TEST – R-Type Final 2

Bomboy
2 0
Temps de lecture:10 Minutes

R-Type Final 2

R-Type Final 2 est un jeu vidéo de tir horizontal qui a bénéficié d’un crowdfunding avant de partir en développement dans les studios de Granzella. La cagnotte est rapidement montée et le titre s’est vu porté sur PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series X/S et PC. Que vaut le titre ? On vous en parle ci-dessous.

De l’arcade à la console

Lorsque vous vous intéressez à minima au genre shmup, quelques noms ont tendance à apparaître comme Darius. Gradius.la série 19XX, Raiden pour ne citer qu’eux. Si certaines licences ont su traverser le temps, d’autres ont du mal à se recycler et il arrive par moment que les fans doivent attendre de nombreuses années avant de voir arriver un nouvel opus. C’est le cas pour la série R-Type qui n’a pas eu de nouveau jeu depuis 16 ans et qui a dû bénéficier d’un financement participatif pour devenir une réalité…Car il faut l’avouer, si les shootem’ up sont appréciés par les joueurs, cela reste un marché de niche et les jeux ne s’écoulent pas forcement à des millions d’exemplaires… Ce qui fait que les éditeurs, comme les développeurs deviennent réticents à sortir un jeu du genre qui faisait pourtant les beaux jours dans les années 1980/1990.

Dans le passé, les shoot em up étaient rentables, car jouables sur borne d’arcade où il fallait enchainer les crédits pour tenter de les finir…C’est d’ailleurs en 1987 que R-Type a séduit les joueurs sur bornes avant d’arriver petit à petit sur les consoles de salon…Puis de disparaitre au fil du temps jusqu’à l’arrivée de l’opus R-Type Final 2.

Evolution

Non, nous ne parlons pas des Pokémon évolutif quoi qu’un test sur Pokémon Snap soit attendu dans la semaine sur GeekNPlay, mais de l’évolution de la série R-Type qui n’avait quasiment pas évolué au fil du temps, mais cela c’était avant !

Si vous aimez la série, vous êtes habitués aux environnements, ainsi qu’aux ennemis en 2D et à des ennemis stratégiquement disposés …. Cela n’a pas vraiment changé pour le gameplay, les ennemis sont placés stratégiquement, le but étant de faire apprendre aux joueurs les niveaux par cœur pour tenter de les finir. Vous l’avez compris, nous ne sommes pas dans un manic shooter avec des tirs partout qu’il faut tenter d’éviter, le tout saupoudré d’effet de lumière saisissant aveuglant le joueur pour l’amener à la faute…Non, ce n’est pas le cas pour la série R-Type et ce n’est pas le cas pour R-Type Final 2 qui pourtant évolue sur certains points.

Le premier point qui fera débat dans cet opus, c’est le passage à la 3D…Visible dès le début de l’aventure, car dans R-TYPE Final 2, on démarre avec une jolie cinématique d’ouverture, puis s’en suit le nom du pilote que vous devez rentrer et enfin le choix parmi l’un des trois vaisseaux disponibles entièrement modélisés en 3D.

Une fois tout ceci validé, on vous demande de sélectionner la difficulté ; allant de « Bambin » pour facile, normal pour normal, de Bydo pour un niveau plus difficile et enfin à R-TYPER pour les fans du genre qui n’ont pas peur de mourir. Connaissant la série, je démarre directement en mode normal pour voir si le challenge est de taille. Première impression, si le jeu est en 3D, rien ne change fondamentalement, car nous sommes toujours dans un shoot de tir horizontal, le tout saupoudré d’ennemis stratégiquement placés, néanmoins la vitesse du vaisseau est lente…Oui, cela m’a choqué, le jeu est lent, mais lent…Mais il y a une raison à ceci, non pas que la série se casualise, mais les développeurs ont mis en place un système de défilement pour permettre à tout à chacun de s’amuser sur R-Type Final 2.

Quand vous démarrez une partie, le temps que l’on pourrait aussi appeler vitesse de défilement est en multiplication X1 et l’on peut améliorer la fluidité en passant celui-ci en X4…Clairement, les habitués du genre passeront rapidement au X4, car si vous laissez le jeu de base en X1 ou même en X2, vous aurez l’impression que le vaisseau se traine.

Après avoir modifié la vitesse de défilement, une chose interpelle dans cet opus, c’est les niveaux qui paraissent vides…Oui, il y a des ennemis, oui on nous attaque, oui c’est stratégique, mais les décors derrière sont assez fades ! Ils ne sont certes pas moches, mais nous aurions pu espérer plus de choses visibles à l’écran, pour permettre une plus grande complexité du titre et cela n’est malheureusement pas le cas et l’on y reviendra plus tard.

Un shootemup ou POD em up ?

Si vous êtes habitués à la série, vous savez que les vaisseaux dans R-Type disposent d’équipements spécifiques qui permettent aux joueurs de faire ou refaire des stages avec des armes différentes…Néanmoins, il reste quelque chose d’assez singulier dans tout cela, c’est la gestion du POD.

Car dans R-Type, on évolue de manière classique en ramassant des items (sous forme de lettres ou de joyaux colorés ) qui permettent de tirer plus vite, d’avoir un meilleur armement, on peut également avoir un pod qui se fixe sur notre vaisseau.

Le POD peut être attaché à l’avant du vaisseau, comme à l’arrière pour vous permettre d’attaquer les ennemis de n’importe quel côté ! Le POD peut aussi naviguer librement et il ne sera pas rare de voir le POD éliminer plus de cible que vous…Certes, ça fait le ménage, mais on a l’impression de ne servir à rien derrière notre manette !

Bien évidemment, cette sensation ne dure pas éternellement, car si le POD fait ses preuves dans les deux premiers niveaux, la difficulté allant crescendo, il va falloir tenter de rester en vie pour utiliser votre POD et votre armement évolué…Et si vous perdez tout cela, il vous restera toujours le tir chargé de votre vaisseau qui peut faire pas mal de dégât dans certains cas, même si les fans du genre préféreront ne pas l’utiliser. Pourquoi ? Car il existe deux tirs que l’on doit recharger en appuyant un long moment sur la gâchette tir…Au final, votre vaisseau devra évoluer sans tirer sur les ennemis, le temps que la charge du Cannon se remplisse via la jauge en bas de l’écran …Malheureusement, la jauge du canon est beaucoup trop longue à se remplir… Pour le premier tir chargé…Et encore plus longue pour le tir maximal qui devra charger la jauge deux fois avant de pouvoir être utilisé ! Bien évidemment, cela aura une incidence, car pour charger la jauge votre vaisseau ne tire pas et il faudra zigzaguer autour des ennemis en tentant de ne pas mourir…Si c’est le cas, c’est le jackpot et vous pourrez continuer votre niveau avec votre vaisseau.

Si vous ne perdez pas votre POD, vous allez pouvoir manger des bullets (tirs ennemis) à la façon d’un Pac-man. On le rappelle, le POD n’est pas une nouveauté de cet opus, mais un élément de gameplay ayant fait ses preuves dans la série R-Type et il est bon de savoir que celui-ci absorbe l’énergie des tirs qui s’accumule dans une jauge visible en bas à gauche de l’écran et qu’une fois celle-ci complétée, elle vous permettra de lancer une grosse attaque réduisant en cendre tous les ennemis visibles à l’écran. Cela n’a pas changé dans R-Type Final 2, mais bien évidemment tout cela est bien plus spectaculaire avec des effets lumineux plus saisissants que dans le passé.

Vous l’avez compris, le POD a une place centrale dans cet opus et vous serez vite perdu sans celui-ci…A moins de jouer en facile ! En normal, le jeu sera complexe pour les néophytes du genre, qui privilégieront rapidement le mode Bydo…Quant aux fans de la série, ils attaqueront le titre en mode R-Typer où le challenge sera bien plus relevé malgré quelques soucis techniques, dont nous parlerons dans le paragraphe suivant.

A côté de cela, on pourrait également parler des boss présents dans cet opus qui ne réjouiront pas forcement les fans…Si certains boss viennent du passé, les nouveaux boss ne sont pas forcément au top et seuls deux ennemis de fin de stage sont sympathiques sur les sept niveaux à explorer dans R-Type Final 2.

Les défauts ou un crash ?

Premier gros souci dans R-Type Final 2, c’est la taille des avions que l’on pilote, ils sont bien plus gros que dans le passé, mais également bien plus lourd ce qui donne la désagréable impression de piloter un cachalot volant…C’est assez perturbant et même en vitesse de défilement X4. Certes, la sensation est moins palpable que dans la vitesse en X1, mais reste à minima assez lourd et frustrant à piloter.

Le deuxième point noir pour R-Type Final 2, c’est la « Hitbox » qui déconne par moment…Dans un shootem’up, il faut avoir une hitbox optimisée pour éviter de mourir par un tir ennemi qui ne vous a pas touché…Et pourtant, cela arrive dans R-Type Final 2 ! Vous avez bien lu, il arrivera par moment qu’un tir frôle votre vaisseau sans vous avoir touché et celui-ci explosera ! Une aberration dans un shootem’up et le pire c’est de perdre votre pod, votre avancement technologique sur vos armes pour une erreur que vous n’avez pas commise…Certes , cela arrive rarement , mais il fallait le signaler.

Il y a également un autre souci, c’est que votre vaisseau peut exploser si vous êtes trop près du bord de l’écran sans le toucher…Il arrivera par moment de voir votre vaisseau exploser sans aucune raison valable, car la « Hitbox » définira que vous avez touché l’écran, alors que cela n’est pas le cas…Une nouvelle fois la frustration est de mise, et vous tenterez par la suite de ne pas trop raser le haut ou le bas de l’écran pour éviter un crash « involontaire ». Vous l’avez compris, la hitbox est capricieuse et il arrive par moment que votre vaisseau se crashe et d’autres fois où celui-ci arrivera à passer sans subir de dégât …Une mise à jour serait la bienvenue pour corriger le problème aléatoire.

On pourrait aussi parler des graphismes, car si R-Type Final 2 propose des vaisseaux fidèles, des armements de qualité et quelques effets de lumière sympathique en 3D, le jeu reste relativement pauvre en contenus environnementales. Comprenez par-là que les niveaux semblent vides de vie et ne frétillent pas de détails, ni même d’animation et les couleurs sont assez sombres la plupart du temps.

Pour finir sur ce qui ne va pas, on pourrait également notifier une bande-son assez moyenne qui ne restera pas dans les annales…Dans R-type Final 2, les morceaux sont relativement discrets et manquent de punch …Ce qui est bien loin des standards des shootem’up où le son accompagne le vaisseau que ce soit pour signaler  les dangers, pour accompagner le joueur dans des rythmes endiablés au combat des boss, voir dans certains passages difficiles…Malheureusement, ce n’est pas le cas ici ! Dommage…

Conclusion :

R-Type Final 2 reste dans la lignée des précédents opus, mais avec moins de niveaux, moins de fougue et avec un POD prenant peut-être trop de place dans certains stages, ainsi qu’une hitbox capricieuse… On vous conseille de tester le titre chez un ami avant un futur achat ! Mais si vous êtes fans de shootemp’up, on ne serait vous conseiller de lui laisser une chance , car le style de jeu n’est plus aussi courant qu’il l’était autrefois et obtenir un shmup en 2021 est déjà une révolution en soi…Car ici, on parle de nouveau jeu et non de remake, ni de compilation comme d’autres firmes le feraient pour se faire de l’argent facilement…Oui,  R-Type Final 2 nous a déçu, oui le jeu ne finira pas dans les annales vidéoludiques, mais restera un shootem’up à essayer au moins une fois dans sa vie.

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
100 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

7

Note

7.0/10

POINTS POSITIFS

  • Un nouvel R-TYPE après 16 ans d’attente
  • 99 vaisseaux au total à débloquer
  • La vitesse de défilement de X1 à X4
  • La personnalisation des vaisseaux

POINTS NÉGATIFS

  • Un shootem’up assez mou dans l'ensemble
  • Des niveaux pensés pour le POD et non pour l’avion…
  • Une hitbox hasardeuse
  • Des niveaux avec des décors trop vides
  • Une bande son assez pauvre

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Next Post

PlayStation 5 - De nouveaux coloris pour la manette

C’est désormais officiel, de nouveaux coloris vont arriver pour la manette de PlayStation 5. l’information vient de tomber et c’est par le biais d’une vidéo de Sony que nous découvrons donc les nouveaux coloris qui vont débarquer prochainement. Il va être possible d’acheter une nouvelle manette de la PlayStation 5 […]
PlayStation 5