtriser.

Si vous vous sentez courageux – ou si Rocksmith+ vous a surestimé – il est possible d’ajuster l’échelle de difficulté à tout moment, ce qui signifie que vous pouvez passer plus de temps sur les bases ou passer directement à l’apprentissage complet de la chanson. Il y a également une section de relecture approfondie, qui est parfaite pour pratiquer en boucle un solo ou un changement d’accord particulièrement difficile. Pour celles et ceux qui préfèrent se concentrer sur des techniques ou des styles spécifiques, une bibliothèque assez complète de tutoriels et d’exercices est également disponible sur le service. Chacun des didacticiels de Rocksmith+ commence par une vidéo qui explique ce sur quoi il faut se concentrer, et débouche sur un exercice en direct que les joueurs peuvent essayer. Les cours sont très variés et permettent aussi bien aux débutants qu’aux amateurs de progresser. La méthode d’apprentissage est simple à comprendre et le jeu n’hésite pas à vous complimenter quand vous réussissez ou à vous montrer comment faire l’exercice si il sent que vous bataillez. Un point plutôt encourageant, surtout que l’abonnement reste une bonne alternative pour celles et ceux qui voudraient prendre des cours mais qui ne peuvent pas pour X raisons. Attention, nous ne disons pas que Rockmith+ pourrait remplacer un professeur de musique mais cela permet d’avoir quelques bases non négligeables pour les musiciens qui souhaiteraient s’initier à la guitare.

Un roadie plus que discutable :

RocksmithMalheureusement en plus de l’abonnement, il vous faudra un moyen de relier votre instrument au jeu pour que celui-ci détecte les notes. En théorie, le service offre trois façons de jouer : vous pouvez utiliser un microphone ou l’application mobile de Rocksmith+ pour écouter votre jeu, ou vous pouvez brancher un câble Real Tone. Si vous disposez d’une interface audio USB, il est également possible d’utiliser ce système même si Ubisoft a confirmé qu’il ne peut garantir la compatibilité de toutes les marques et de tous les modèles. De notre côté, le choix a été vite fait : le câble Real Tone que nous possédions de Rocksmith 2014 n’a jamais fonctionné et l’application n’a jamais voulu se connecter à notre compte… Pour arriver à entendre notre guitare sur le jeu, nous avons du utiliser un jack et faire plusieurs manipulations pour limiter la latence… un peu limite comme procédé… L’autre problème de Rocksmith+ est sa bibliothèque de chansons, qui est loin d’être à la hauteur de sa sélection de tutoriels. À première vue, le catalogue de plus de 5 000 chansons ressemble à un buffet en libre service. Il y a 16 genres à découvrir, bien que certains soient beaucoup plus répandus que d’autres : le rock, la pop et la musique latine comptent chacun plus de 1 000 titres, tandis que le blues, le métal et le jazz se comptent par centaines.

Malgré ces disparités, la bibliothèque est suffisamment grande pour que chacun y trouve son compte. Malheureusement, le catalogue de Rocksmith+ n’est pas aussi étendu qu’Ubisoft voudrait le faire croire. Il y a peut-être 5 000 chansons à jouer, mais chaque morceau n’est pas unique et certains artistes monopolisent l’attention plus que d’autres : il y a plus de 100 chansons des Clash, et plus de 60 de Frank Black, mais de nombreux incontournables comme les Beatles, les Rolling Stones, Jimi Hendrix ou encore Nirvana, pour n’en citer que quelques-uns sont tout simplement absents… En outre, une trop grande partie de la bibliothèque est constituée d’interprétations en direct, ce qui peut rendre l’apprentissage d’une chanson difficile en raison de la fréquence des improvisations lors des concerts. Par exemple : les seuls titres des Pixies que l’on trouve sont des interprétations live reprises par Frank Black and the Catholics, ce qui signifie que les joueurs qui cherchent à apprendre des titres comme Where Is My Mind finiront par apprendre des versions qui ne correspondent pas tout à fait à la version studio connue et appréciée. Ubisoft affirme que le jeu proposera à terme des “millions” de titres, mais pour l’instant, nous sommes très loin du compte. En espérant que les gros “tubes” ne sortiront pas sous la forme d’un DLC dans quelques mois.. En l’état, Rocksmith+ est certes incomplet et loin de ce qui a été annoncé il y a quelques mois mais, pour les chansons qui sont disponibles, il est indéniable que le jeu est précis, engageant et suffisamment utile pour apprendre aux utilisateurs à les jouer. Si vous êtes satisfait des chansons proposées et que vous souhaitez rendre votre pratique un peu plus passionnante, Rocksmith+ offre suffisamment d’avantages pour justifier son abonnement.

Conclusion :

Rocksmith+ est une bonne façon de se mettre ou de se remettre à la guitare. Ubisoft signe ici le grand retour de la licence, même si ce nouveau format est plus que discutable… Les 5 000 titres qui composent la bibliothèque permettent à toutes les personnes de trouver leur bonheur, à condition de ne pas être trop demandeur. En effet, les plus grands artistes sont pour le moment absents du jeu et les autres sont remplacés par des groupes de reprises. Cependant, les tutoriels font la force de Rocksmith+ et vous donneront toujours envie de progresser. les explications sont nombreuses, les encouragements sont présents et cette nouvelle version permet à celles et ceux qui savent jouer de la gratte de déchiffrer plus rapidement les partitions. Attention tout de même, relier son instrument au jeu est assez délicat. Espérons qu’Ubisoft garde le cap et bichonne ce petit nouveau comme il se doit car il faut bien l’admettre, il y a très peu de jeux musicaux ces dernières années.

Rocksmith+

6

Note

6.0/10

POINTS POSITIFS

  • La méthode d'apprentissage
  • Les tablatures
  • Les nombreux genres musicaux

POINTS NÉGATIFS

  • Trop d'artistes absents
  • Trop de versions d'une même chanson
  • Le principe d'abonnement
  • Difficile à configurer
Qu'en pensez-vous ?
+1
0
+1
0
+1
1
+1
3
+1
0

DrFamikon

Amateur de bières et de FPS, grand fan de Pokémon et de Rock !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire